un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les Elucabrations de Kusa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: les Elucabrations de Kusa   Ven 15 Fév - 19:53

Sous ce titre qui rapellerons à certains d'entre vous une chanson (et à d'autre rien du tout, si ce n'est confirmer que la Pythie est gravement atteinte...) se cache une rubrique destinée à...

Bon en fait, je voulais l'appeler les Pensées de Kusa, un peu comme celles de Pascal (le philosphe, hein, pas le type de la StarAc'...) mais bof, trop sérieux. Les Essais, comme Montaigne, trop hermétique.

Donc, il a déjà fallu trouver un titre qui définisse bien l'état d'esprit de cette rubrique, entre réflexion philosophique et portnawak issue du fait qu'on laisse encore mon esprit s'exprimer librement....

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E


Dernière édition par le Sam 16 Fév - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Sam 16 Fév - 13:19

Antoine? ^^ *le gars des opticiens* hum!

J'ai hâte de te voir élucubrer banana*si si ça se dit comme ça*
blasé

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Sam 16 Fév - 13:43

*Oui, le gars des opticiens... il fut un temps ou dans ses Elucubrations, il voulait enfermer Johnny Halliday à Medrano...*

Je vais "élucubrer" très fort pour commencer...

Nous avons un président de la République qui, questions élucubrations s'y connait... question idées foireuses aussi. Ce type réfléchit, ou il se lève le matin et balance des conneries qui lui passe comme une envie de p*****?

Dernière trouvaille en date, le coup de la "mémoire d'un enfant juif français aux élèves de CM2". C'est vrai qu'à 10 ans, ça va lui être:

- vachement utile. Je croyait qu'on était sensé désormais apprendre les bases, en primaire?
- Super psychologiquement à porter... "alors tu vois mon petit Jean, mohammed, Sekou, Sadaf (choisissez au hasard), tu vas être responsable de la mémoire d'un pauvre petit garçon envoyé dans les camps de concentration par les méchants nazis (il devrait p'êt se demander où était son père à ce moment là, l'autre nain). C'est quoi les nazis et les camps? Attends, je vais te passer "Nuit et Brouillard", tu vas comprendre..." Et l'autre niouk de Darcos qui fait: "ce serait bien que les enfants se renseigne sur l'enfant, si il avait de la famille, etc..." Super! On voit déjà que c'était limite concerté comme truc, pis c'est vrai qu'à 10 ans, on est un pro de la consultations d'archives... c'est déjà pas le truc chiant en Master d'Histoire, mais bon, en CM2, c'est facile, hein. Pis sur une période ou pleins de types ont voulu éliminer des traces...

Bref, encore une idée foireuse, sorti lors du déjeuner au CRIF, comme je sort des idées foireuses chez les pécheurs, chez les salariés Mittal, etc... ça fait parler d emoi, on croit que je bosse, et pendant ce temps, j'évoque pas les vraix problème, et j'essaye même d'en détourner l'attention.

Parce que attention, à ce petit jeu, il est très fort. On pourrait se dire "boaf, suffit de pas réagir".. mais non, il sort de tels trucs qu'on est obligé de réagir.

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Mer 27 Fév - 13:34

J'étais partie pour élucubrée sur mon sens du religieux, quand l'actualité me rattrape. Eh oui, notre cher Président a encore frappée, et il brouille mes ondes de réflexion...

Non, je n'irais pas élucubrer sur son sens particulier du respect de la bienséance et de son rôle, quoique...
Non, je reviendrais plutôt à un sujet en rapport avec le but premier, le sens de religieux... quand il n'insulte pas les gens, l'omnichanoine passe son temps à faire des remarques aux approximations, si ce n'est douteuses, au moins gênantes.
Une en date, et fort discutée dans le monde de l'éducation (le microcosme éducatif et le journal), c'est son affirmation sur le rôle prépondérant de la religion dans le sens moral, les valeurs du bien et du mal, disant (je cite) "que l'instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur ... parce qu'il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie..."
(je n'ai mis ici que les passages qui m'ont interpellé)

Je vous invite à lire l'article du monde de l'Education, si vous tombez dessus, mais plusieurs choses...

- en quoi sacrifier sa vie remprésente un plus grand sens moral? A contrario, je penserais qu'un sacrifice peut, à la longue, amener de la rancoeur. Qui plus est, au fameux temps des hussards de la République, la formation des instituteurs ressemblait à celle de prêtres laïcs et républicains... relire Pagnol.

- De plus, il nous parle ici du pasteur... mais quel sacrifice fait le pasteur, le rabbin, l'imam... qui ont tous le droit, voir l'obligation de se marier. Seul le prêtre catholique est voué au célibat, depuis envion mille an. Le sacrifice de sa vie, le dévouement de sa vie à Dieu n'est pas exiger pour ceux qui reste dans le troupeaux, qui en sont les guides, mais pour les ascètes, les moines... Si les prêtres sont voués au célibat, c'est justement l'influence d'une morale lié au monachisme, qui s'est répandu au Moyen Age, morale d'ailleurs remise en cause dans l'Eglise catholique aujourd'hui...

Voilà donc encore le petit Nicolas avec son flou habituel, sa méconnaissance de l'histoire et de l'histoire des religions, en particulier celle de l'Eglise Catholique, qui confond ascèse et morale. De plus, n'a-t-on pas ici une vision à sens unique du rôle de la religion, une vision catholique, et en fait de laïcité ouverte, c'est un catholicisme orgueilleux qu'il met en avant.

Or l'orgueil, en fait de morale divine, n'est-il pas l'un des 7 péchés capitaux?

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Mar 18 Mar - 23:03

Aforce de me balader en tout sens sur le web pour trouver des articles amusants, en particulier sur les élections, je tombe sur des sujets parfois "choquants"

Dans Libé, dernièrement, il y a eu un article qui parlait de types louant leur appart, chambre, colocation en direction surtout de jeunes filles sans grandes ressources, contre service en nature.
Article ici
A la lecture de cette article, je me dit que des mecs profiteurs de misère, c'est pas prêt de s'arrêter... mais ce qui me choque le plus (et sans vouloir faire ma grenouille de bénitier...) c'est la réaction des mecs à ce genre d'article... genre "oh, ben si ells ouvrent les cuisses, hein, c'est qu'elles le veulent bien, elles pourraient faire autrement..."

Super, on voit qu'en ce mois de mars, mois de la journée de la femme, la condition féminine va en s'améliorant...

Cela me plait aussi, le coup du "mais ça existe depuis longtemps"... oui, on sait, j'ai lu Nana de Zola aussi, et des filles entrenues ça a toujours existé... si je me souviens bien d'ailleurs, les demi-mondaines, comme on les appelait à l'époque, le faisait d'ailleurs pour échapper à la misère ... charmante époque qui va vers l'avenir que la notre...

Autre sujet qui me tape sur le système, depuis la parution d'un énième livre noir : "le Livre Noir de la Révolution Française". Auquel a pourtant participer certains grands historiens, mais encore sous la direction de cet abruti qui fait tout pour faire parler de lui Stéphane Bourgeois.

La manie des livres noirs commencne tsérieusement à me gonfler... ces livres entièrement à charge, qui sont en fait une somme d'écrits qui vont du bon à franchement nul, n'ont rien d'une vraie démarche historique mais tout d'un coup de pub...

il s'agit dans celui là de dénnoncer ni plus ni moins la Révolution Française et son influence dans la sphère éducative (parce que tout le monde siat bien que les profs sont un ramassis crypto-gauchiste)

Alors oui, la Révolution n'est pas cet idéal de société vendu aux élèves de la troisième République. Oui, ils ont quand même finit par s'entre-massacrer, les grands hommes avides de liberté... oui, pour des gens réclamant la tolérance, ils en ont pas vraiment fait preuve...

Mais la comparer à Hitler ou au stalinisme me semble un poil exagérer. Dire carrément que la Révolution a servi à rien et que les réformes étaient en cours carrément un mensonge.

On peut tout à fait (et c'est salutaire) faire un livre qui débarrasserais en partie (parce qu'en fait, c'est très dur) la plupart des gens de leur préjugés sur cette période. Ce serait dur parce que les historiens eux-même se chamaillent souvent. Ce serait dur aussi parce que le peuple demande souvent des choses simple (sinon, ils feraient tous une licence d'hisoire... non, on peut comprendre, moi, perso, en math, ce que j'ai vu à l'école, ça me suffit... mais je suppose que c'est pas vraiment des math pour un docteur en math... je devrais faire le Livre Noir du Théorème de Pythagore, tiens!)

Mais bref, un livre qui se serait appeler "mythes et réalités de la Révolution Françise", ça aurait pas été mieux?

Moins vendeur, c'est sûr...

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Lun 24 Mar - 13:10

A force de voir la tête de Jonathan Rhys-Meyers en Henri VIII (jeune, ça va de soi, parce que franchement...) pour la nouvelle série sur Canal ... Les Tudors , j'ai fini par lire le résumé (ben voui, je pourrais pas vous donner mon avis d'historienne éclairés, j'ai pas Canal...) et ça m'a bien amusé.

Après nous avoir montré que Rome, c'était des gens qui luttaient pour le pouvoir en se vautrant dans le stupre et la luxure, il faut bien trouvé une autre période historique bien vendeuse du côté de Voici et Gala. Oh, ben le p'tit Henri Tudor, là! 8 ou 9 bonnes femmes (mieux que Johnny et feu Eddie Barclay) dont au moins deux sacrifié sur l'autel de la raison d'état. Des intrigues à foison, des courtisans, des guerres de religions (yeah, du sang!) ... bon, là, c'est plus vers Entrevu que ça lorgne!

De ce que j'ai lu, la série est honorable, sans plus, surtout que la moitié se passe plus dans les alcôve et les assassinats. Le jeune Henri lutinant joyeusement tout ce qui passe avec un jupon, les gens passant leur temps en complot, et les Français sont les méchants.

Bon, je plaisante, je joue ma cynique, ceci dit, Jonathan en Henri VIII, ça me le rendrais presque sympathique, le Henri, si j'avais pas son portrait officiel dans la tête qui parasite un peu la tête d'ange tentateur du p'tit Rhys-Meyers ( Quelqu'un l'a réclamé, en passant, celui-là? Jonathan, hein, pas Henri VIII ... parce que sinon, j'en veux bien).

Bref, les States ont inauguré une nouvelle forme de série historique: la série histoirque presse-people!

Sinon, y'a le film avec Scarlett et Natalie, sur la même période.

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Ven 4 Juil - 0:42

Je devrais venir plus souvent au lieu d'élucubrer toute seule dans ma tête...

Non, aujourd'hui, pas d'élucubrations directes sur les idées foireuses de l'omnitruc de l'Elysée. Y'aurait matière pourtant, parce que avec une connerie par jour...

Mais indirectement... pis sur une autre tête de gniouk, copain de l'omni-pas-grand-chose.

Laissez moi vous raconter une histoire...


Vous êtes président d'un petit état inféodé aux USA. Le seul fidèle qui reste au grand-frère du Nord, et qu'a pas songer à virer bassement gauchiste, les ingrats! Votre grand-frère avait fait de vous une bonne base arrière, surtout question production de poudre blanche, ça servait bien en temps de guerre froide pour les financements que le Congrès doit pas voir... Sauf que la guerre froide, ça finit un jour, et que les mecs qui contrôlent ce charmant commerce prennent un peu leurs aises.
Par dessus cela, l'ennemi de votre grand-frère avaie rien trouvé de mieux que de vous filer dans les pattes un p'tit groupe revendicateur. Faut dire qu'à l'époque, vous faisiez dans la démocratie utopiste (de utopie... lieu imaginaire qui est nulle part), et que ces péquenots voulaient avoir de la terre pour vivre correctement (j'vous jure, les revendications de la masse, des fois).

Bref, ça faisait un beau bordel tout ça, d'autant que pour calmer le bas-peuple, vous aviez des groupes de paramilitaires, dont à la fin, plus personne ne comprends si ils luttaient contre les FARC, les narco-trafiquants ou je sais quoi (contre la démocratie, c'est sûr).

Bon, en face, le p'tit groupe revendicateur, jungle et ras-le-bol aidant avait bien grandit, et à la chute de son grand-frère à lui, avait continué la lutte (et sérieusemenent commencer à déconner, l'abus de poudre blanche est mauvais pour la santé...) et avait rien trouvé de mieux que d'enlever les gens.

Un jour, ils enlèvent une personne, vachement populaire chez vous, et ça tombe bien (pour vous) qui risquait p'têt de vous piquer la place. Vous vous dites bien qu'elle va crever dans la jungle, ou qu'une opération de "sauvetage" pourrait la faire... disparaitre. De toute façon, elle vous sert plus au fond de la jungle, vous pouvez jouer au p'tit soldat fier et courageux (parce qu'avec votre tête de comptable faux-cul, c'était pas gagné).

Le problème, c'est que vos ex-copains amis du grand-frère changent de camp et passe, pas à l'ennemi, mais à l'indépendance, et du coup, vous êtes tout seul... Et même chez vous, ça commence à chauffer. Alors ok, vos potes Farc vous aident un peu à vous maintenir, avec leur conneries, mais y'en a qui mettent le nez sur vos financement, au niveau mondial, vous êtes montré du doigt, et bon, comme en plus vous allez régler vos problèmes chez le voisin...

Vous restes plus qu'à libérer cette fois l'otage la plus célèbre, en se disant que le mérite vous reviendra, parce que opération militaire, et pouf vous prouvez que vous avez raison.

Je suis pas sûr que ça marche tant que ça... parce' que, mon cher Uribe, faudrait pas non plus prendre les gens trop longtemps pour des cons. Et le jour où les Américains couperont les vivres, et que les Israéliens rappelleront leurs conseillers parce qu'ils en ont besoin, je vais bien rire.

D'autant que le mérite vous est déjà discuté, que le parti d'Ingrid Bétancourt vous remercie bien, mais ne chante pas vos louanges (râté si vous vouliez un allié) et que les gens se disent que vous venez aussi de mettre en danger les autres otages pour une opération de com'...

Vous aurez au moins réussi à occuper la télé française... faut bien, avant le retour de l'ORTF, la liberté doit leur paraître quelquechose à célébrer!

Allez, vive Ingrid Bétancourt, moi, je vote pour elle comme présidente!

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Mer 2 Déc - 17:12

Me revoilà!!

Suite à une discussion ce week-end, mon âme profonde d'historienne s'est mise en branle... à propos de cette charmant institution de l'Eglise catholique: l'Inquisition.

En effectuant des recherches rapides, sur Wikipedia (oui, bon, je prends les sources rapides que je veux) on se rends compte que le sujet de l'Inquisition, en particulier espagnole, est toujours sujet à débat, en particulier dans le choix très précis des termes (voui, en histoire on est tatillon)

Mais c'est quoi l'inquisition, à part Torquemada, des gars qui brûlent , des tortures et autres joyeusetés?

Ben, déjà, c'est avant tout et surtout une procédure judiciaire, l'inquisitio, dans laquelle le juge enquête (alors que l'autre procédure médiéval, il y a simplement accusation, bref...).

L'Inquisition, c'est avant tout un tribunal religieux chargé de lutter contre l'hérésie, en particulier cathare, à partir du 13ème siècle. Les enquêteurs appartenaient souvent à des ordres de frères, comme les dominicains, les franciscains, qui avaient bonne presse dans la population.
Il faut savoir qu'au MA, les gens préféraient souvent avoir affaire au tribunal ecclésiastique qu'aux tribunaux du coin, parce que la justice (dans les les limites de l'époque) y était mieux rendu. Il y avait enquête, interrogatoire, et pas toujours de torture. Et on ne tuait pas toujours les gens (mais souvent, quand même)
Dans le cadre de l'Inquisition, ses capacités étaient la traque des hérésies. Il fallait extirpé ce qui mettait en danger l'unité et le pouvoir de l'Eglise. Effectivement, c'était pas un lieu de libre pensée (mais on est au Moyen-âge, je vous rappelle, et la liberté d'expression n'était pas le truc le plus répandu). Or, ces enquêtes en hérésies ne conduisait pas toujours à l'exécution dans d'horrible souffrance. Il s'agissait de remettre la brebis égaré dans le droit chemin, cela pouvait aussi finir par un monastère/couvent/ garde par son curé... marquage au fer (ah, déjà, c'est moins cool). Rien de bien original en fait, rapport aux pratiques de l'époque. C'était pas des imaginatifs, non plus, hein! Ils faisaient comme tout le monde, c'est tout. Mais ils étaient dévolus à une tâche.
pour vous en convaincre, relisez le Nom de la Rose, Guillaume était un inquisiteur, à la base... et comme il y a des dérives, il est parti.

Puis ce tribunal disparait au 15ème siècle... les protestants sont trop forts, on passe direct aux guerres, ça occupe plus...

là où les choses se gâtent, c'est que d'inquisition, en tant que organisation, il n'y en a pas eu que une... et la plus connu, sur le côté "La Torture, c'est fun, les autodafé, c'est cool" c'est l'espagnole. Torquemada et compagnie. Là, effectivement, ça se complique, parce que son pouvoir est un subtil jeu entre la couronne espagnole et l'église. On sait plus trop qui contrôle qui, mais ce qui est sûr, c'est qu'elle a été très violente à ses débuts, et que les juifs, musulmans et chrétiens pas comme il faut en ont fait les frais. C'est aussi un très bon moyen de contrôle des masses, et c'est cet aspect, et sa vivacité encore qui fait qu'à partir du 17ème siècle, et plus encore du 18ème se construit la vision actuelle de l'Inquisition.

Ceci dit, des inquisitions, il y en a eu d'autres, c'est aussi le nom du tribunal de Venise qui condamna Casanova (et Venise et le pouvoir de Rome, ben... ça fait 2), comme dit au début, le terme inquisition tient plus à la façon dont est menée l'enquête, que du rôle du tribunal.

Mais bon, à la base, ça reste pas un système que personnellement, je défendrais. C'est un fait historique, qu'il est intéressant d'analyser c'est tout.

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Ven 25 Déc - 21:41

Joyeux élucubrant Noël... et Paix sur terre aux hommes de bonne volonté...

Vous allez vous dire "Pythie admin a pété un câble"...

Pas vraiment. Mais j'ai découvert, ce jourd'hui (ou hier) sur un autre forum que je suis, un post "pied dans le plat". Dans le sens ou il y aurait un malaise sur ce forum, suite à différentes choses. A bien lire les différents avis, je dirais que tout le monde ne voit pas le même malaise (y'en avait un j'étais pas du tout au courant, et en réfléchissant, je trouve que c'est dommage, car il me semble toucher à la liberté d'expression).

Donc, paix sur terre etc, est une formule rituelle de Noël, qui s'applique bien, il me semble à la vie d'un forum. Et cela inclue aussi Cit (enfin, si tant est que la vie y revienne un jour, j'ai surtout l'impression d'élucubrer dans le désert...). La vie sur le net n'est pas si différente de la vie IRL pour oublié les règles de politesses (choses très partagée dans les différents forum où je vais) mais aussi le fait que les affinités, sur un forum avec de très nombreux membres ne se commandent pas, et qu'il faut parfois savoir s'ouvrir aux autres si on veux partager avec eux plus qu'un avis sur un livre (film, série, autre).
*C'est beau ce que je dis, je m'émeut moi-même...*

Ceci dit, il me semble aussi, et là, c'est la réflexion de l'administratrice et fondatrice du forum qui intervient, que justement, notre rôle à nous est sur une corde raide. Et que contrairement aux simples usagers, nous sommes ceux qui devons le plus faire preuve de neutralité. Parce que quoique nous disions, les gens le prennent quand même un peu pour la parole du chef (ça fait un bien fou à l'égo, ceci dit, je ne le nie pas). Et la première chose à faire, c'est de respecter la liberté d'expres​sion(dans les temres permis par la loi et le réglement du forum). Il est vrai qu'ici sur Cit', on a eu des clash, et je n'ai pas été la dernière à signaler que là, ça allait bien (vous me connaissez, jouer les petits chefs, j'adore XD). Cela n'a jamais empêcher le forum de repartir.

Toutefois, l'autre réflexion qui m'est venue, en lisant ce sympathique extrait de sociologie humaine sur le net, ça a été aussi de dire cela:
"c'est pas bientôt fini les chamaillies de récrés, là? Je dois déjà supporter ça 8 h par jours... et machin il est plus avec une telle et je comprends pas ce qu'il dit, et machine elle est plus ma copine, et en fait, je les aime pas parce que c'est pas mes amies (sous entendu, ej veux jouer avec eux...)"
Bref, à croire qu'on grandit jamais réellement, mais là, c'est la partie gonflante qui reste....

Enfin, longue vie encore, j'espère à Citadelle, et que 2010 soit plus féconde que 2009

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Sam 26 Déc - 12:48

C'est pas faux
Plus sérieusement, je ne suis pas sûre qu'ici soit le bon endroit pour discuter du problème d'ailleurs ^^ mais je suis tout à fait d'accord sur le rôle des modérateurs/admin.

Et aussi qu'on peut espérer un 2010 plus productif

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Sam 26 Déc - 12:59

Ah mais je parlais en général, justement, Citadelle ayant connu aussi quelques épisodes savoureux. J'élucubre à partir du particulier sur du général, mais mes élucubrations restent générales
*Bon, j'avoue que comme la flèche du Parthe, ma dernière pique était peut-être moins généralisante , mais je me vois pas vraiment débarquer là-bas en disant ça *

D'ailleurs, aimant prou ma propre prose, et me ramentevoir des épisodes passés, j'ai retrouvé le post mis par mes soins (mais avec l'assentiment del'équipe dirigeante) lors d'un petit malaise citadellien. J'avoue que ce serait pas moi, je me féliciterais chaudement pour mon style, ma modération et mon grand sens de la diplomatie
ici

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Dim 27 Déc - 22:27

Je me fais la reflexion, depuis peu de temps, que l'adage qui dit "le mieux est l'ennemi du bien" est vrai... et qu'à trop vouloir prendre, on finit par tout perdre...

Certains sauront d'où me vient cette subite science du proverbe (digne de ma mère-grand) les autres, prenez cela comme ce que c'est, une élucubration générale!

Car rien n'est plus général que l'application de cette sagesse ancienne!

Et vous en avez exemple tous les jours... comme les efforts désespérés de certains hommes politiques pour apparaitre le champion (par exemple de l'écologie) et finir lamentablement les pieds dans le tapis, parce que son poing sur la table, tout le monde s'en tape. Surtout les plus grands que lui (et ça tombe mal, ils sont nombreux...)

Et ce qui est valable pour les grands de ce monde (même format rase-motte) est valable pour tous... *et c'est un grand sourire aux lèvres que j'écris cela )

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Mar 12 Jan - 23:20

Je devrais p'têt publier ça sur mon blog, mais c'est parfois pas assez construit... je ferais p'têt un billet "résumé" XD

J'élucubre sur quoi, en ce moment?

Sur ce que nous transmettons aux enfants. Pas à NOS enfants (j'en ai pas) mais aux enfants en général. Je suis bien placé pour ce genre d'interrogation, étant dans le métier. mais dernièrement, je viens de terminer un livre qui semble faire l'unanimité sur le côté bon, mais aussi sombre: Le Livres des choses perdus, de John Connolly.
Et ce qui reviens souvent c'est "à ne pas mettre entre toutes les mains".

Mais les mains de qui?

Déjà, j'ai un postulat personnel, lié à mon vécu-lecture: la seule chose qui bloque la lecture, c'est la difficulté du texte. Difficulté à la fois technique (trop de mots compliqués) et structurelle (trop de tournure de phrase compliquées). Attention, je ne dis pas que les enfants ne doivent pas lire des livres trop durs, mais qu'ils ne peuvent pas lire certains livres parce que voilà, où est le plaisir dans le déchiffrage? Lire, c'est comme grimper une montagne, c'est par palier, et un jour, on arrive au somment. Y'aura toujours de la difficulté (raréfaction de l'air) mais on aura un océan infini de possibilité face à soi. Enfin, ceci dit, la difficulté ne m'a pas empêcher de lire la Divine Comédie à 11 ans

Ceci posé, vient, parce que je sais que c'est là le nerf de la guerre, la question du contenu.
Le livre en question raconte l'histoire d'un petit garçon, pendant la Seconde Guerre en Angleterre, qui vit des choses difficiles, au-delà de la guerre, et qui peut être vécut par n'importe quel enfant. Surtout de nos jours avec des familles recomposés. Les sentiments qu'il a ne sont en rien étrangers à l'enfance, et il va se retrouver dans un univers de conte, vraiment de contes, pas la version édulcorée made in Disney, mais la version "récit initiatique". Et c'est ce qu'il va vivre, au travers aussi une relecture des contes traditionnels (relecture que l'on peut soupçonner être lié à son inconscient, le monde semblant assez perméable à celui qui vient.
Alors oui, une plongée dans l'inconscient, n'est jamais une promenade de santé, mais le livre agit comme une catharsis, pour moi. Personnellement, il devrait même être filé à tout gamin (en âge de le lire) qui souffre de l'arrivée d'un bébé, d'un remariage, de la perte d'un parent.
J'ai personnellement lu des livres noirs. Vraiment noir, du genre coup de poing dans le ventre. le problème, c'est que eux racontait la réalité. Et je vois mal un gamin lire Ellroy, perso...
Pour en revenir à mon expérience perso, quand j'ai donc lu la Divine Comédie (encouragé par mon père en plus) j'ai adoré l'Enfer et trouvé le reste chiant. Alors l'innocence de l'enfance (pis pour bosser avec, les enfants c'est tout, sauf innocent) beach beach

Personnellement, je ne dis pas qu'il faut confronter les enfants au malheur brutalement. Mais il faut éviter le cocon. Parce que souvent, ce sont nos propres peurs que nous leur prêtons. Et c'est surtout nos propres difficultés à expliquer que nous prenons comme prétexte (dans un contexte différents, hier au Louvre, j'avais plein de collègues qui se demandaient comment gérer l'étude d'un tableau religieux... entre les parents qui râlent, la laïcité, etc... moi, j'ai deux choses:
- c'est dans les textes? allez voir les textes! Tant que je reste dans le BO, ils peuvent rien dire. Et je lui conseille une visite de musée. Je peux même lui servir de guide. A la base, moi j'explique l'organisation d'un tableau
- l'enfant me dit que l'ange tire des lasers à Marie, dans une annonciation. Ben oui, et alors? J'ai exactement la même impression en voyant le tableau ... après, on recentre dans l'époque, on explique bien qu'à l'époque, y'avait que l'Eglise qui finançait ou presque, et que voilà ... que le dessinateur était pas encore doué sur certaines choses, et puis c'est tout)

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Sam 30 Jan - 13:53

Huhu, le coup des lasers il est bien ^^

Bon, considérant que je me suis tapé Simetierre de Stephen King vers 11 ans, tu te doutes que je suis plutôt du même avis que le tien Wink

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Sam 30 Jan - 14:59

Oui, les lasers, hein ... le pire c'est qu'on s'était tapé récemment le délire sur les lasers avec mon frère, sur ce tableau : ici

Donc, quand on me dit qu'il faut partir des représentations des élèves, par exemple là-dessus (là), j''étais explosée de rire

Pis finalement, j'ai commencer la Renaissance en Histoire de l'Art avec mes cm1-cm2... ben ils savaient déjà que les tableaux étaient religieux parce que c'était l'Eglise qui finançait, alors...

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Alfdis
soldat sobre
soldat sobre
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 28
Localisation : Cénomanie la Rouge
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   Mar 8 Juin - 12:03

Et là la question c'est de se demander quelle est l'utilité de l'Histoire de l'art en primaire alors qu'à côté certaines matières plus essentielles dans la vie de tous les jours (français, maths) ont vraiment besoin de voir leurs bases consolidées ...
A la limite, pour l'Histoire de l'art y a les musées pendant les sorties, mais en cours, ça me laisse un peu dubitative...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les Elucabrations de Kusa   

Revenir en haut Aller en bas
 
les Elucabrations de Kusa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le meilleur style de combat rapproché ?
» Le manga Emma
» L'artiste musicien Likinga Mangenza "Redo" n'est plus !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: La Bibliothèque :: Section Histoire, Philosophie et Sciences-
Sauter vers: