un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Dim 9 Sep - 19:52

[J'édite le titre du sujet, pour élargir à d'autres auteurs féminins, on va dire des XVIIIè et XIXè siècles]


Me voilà donc avec un sujet sur Jane Austen, plutôt que de m'étendre là-dessus dans livres de chevet, et comme je sais qu'au moins Kusa en a lu aussi, et Leeloo également (Leeloo reviiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiient) *cri du coeur*, et pitêtre d'autres aussi, ça peut être sympa.

Comme toujours je ne me fatigue pas à travailler moi-même sur une bio, alors que c'est disponible si facilement ailleurs, et donc ici : Merci qui? Merci Wiki

Enfin bref, rentrons dans le vif du sujet.
Jane Austen, c'est trèèèèèèèèès agréable à lire. Oui, c'est des histoires d'amoûuuuuuuuuuuur. Mais c'est aussi plus que ça. Les personnages, qu'on les apprécie ou pas, sont tous interressants, c'est plein d'esprit, traversé d'ironie plus ou moins marquée (c'est très appuyé dans Northanger Abbey par exemple, pastiche de roman gothique anglais), malgré les ressemblances inévitables (des jeunes filles, des hommes plus ou moins gentlemen ^^, des familles parfois très pénibles, des empêchements divers et variés pour mettre des batons dans les roues du carosse de l'amour - c'est beau non comme métaphore... hum, pardon j'arrête gêne ) ben c'est jamais non plus la même chose ! C'est aussi une analyse très fine de la société et des rapports sociaux de l'époque (toute fin XVIIIe et début XIXe). Et Jane Austen excelle dans la description de ses personnages, particulièrement les plus mesquins, ceux qu'on adore détester (ah, la tante Norris de Mansfield Park...)

Sur ses 6 romans achevés, j'en ai pour l'instant lu 4, on va donc commencer par là.

- Orgueil et Préjugés (Pride and Prejudice)
Le préféré de beaucoup, et de moi aussi pour l'instant.


Citation :
C'est une vérité universellement reconnue qu'un célibataire pourvu d'une belle fortune doit avoir envie de se marier, et, si peu que l'on sache de son sentiment à cet égard, lorsqu'il arrive dans une nouvelle résidence, cette idée est si bien fixée dans l'esprit de ses voisins qu'ils le considèrent sur-le-champ comme la propriété légitime de l'une ou l'autre de leurs filles

Quand ça commence comme ça, comment ne pas lire la suite? ^^
L'humour et l'ironie de Jane Austen font merveille, en dépeignant l'inénarrable Mrs Bennett, et les autres personnages... Mr Collins, Lady Catherine, Lydia, Jane et Bingley...
Mais bien sûr, l'intérêt principal tient en un mot : Darcy.
Ah... Mr Darcy *soupir*
Et Lizzie bien sûr, vive et au caractère bien trempée, une héroine qu'on prend beaucoup de plaisir à suivre.
Le truc embêtant en fait, c'est qu'ensuite on en vient à juger les personnages principaux des autres romans d'Austen à l'échelle de ces deux là, comme dans par exemple...

- Mansfield park
Roman plus long, plus complexe dans ses rapports entre les personnages, avec de nombreux thèmes abordés en filigrane.


Citation :
Issue d'une famille miséreuse, Fanny Price est agée de dix ans quand elle est adoptée par son oncle maternel, Sir Thomas Bertram, qui va prendre en charge son éducation. Accueillie dans le domaine de Mansfield Park, Fanny est élevée avec ses cousins et cousines qui, à l'exception d'Edmund, la traitent avec indifférence ou mépris.
La gratitude et l'affection qu'elle éprouve à l'égard de son cousin se tranforment au fil des années en un amour qu'elle garde secret. Quant un bon parti se déclare, Fanny n'a de choix qu'entre un mariage de raison et un retour à sa condition première

En fait, le *problème* de Mansfield park - si c'en est un - c'est que l'on (enfin moi) se retrouve plus interressé par les interractions entre les autres personnages que par les personnages principaux en eux-mêmes. J'ai beaucoup aimé le livre, l'histoire, etc, mais j'avoue que j'étais un peu indifférente à Fanny en elle-même. Fanny est une fille effacée, peu sûre d'elle, très coincée, à mille lieues de la vivacité d'une Lizzie, de la passion d'une Marianne ou de l'esprit d'une Elinor. Elle n'est pas vraiment une *héroïne*. De même pour Edmund, trop aveuglée par ses sentiments pour la *mauvaise personne* qu'il n'est même pas capable de rester aussi droit qu'il le devrait vu son côté moralisateur. A telle point qu'en fait, la fin *idéale* - que l'on connait dès le début hein, on est chez Jane Austen, Fanny aime Edmund depuis le début, à la fin, ils finiront bien ensemble - est un peu décevante, et on se prend à souhaiter que l'autre solution qui aurait pu se réaliser jusqu'à une centaine de pages de la fin ait été préférée plutôt que celle-là. La fin est en fait assez dure pour certains personnages - qui l'ont bien cherché cela-dit ^^ - et je trouve un peu léger qu'Edmund, qui a toujours aimé Fanny comme une soeur, commence subitement à se dire qu'elle serait parfaite pour lui à 5 pages de la fin du livre.
Mais attention hein, MP est très bien à lire ! Je l'ai beaucoup aimé... simplement, c'est un livre plus interressant pour l'ensemble des personnages, des relations sociales, de la description de l'époque, plutôt que pour se laisser euh... *porter par la relation romanesque entre les deux héros* ^^ (comme ça arrive pour Lizzie et Darcy)
Enfin ça c'est mon avis, doit y avoir des fans du couple Fanny/Edmund ^^

- Raisons et sentiments (Sense and sensibility)
Ah... raisons et sentiments... encore une fois, des amours contrariées par le sort, mais pas de panique, tout s'arrange à la fin ^^ *surprise*
Très agréable à lire R&S, avec encore une fois une galerie de personnages détestables ou admirables.
Elinor la raisonnable, qui tombe amoureuse d'Edward, qui malheureusement est déjà engagé envers une autre, et que son honneur interdit de refuser maintenant, Marianne la passionnée, qui s'éprendra du beau Willoughby avant d'être préférée à une héritière plus richement dotée... Bouh, ce que j'avais pas encore précisé, dans tout ces livres, c'est l'importance du rang social et de l'argent... mais heureusement, tous ne sont pas interressés ^^
Bon, comme en fait, je n'ai pas relu ni O&P ni R&S récemment, en fait j'ai pas plus de choses que ça à en dire, à l'inverse de MP que je viens juste de terminer ^^

- Northanger Abbey
Eh bien pour NA je reviendrais plus tard, parce je l'ai lu il y a encore plus longtemps que les 2 précedents (c'est donc le premier Austen que j'ai lu), et qu'à part que c'était assez drôle, je n'en ai pas de souvenir extrêmement précis. Mais comme j'ai décidé de le relire - et commencé ce matin...
Néanmoins, quelques petits extraits du premier chapitre pour annoncer la couleur


Citation :
Personne ayant jamais vu Catherine Morland dans son enfance ne l'eût supposée née pour être une héroïne. Sa situation dans l'existence, le caractère de son père et celui de sa mère, sa propre personne et son tempérament, tout s'opposait également à ce qu'elle en fût une un jour. [...] La mère de Catherine était une femme dotée d'un gros sens pratique, d'un caractère aimable, et, ce qui est plus remarquable, d'une bonne constitution. Elle avait eu trois fils avant la naissance de Catherine et au lieu de mourir en mettant celle-ci au monde, comme on pourrait s'y attendre, continua à vivre, et cela pour avoir encore six enfants, les voir grandir autour d'elle et jouir elle-même d'une excellente santé.

Citation :
Pourtant, lorsqu'une jeune demoiselle doit être un jour une héroïne, l'esprit contrariant de quarante familles des environs ne saurait s'opposer à son destin : quelque chose doit arriver et arrivera pour jeter sur sa route un héros

_________________
*Quintuplette*


Dernière édition par Pandora le Mer 27 Fév - 13:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Dim 9 Sep - 20:04

Ah, Jane Austen!!

Quand on lit les résumés, et si on ne devrais prendre que la trame de l'histoire, on se croirait tombé chez Harlequin (qui doit être très riche, ce monsieur, comme le pense Danyboon...)

On oublie que la différence (et c'est ici flagrant) entre roman et roman à deux balles... c'est le style. Les extraits choisis par Pando en témoignent.
Chez Jane Austen, la trame romantique sert de prétexte à une analyse brillante, ironique et incisive de la société de la gentry anglaise (oui, parce que bon, les pauvres qui apparaissent chez elle ont des moyens largement supérieurs aux ouvriers anglais de l'époque... mais bon, Austen a l'ironie anglaise, elle n'est pas Dickens non plus).

C'est flagrant dans Orgueil et Préjugés. Raison et Sentiments laisse plus la sensation d'un romatisme plus... euh, classique. Sinon, l'autre Austen que j'ai lu, pour ma part, c'est Emma. Là, on a un peu le croisement entre OetP, et... une galerie de personnage (me suis un peu perdue, d'ailleurs...). Mais j'ai bien aimé, l'héroïne étant assez... vive.

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Lun 10 Sep - 11:06

Me voici de retour pour parler de Northanger Abbey... non, je ne l'ai pas encore tout à fait fini (me reste encore environ 70 pages), mais je peux quand même en parler sans problème ^^

Tout d'abord, honte sur moi, qui n'avais pour seul souvenir que *c'était plutôt drôle*... déjà, c'est TRES drôle. Ensuite, c'est tout simplement délicieux, je pense qu'on ne peut lire ce livre qu'avec un sourire permanent sur le visage Pando
L'héroïne, Catherine Morland, est beaucoup plus attachante que Fanny Price de MP. Elle est certes très naive, et possède une imagination débordante, due à la lecture de trop de romans gothiques ^^, mais elle est beaucoup plus présente, active et vive que Fanny (on aura compris que Fanny est celle que j'aime le moins je crois gêne ).

Et le héros... mon dieu, mais comment n'ai-je pas pu être frappée à ma première lecture par Henry Tilney? Je n'ai pas encore lu Persuasion et Emma, et donc je ne peux pas encore juger de leurs personnages masculins respectifs, mais pour l'instant, s'il y en a bien un qui peut rivaliser - bien que dans un style tout à fait différent - avec Darcy, c'est bien Henry Tilney ^^
Drôle, très drôle (ironie et second degré sont ses grandes armes), intelligent, charmant... arrffff...

Je me suis rendue compte en fouinant un peu sur internet que je n'étais d'ailleurs pas la seule à être de cet avis ^^
Si je m'y attendais, j'ai par contre été surprise par la force de cette admiration envers Mr Tilney en voici un exemple où, à l'instar de Wentworth Miller et de son église (d'ailleurs en passant, information tout à fait capitale n'est ce pas, le petit Wentworth doit son incomparable prénom au héros de Persuasion, le Capitaine Wentworth), Henry Tilney se voit ici rendre un culte (et n'est appelé rien moins que *DA MAN*)

Comme du coup j'ai continué à fouiner, j'ai trouvé quelques petites choses interressantes (malheureusement pour ceux qui ne lisent pas courrement, tout est en anglais)
- Une analyse des personnages de Northanger Abbey (entre autres)

Et, tant qu'on y est, une série d'articles et d'observations sur ce thème Ô combien passionnant : Pourquoi de nos jours, Mr Darcy fait-il toujours autant d'effet sur la gent féminine? (et aussi pourquoi Colin Firth sera toujours Darcy ) ici, là, ici aussi, et pis encore là (à noter que ce dernier article - très interressant - fait gentiment comprendre qu'il serait peut-être temps de lacher Darcy pour une figure moins hum... sombre et patriarcale... Moi je suis d'accord si je peux avoir Tielney à la place gêne )

Oh, et pis sinon j'ai pas encore fini, parce que hier soir j'ai craqué, vu que j'avais euh... *réceptionné* la dernière adaptation anglaise en date de Northanger Abbey (par pour la BBC, mais pour ITV si je ne me trompe pas)... eh ben je me suis amusée comme une folle lovedevil ^^ L'adaptation est très bien faite (NA tient parfaitement en 1h30, alors que je me demande si c'est une bonne idée pour Mansfield Park, où il se passe plus de choses... enfin celle là je l'ai pas encore regardée), l'actrice qui joue Catherine est toute mimi, son côté naive est moins accentué que son côté rêveuse et imaginative (OMG ces séquences oniriques... c'est vraiment très drôle), et l'acteur interprétant Tielney est... comment dire? lovejap ça suffira je pense ^^

Je reviendrais un peu plus tard mettre quelques pitits extraits (de NA mais aussi des autres tant qu'à faire)

Oh, et j'ai une petite question... si les zhoms du forum s'aventurent sur ce topic... est-ce que vous lisez/pourriez lire du Jane Austen? Ou, au minimum prendre du plaisir devant un film/téléfilm qui en est adapté? C'est pas pour faire mon marché, c'est juste histoire de voir si la gent masculine apprécie ce genre de chose ou pas Bleble . Parce que quand on parle de JA, tout de suite ça fait effectivement intérêt de fille, mais je suis sûre qu'il y a des hommes qui apprécient, parce que quand une histoire est bonne, elle devrait devenir universelle, et pas simplement réservée à une paire de chromosomes en particulier woo (j'avais envie de mettre ce smiley)


Edit : et pour la peine, changement d'avatar, et ajout d'une petite bannière ^^ Le tout vient d'ici, forum 'achement interressant, mais sur lequel je doute d'avoir le temps de m'inscrire... je me contente donc de le lire et de choper des fanarts ^^

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Lun 10 Sep - 19:51

Ouahou!! Que de passion!!

ça donne vachement envie de lire NA. Faudrait peut-être que je relise Emma, moi d'ailleurs, puisqu'il s'agit aussi, parait-il, d'un des plus spirituels des Jane Austen. (par contre, je sais pas si y'a des personnages masculins valables, mais ils m'avaient pas trop marquer, pour le moment....)gêne

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Jeu 13 Sep - 11:37

Emma je pense qu'il va faire partie de mes achats de cet après-midi, de même que Persuasion ^^ (je les ai tous les deux en adaptations, mais j'ai pas envie de regarder les film/téléfilm avant de les avoir lus)

Edit : je viens de découvrir que Clueless (petit film sympathique des années 90 - bouh, c'est loin ^^ - avec Alicia Silverstone, que j'ai vu il y a pfff, ça date du siècle dernier Laughing gêne ) était en fait inspiré d'Emma...

Edit2, le retour : finalement, après avoir fait 3 librairies sans trouver ni Emma ni Persuasion, j'ai commandé sur Amazon... et je vais pas les avoir de suite vu que je paie par chèque... enervé je suis en sevrage forcé de Jane Austen lol

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Sam 17 Nov - 12:59

A y est, fini Emma !
Première chose : c'était très bien, j'ai beaucoup aimé !
Avant d'approfondir un peu ce pertinent avis, quelques mots sur l'intrigue :

Emma Woodhouse est une jeune fille belle et intelligente, avec cependant ce défaut d'être extrêmement sûre d'elle-même et de ses
opinions, ce qui lui fait interpréter de travers un certain nombre d'événements...
Elle prend sous son aile la jeune Harriet, à la naissance quelque peu
douteuse, puisque tout ce qu'on sait c'est qu'elle est une enfant naturelle. Mais de qui? Emma est persuadée qu'Harriet ne peut être que la fille d'un gentleman, et la pousse donc à refuser la demande en mariage d'un brave fermier, ne voulant pas que sa protégée fasse un mariage en dessous de ses espérances.
Dans la première partie du livre, Emma va s'efforcer de marier Harriet à Mr Elton, persuadée que celui-ci est amoureux de la jeune fille. Evidemment, tout est histoire d'interprétation, et Emma se plante allègrement. Après s'être rendue compte de son erreur, elle fait le très sage serment de ne plus essayer de marier qui que ce soit - même si bien évidemment, elle tentera encore quelques petites choses ^^
D'autres personnages vont entrer en scène au fur et à mesure, entrainant notre héroïne - d'ailleurs JA elle-même désigne très souvent Emma par ces mots *notre héroïne*... ça m'a fait sourire en pensant à NH ^^ cependant le procédé introduit une distance avec l'histoire j'ai trouvé, ce qui fait qu'en fait, on s'attache moins aux personnages, j'ai plus eu l'impression de *regarder* l'histoire se dérouler que de rentrer dedans totalement (c'est clair ce que je veux dire?) - dans d'autres erreurs de jugements.

Outres les intrigues amoureuses, qui évoluent au long du roman, ce que l'on suit vraiment, c'est l'évolution d'Emma. C'est une fille intelligente, et même si elle est capable de s'aveugler totalement sur certaines choses, à partir du moment où elle a compris qu'elle faisait fausse route, elle accepte et apprend de ses erreurs.
Petit dialogue entre Emma et Mr Knightley pour illustrer :

Citation :
"Je ne vous ferai pas de reproches. Je vous laisserai plutôt à vos réflexions personnelles.
- Pouvez-vous me faire confiance quand je vis entourée de tant de
flatteurs? Puis-je jamais prendre conscience de mes torts?
- Vous avez en vous un côté sérieux qui doit vous permettre de vous en rendre compte, et si certains aspects frivoles de votre caractère, vous induisent en erreur, vous avez des qualités qui vous donnent le moyen de vous en apercevoir."

Tout est dit ^^
J'avais lu quelques avis sur Emma, où certains disaient qu'ils avaient eu beaucoup de mal à le lire, parce qu'Emma les énervait. C'est peut-être parce que j'étais donc prévenue qu'elle risquait d'être énervante que je n'ai pas été énervée ^^

C'est certain que ce n'est pas mon héroïne préférée, mais je l'ai bien aimé tout de même. Elle arrive à être attachante.

Le plus grand problème d'Emma, c'est que tout son entourage la voit sans défauts, et l'encourage. Tout le monde sauf Mr Knightley - le frère du mari de la soeur d'Emma, et devenu un proche ami de la famille - qui lui la voit telle qu'elle est et la pousse à s'améliorer et à reconnaitre ses erreurs.
Devinez avec qui finit Emma à la fin? ^^

En dehors d'Emma et de Mr Knightley, quelques personnages secondaires savoureux, comme toujours chez JA, que ce soit le père de notre héroïne, désespéré par les mariages, Miss Bates, vieille fille bavarde, Mrs Elton, insupportable et ridicule vaniteuse... Rien que pour cette nouvelle peinture de la vie de ce petit vllage anglais et de ses habitants ça vaut le coup ^^

Un petit mot sur l'adaptation ciné, avec Gwyneth Paltrow dans le rôle
titre, que j'ai regardé quand j'étais à peu près à la fin du bouquin : j'ai bien aimé, et j'ai trouvé que le rôle allait bien à Gwyneth *même si je l'ai vu en VF, et que son doublage a été fait par Claire Keim peur ... au bout d'un moment on s'y fait mais peur quand même*
Jeremy Northam est un particulièrement choupinou Mr Knightley I love you , alors que ce pauvre Ewan McGregor est affublé d'une perruque qui euh... ne lui sied pas vraiment dirons nous Laughing .

Pour mon concours personnel des gentlemen chez JA : Mr Knightley est très bien, mais plutôt en retrait dans l'histoire. Ma préférence va donc toujours à Mr Tilney Razz de Northanger Abbey, puis à Mr Darcy ^^

Je n'ai plus qu'à lire Persuasion maintenant !

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Dim 25 Nov - 16:08

Ca y est, j'ai lu Persuasion, et en le terminant, je suis aussi arrivée au bout des 6 romans achevés de Jane Austen (minute de nostalgie et de tristesse)... enfin, il reste quand même quelques autres petites choses écrites par elle à lire, et les plaisirs de la relecture, mais quand même... 6 romans, quand on écrit aussi bien, c'est peu...

Enfin bref. Persuasion.
C'est ici l'histoire d'Anne Eliott, qui, à 19 ans, a refusé la demande en mariage de Frederick Wentworth, jeune marin sans fortune ni situation, sur les conseils de son amie la plus chère, Lady Russel, mère de substitution pour la jeune Anne depuis que la vraie est morte. Environ 8 ans plus tard, les chemins d'Anne - qui ne s'est pas mariée - et de Frederick - pas marié non plus, et devenu le plutôt fortuné Capitaine Wentworth - se croisent à nouveau. Leur amour connaitra-t-il une deuxième chance, ou est-il trop tard pour eux? (je rappelle qu'on est chez Jane Austen... ^^)

Ce roman est assez différent des autres JA. Déjà il est plutôt court - à part Northanger Abbey, les autres sont plus épais. Ensuite l'héroine est plus vieille, et vit avec ses regrets. Elle a déjà trouvé l'amour et l'a laissé filé. On est directement dans les sentiments d'Anne, et aussi dans ceux de Wentworth quand il apparait.
Par contre, ce qui ne change pas, c'est comme toujours chez JA, cette galerie de personnages secondaires sympathiques ou insupportables, décrits avec cette ironie ravageuse (ah, le père d'Anne, égocentrique, stupide et bouffi d'orgueil, ah, cette soeur qui se plaint tout le temps...). Un vrai régal.

Quand à l'héroïne en elle-même, c'est vrai qu'elle est plutôt douce et passive, mais elle est tout de même plus vive que la Fanny Price de Mansfield Park. J'ai beaucoup aimé Anne, ses sentiments... Et le Capitaine Wentworth... un seul regret, il n'apparait finalement pas assez lui-même.
Très joli roman, plus mélancolique que les autres, mais tout aussi réjouissant, je pense que je vais devoir le relire sous peu tout de même, je l'ai lu assez vite (je ne sais pas lire lentement, surtout la première fois, sauf quand ça ne me plait pas), mais j'ai très envie de le reprendre et de le savourer (ah, le passage de la lettre...
lovejap )

Si je dois essayer de faire un classement de mes préférés, là, tout de suite, je dirais donc
1 - Northanger Abbey (tellement drôle... et Mr Tilney, ah...
lovejap )
2 - Orgueil et préjugés (charmant, spirituel, romantique... Et Lizzy et
Darcy ^^)

3 - Persuasion (tout en douceur, plein d'espoir)
4 - Mansfield Park (parce que même si je n'aime pas plus que ça le couple Fanny/Edmund, l'histoire est très bien, et les autres personnages savoureux)
5 - Emma (peut-être un peu trop léger à mon sens)
6 - Raisons et sentiments (ça fait longtemps que je ne l'ai pas lu cela dit, mais j'en garde une impression de lenteur, et, pour une fois, il me semble que je préfère nettement l'adaptation d'Ang Lee)

Cela dit, à part NA et O&P, je n'ai lu les autres qu'une seule fois, et depuis longtemps pour R&S.
Une relecture bouleverserait peut-être le classement.

Quant aux adaptations que j'ai vues, je dirais

1 - Northanger Abbey (ITV 2007) : l'adaptation a gardé le meilleur, c'est une petite bulle pétillante, et les acteurs choisis pour les rôles titres sont par-faits (ah, Mr Tilney bis...
lovejap )
2 - Raisons et Sentiments : parce que je ne peux pas résister à Kate Winslet et à Alan Rickman (sans oublier Emma Thompson et Hugh Grant)
3 - Orgueil et Préjugés version Keira Knightley, parce que je la trouve parfaite en Elizabeth
4 - Orgueil et Préjugés version BBC 1995, parce que Colin Firth est parfait en Mr Darcy ^^
5 - Emma ; j'ai bien aimé Gwyneth Paltrow en Emma
6 - Mansfield Park (ITV 2007) : trop simplifiée, trop light
7 - Persuasion (ITV 2007) : mon dieu, j'ai détesté ! Caméra à l'épaule quasiment que des gros plans... très très pénible et moche. Et autant l'acteur qui fait Wentworth est très choupinou, autant je n'ai pas aimé l'interprétation de l'actrice qui fait Anne Eliott. Et cette course ridicule dans les rues de Bath à la fin... beurk. Heureusement que j'ai lu le livre avant, sinon j'aurais eu nettement plus de mal à démarrer.

Sinon, il y a quand même des points positifs dans toutes les adaptations, et je me suis fait un plaisir d'en lister un certain nombre (points positifs aussi bien féminins que masculins, je pense aussi à nos-z-amis-les-z-hommes) (et oui, je sais que j'ai mis 2 fois Alan Rickman) :





































_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Lun 16 Fév - 18:00

Et hier soir, il y avait: Orgueil et préjugés – 2005
Avec Keira Knightlaye et Mathew Macfayden

Enfin vu cette version, merci France 2. Bon en VF, ok, mais comme je ne connais pas les voix des acteurs…

J’ai bien aimé finalement, cette version. Bon, il y a des points forts et des points faibles, comme toujours, mais globalement, les choix du réalisateur, s’agissant d’une adaptation, sont pertinents. Et les dialogues sont respectés (mine de rien, des
fois, ça compte).
Alors, on va commencer par les points faibles :
- L’état de Longbourn et le côté « ferme » un peu trop accentué à mon goût.Que Longbourn ne soit pas un musée (c’est un peu l’impression donné par Pemberley, quelque soit la version), d’accord. Mais que certaines pièces, ou lieux, comme les escaliers, donnent l’impression du plus complet abandon … on a jamais dit que Mr Bennet était misérable
- Le côté « ferme », justement. Si j’apprécie un peu de réalisme boueux (après tout, je suppose que les routes étaient loin d’être pavées-goudronnées, à l’époque) et le côté village de Meryton (qui m’a surpris mais qui réflexion faite, est bien plus réaliste que la petite ville proprette … je suppose qu’il n’y avait pas un système de voirie ultra perfectionné à l’époque, et les chevaux, hein…), rien dans le roman ne laisse supposé que Longbourn soit au mieux une grosse ferme. Je suppose que c’est sensé faire romantico-réaliste, mais, euh, voilà …
- Et découlant de ceci, le choix des vêtements, en particulier Lizzie. Si ses sœurs sont adeptes du coton-mousseline, elle, elle semble adepte de la toile de jute. Je
suppose que c’est pour nous faire passer l’idée que Lizzie est plus une cérébrale qui se moque un peu de son apparence, mais Keira Knightley a beau être jolie, elle est maigre … (ce qui n’est pas dérangeant pour l’époque … eh oui, regardez bien vos tableau du début 19ème siècle) et donc sur elle, ça fait sac à patate (comme quoi, les mannequins anorexiques, c’est pas les meilleurs portemanteaux, peut-être qu’un jour les marques s’en rendront compte, esthétiquement parlant, mais là n’est pas le sujet…)

Les points forts :
- Keira en Lizzie. Malgré les choix vestimentaires, je suis désolée, elle est très bien. Et pour moi, elle correspond à l’idée que je me fait d’Elisabeth Bennet.
- Les choix vestimentaires et de coiffure (si on excepte la toile de jute) Beaucoup plus proche sans doute de l’époque du roman. Sans frisottis inutiles (en fait, période 1830 … ). J’aime aussi la différence de vêture entre Mrs Bennet, par exemple, qui reste 18ème siècle (sa jeunesse) et ses filles, qui sont bien dans le snes de la mode début 19ème (période Empire chez nous, soit mousseline, taille haute, cheveux flous retenus par rubans, voir coupés courts, chez certaines, ou donnant l’illusion).
- Mr Darcy. Je ne connaissais pas Mathew MacFayden. En fait, pendant une bonne partie du film, il ne m’a pas parut bien extraordinaire. Bon, ok, on dirait qu’il boude, mais il fait un peu effacé. Et puis vient la première déclaration, sous la tonnelle, sous la pluie. A première vue, il s’enflamme pas encore vraiment. Mais à un moment, il l’a regarde et là … premièrement, je remarque qu’il a les yeux verts. Deuxièmement, je n’ai pas souvent vu autant d’émotions passer dans un regard (oui, je sais c’est le montage, c’est pas grave). Et là, je me dis que oui MMF est un bon Darcy…
- Dame Judi Dench en Lady Catherine. Parce que déjà, j'ai fait "Ah, c'est Judi Dench!! Youpi". Et parce que pour jouer cette peste inconditionnelle, elle est parfaite (mais elle est toujours parfaite, de toute façon, elle et Gary Oldman doivent partager des gènes, j'en suis sûre...)

Bon, faudrait que je revoie sérieusement celle de 1995 par la BBC pour me
refaire une idée, mais globalement, je sens que j’aurais du mal à choisir entre
les deux.

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E


Dernière édition par Kusanagi le Mer 18 Fév - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Lun 16 Fév - 19:43

lovedevil J'aime beaucoup aussi le film, et je suis tout à fait d'accord pour Kiera Knightley, elle fait une Lizzie parfaite lapinou
MMF la seule chose que je lui reproche, c'est que je lui troue un air de Droopy depressif gêne , mais à chaque fois que je revois le film je l'apprécie de plus en plus ^^ (même si il ne me fait pas *swooner* Wink )
En fait tous les acteurs je les trouve bien choisis (ah, Mr Collins ^^ irrésistible lol! )

Pour tes points faibles, je crois que ça fait partie des choses qui ont été reprochées à Joe Wright (ça et le côté d'après certains trop "romantique" du film)

Et sinon je te conseille la vision en VO à l'occasion, MMF fait très clairement partie des *chocolate voices* tit biscuit

Et c'est effectivement difficile de choisir une des deux versions... dans l'une il y a quand même *tout* ou quasiment et puis bon, Colin Firth hein, et l'autre est superbe (ah, la scène du bal quand ils dansent et qu'on les voit seuls dans la salle... rien que pour cette scène ça vaut le coup ^^)

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Lun 16 Fév - 20:04

Ah ben, justement, je la vois en VO depuis (on ne se demande pas comment Pythie ) et effectivement, MMf a une "Chocolate Voice" des plus ... lovejap

Droopy, c'est ça!! Ce qui fait que Clive Owen non plus ne peut pas jouer Darcy (huhu) Victoire!!!

Et grâce à Ekat j'ai vu la fin alternative et ... bon, ok, l'arrêt sur Mr Bennet est bien peur

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Nanou
Nenupharo-jedi
Nenupharo-jedi
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 33
Localisation : Lyon, France, Terre, Système Solaire...
Humeur : Rude and not Ginger...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Lun 16 Fév - 21:23

Victoire!!! et les Darcy ils sont à moi Victoire!!!


oui je sais c'est vachement constructif, mais j'approuve tout ^^

_________________
Nanou's Touch
¤ Quintuplette ¤

Eat shit Jessica it's carrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluewaterlily.skyblog.com
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Mar 17 Fév - 1:15

Après revisionnage complet (plus revisionnage pour capture) Victoire!!! , je rajoute que la scène du bal du début, et pas génial ... c'est quoi cette ambiance "c'est la fête au village"? J'comprends que Darcy se sente pas à son aise...

Par contre, oui, mille fois oui l'impression d'être seuls au monde dans le second bal!! lovejap . Ainsi que les trouvailles qui permettent d'exprimer les émotions ... comme pour la déclaration, dans la "folie", sous la pluie (la "folie", c'est le nom du bâtiment, c'est pas une description pour l'ambiance, hein...). Oui, aussi, le jeux de lumière et de contraste autour des personnages. Oui aussi les effets de surréalité, pour la lettre, par exemple... c'est qu'il faut savoir élaguer, éluder, des fois (sachant que la version BBC qui suit le roman dure 5 heures... en 2 heures, faut alléger le scénario).

Et puis question acteur ... Mr Collins, le pauvre, on le plaint presque (marrant l'idée de le faire plus petit ... j'étais exploser quand il veut parler à Darcy...) Et Mr Bennet, c'est Donald Sutherland, zut alors...

Et Kelly Reilly joue une magnifique peste en Miss Bingley...

Et oui, finalement, en revisionnant, MMf en Darcy lui apporte (peut-être le côté Droopy) un petit côté plus humain, je trouve... j'ai d'ailleurs, trouvé que Joe Wright avait accentué plus sur le fait que Darcy tombe amoureux de Lizzie (ce qu'on sait à la fin du livre, en fait, quand elle lui demande à partir de quand... elle, on sait bien que c'est Pemberley... d'ailleurs, dans le film, elle fait vraiment une tête déçue quand elle voit se qu'elle (croit) a(voir) raté. J'aime beaucoup le rire nerveux en descendant de calèche...) byebye

Nanou, sinon, juste pour le plaisir la fin qu'ont eu les Américains...
http://www.youtube.com/watch?v=qSCp8WYhtAg&feature=related

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Mar 17 Fév - 12:47

Elle est terrible la fin *alternative* ... j'avais jamais fait gaffe que c'était la fin américaine, mais bizarrement, ça ne me surprend pas hum...

lol! effectivement, la tête de Lizzie en voyant Pemberley... "ah ouais quand même... c'est pas mal chez lui" euh? yeuxpotté

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Nanou
Nenupharo-jedi
Nenupharo-jedi
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 33
Localisation : Lyon, France, Terre, Système Solaire...
Humeur : Rude and not Ginger...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Mar 17 Fév - 21:05

popo Pythie lovedevil

mais je l'avais déjà vu, c'est sur le dvd en tant que "fin alternative" .

*veux un Darcy au coin du feu enervé *

_________________
Nanou's Touch
¤ Quintuplette ¤

Eat shit Jessica it's carrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluewaterlily.skyblog.com
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Mar 17 Fév - 21:40

Nan, moi, je veux un Darcy debout sur la table, avec vu sur le lac, pour lui masser les mollets gêne yeuxpotté salut!

Juste une interrogation: Les acteurs ont pas eu le sentiments d'être ridicules? Franchement, quand on voit en plus la façade de Pemberley ... en réalité, il sont sur la grande terrasse avec vue sur le plan d'eau (soit un peu en face d'une salle de réception, je suppose, pas de leur chambre... hum ... un peu comme si Louis XIV se faisait masser les mollets devant la Galerie des Glaces ... euh? beach

Sinon, je crois que j'aime vraiment de plus en plus MMF en Darcy ... c'est le deuxième effet kisscool du film, ou quoi, cet effet au revisionnage?
(Faudrait que je revoie Colin Firth, mais 300h de série à visionner, gêne )

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Mer 18 Fév - 11:24

Ouais mais ce serait pour la bonne cause : trancher entre Colin et Matthew ^^ lol!
Rhaaa tu me donnes envie de revoir les deux aussi gêne

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   Sam 26 Déc - 17:54

Ai toujours pas revu Colin Firth en Darcy...

Allez, je viens meshui* faire un petit classement, parmis ceux que j'ai lu, de mes Austen préféré.

1 - Northanger Abbey.

Y' Mr Tilney, déjà. Et mine de rien, Mr Tilney est excessivement important. Si j'ai un chat, je l'appelerai Mr Tilney. (Oui, aprce que si j'ai un Mr Tilney en vrai, je crois pas qu'il va vraiment s'appeler Mr Tilney... vous suivez?). Sinon, NA est drôle, léger, ironique, adorable et fait un bien fou à chaque lecture.

2 - Orgueil et Préjugé

Déjà, il fut mon premier. Puis il y a Lizzie, Darcy, les claques que je filerais bien à Lydia, Mr Bennett... et la scène de la déclaration, qui est... le point d'orgue tant attendu. Et qui montre de la part de Jane une excellente maitrise du récit. Le pire, c'est qu'on se dit "Ah, si j'avais une telle déclaration..." et que la réponse de Lizzie, ben sincérement, on ferait la même (parce que bon, il est un peu hautain quand même, le Darcy... pas de notre faute si ses parents l'ont appelé Fitzwilliam...)

3 - Emma

Emma, qui m'avait semblé un peu confus à la première lecture. Moins à la deuxième, mais j'y ai trouvé moins de personnage attachant que dans les deux premiers. Il me laisse plus la sensation, bizarrement, d'une chronique de la vie de quelques gentlemen et gentes dames...

4 - Raison et Sentiment

Loin d'être mon favori, c'est sûr. Je ne le taxerais pas de romantisme, parce que personne n'y meurent de la tuberculose, que les héros n'ont pas à souffrir enlèvements et autres avant que d'être ensemble, et que justement, au travers de Marianne, c'est une critique en règle du romantisme que nous avons là (pourtant balbutiant sous Jane). Mais si le personnage d'Elinor attire ma sympathie, celui de Marinnae par son comportement d'enfant boudeur et foncièrement égoïste me gâche le roman. Parce que oui, la Marianne, j'ai envie de lui filer des claques. Elle serait morte de chagrin, ça m'aurait pas fait grand chose...

Sinon, j'ai lu Jane Eyre de Charlotte Brontë, depuis... et j'ai vraiment aimé. Que de passion, décrite pourtant de façon simple!! Je crois que j'y reviendrais...

*suis en train de relire Fortune de France... ça a de très graves incidences sur ma façon de s'exprimer...

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jane, Charlotte, Elizabeth et les autres...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duel : Jane Austen n°6 - Caroline Bingley vs Elizabeth Elliot
» En guise de remerciements
» vivante ^
» Jeu : Duel Jane Austen n°4 - Elizabeth Bennet vs Anne Elliot
» JANE EYRE de Charlotte Brontë

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: La Bibliothèque :: Département Classique-
Sauter vers: