un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Arts Martiaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sangoku
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 35
Localisation : B-4 (à 1000 km de Satan City)
Humeur : Saiyajin Senshitachi
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: Les Arts Martiaux   Dim 28 Mai - 20:29

Coucou !

Cela fait un moment que je tergiverse sur ce sujet et puis aujourd'hui je me lance.
Donc, ce sujet fera l'objet des arts martiaux dans le monde, de leur conception, de leur but mais aussi des petits sujets sur ce qui les entoure tels les armes etc...
J'irais visiter la Chine, le Japon, le Brésil, la Corée, la Grèce, la France et bien d'autres pays.

Je ne sais pas si cela va intéresser du monde mais j'avais envie alors...je me lance !



PREMIERE PARTIE : Les Arts martiaux du Japon

Tout d'abord, avant de parler des différents arts martiaux japonais, il est utile de faire un petit éclaircissement sur comment ils se présentent. Comme la Chine, le Japon a des arts martiaux assez compexe par leur histoire et par leur fonctionnement.

Les arts martiaux japonais sont liés aux traditions et à l'histoire des guerriers (bushi ou samurai).
C'est au VIIIeme S. qu'apparait le terme samurai. Ces guerriers révêlent leur puissance qu'au IXème S., leurs aptitudes et leur force se voit dès le Xème S. où l'appellation des arts martiaux va changer plusieurs fois. La première appellation est tsuwamono no michi ("la voie des armes") qui un siècle plus tard les mot musha et mononofu désigneront les guerriers, et les arts martiaux seront appelés musha no michi puis mononofu no michi. Une autre appellation va s'y inclure car les cavaliers armés d'un arc joueront un rôle prépondérant dans les batailles, de ce fait on désignera aussi les guerriers kyuba no michi (la "voie des archers à cheval").

A partir de l'époque Edo (XVIIème S. au XIXème S.) une hiérarchie s'instaure divisant la société. C'est au cours de cette période que les arts martiaux se perfectionnent et les appellations sont diverses : hyoho, heiho, bugei, bujutsu, geijutsu...
Les guerriers doivent apprendre 7 disciplines (dont je parlerais pour certaines) : le sabre (kenjutsu), la lance (sojutsu), l'arc (kyujutsu), l'équitation (bajutsu), le combat à main nues (jujutsu), le canon (hojutsu), et la stratégie (hyoho). L'art martial prédominant est celui du sabre qui a diverses appellations : tojutsu, toho, kenpo ou gekiken.
Malgré ces 7 arts le guerrier n'est pas complet, a cela viennent s'ajouter d'autres disciplines : la natation, l'art de dégainer le sabre, le maniement du couteau, du bâton, de la longue lance munie d'une grande lame, l'arme à dix crochets (jittejutsu), de la faucille munie d'une chaîne (kusarigama), de l'art du lancer de couteaux (shurikenjutsu), diverse techniques d'espionnage et d'assassinat (ninjutsu) et encore quelques disciplines. Elles sont complémentaires aux 7 premières.

Le terme budo s'impose à partie de l'ère Meiji (1868-1912) pour désigner les arts martiaux japonais. Cependant, ce terme va se distinguer des sports de combat avec l'entrée des compétitions sportives surtout pour le judo, le kendo et le karaté.
Le budo se distingue de l'ancien bushido par l'abandon des éléments éthiques des guerriers d'autrefois, et aussi se distingue aujourd'hui du bujutsu (technique martiale) qui désignait les anciens arts martiaux.
Le budo, si on lui confère une autre signification serait une forme plus accessible à toutes les disciplines qui était autrefois l'élite des guerriers.
En fait, les arts martiaux tels que nous les connaissons sont radicalement opposés aux anciens.
Les arts martiaux ont évolué du bujutsu qui sont des techniques de morts qu'utilisaient les guerriers face à leur adversaire vers une vulgarisation appelé le budo, qui aujourd'hui définit une voie à apprendre et non plus une sorte de militarisme.


Cette partie est importante car pour une personne qui ne connait pas, le judo et le jujutsu pourrait lui dire que ce sont les même arts martiaux mais non. Le judo est le descendant du jujutsu et l'on n'apprend pas la même chose d'un art martial à l'autre. L'un s'est adapté à la société et à une certaine éthique de l'époque, quant à l'autre, il n'est seulement qu'une arme dangereuse pour la guerre. Cependant, pour l'exemple ci, ces deux arts martiaux se complètent, on fait du judo en apprenant des principes du jujutsu.

Voila pour l'éclaircissement. J'espère que c'était pas trop long.
Bientot, je commencerai la description d'un art martial connu de tout le monde : le judo.
Si vous n'avez pas tout compris, n'hésitez pas à poser des questions, ça favorisera un échange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Dim 28 Mai - 23:51

C'est une super bonne idée, ça Sangoku!
*j'aurais juste commencé par l'Inde.... salut! *

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Sangoku
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 35
Localisation : B-4 (à 1000 km de Satan City)
Humeur : Saiyajin Senshitachi
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Lun 29 Mai - 21:11

Merci, mais je voulais commencer par les plus complexes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangoku
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 35
Localisation : B-4 (à 1000 km de Satan City)
Humeur : Saiyajin Senshitachi
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Sam 8 Juil - 17:53

LE JUDO :

Alors que le ju-jitsu est en plein déclin, Jigoro Kano (1860-1938) fonde le judo (Ju : souplesse, Do : voie).
Cette nouvelle pensée de l'art martial va s'adapter aux changements de la société.
Jigoro Kano avait une formation de philosophe et voulait améliorer voire innover les arts martiaux, qui devenaient désuet au fil du temps. Car au début de l'ère Meiji, les arts martiaux sont rejetés et en 1872, les privilèges des guerriers disparaissent : le port du sabre est interdit. Cette interdiction va amener au judo une influence sur les autres arts martiaux et surtout leur ouvrir une nouvelle direction.
Pourtant, cette art martial n'a pas fait l'unanimité car certains voulaient garder les arts martiaux séculaires tels qu'ils étaient.

Kano réussit à faire valoir sa pensée du judo. Lui même pratiquant en art martiaux, il a étudié le ju-jutsu dans deux écoles : Tenshin Shinyo-ryu et Kitoryu.
La première fait valoir une richesse de clés, d'étranglements et d'immobilisations, tandis que la seconde est forte en projections.

En 1882, il fonde une école privée : le Kodokan. Les élèves y reçoivent une instruction scolaire moderne tout en étudiant le judo.
Dans cette école, Kano met en avant trois principes :

"l'entraïnement de l'esprit" : les élèves étudient l'éthique et mettent en application des principes du judo à la vie quotidienne
"l'entraïnement physique" : c'est l'éducation physique
"l'étude du combat"

Les deux derniers principes s'effectuent par des randori (exercice libre de chutes et de projections). Cela permet un aspect plus vivant des techniques.
Pour éviter les risques, Kano enlèvent les prises dangereuses et élabore des techniques de projection qui, alliées avec l'apprentissage des techniques de chute, permettent de minimiser ces risques.

Le concept du judo pour Kano n'est pas seulement dû à l'appellation art martial mais plutôt à une grande voie dont le principe s'applique à tout. Celle-ci vise à "l'utilisation optimale de l'énergie vitale afin d'atteindre à la perfection et ainsi à la réussite, aussi bien la sienne que celle d'autrui".
Ce concept de "voie" vient du taoïsme et du bouddhisme :l'harmonie de l'homme et du cosmos.

Dès 1885, le judo s'institutionnalise. A la suite d'un grand tournoi où le judo s'affirme face aux écoles de ju-jutsu, certains disciples de Kano deviennent instructeurs à la direction de police de Tokyo. Car la police, devant abandonner le ju-jutsu doivent trouver un moyen de le substituer.
En 1893, Kano est nommé directeur de l'Ecole normale supérieure de Tokyo, ce qui va permettre une grande influence dans les milieux de l'éducation. Le judo gagne en réputation sociale.

Mais, une des raisons fondamentales qui explique la popularité du judo à l'heure actuelle est qu'il ressemble plus à un sport de combat qu'à un art martial. Pour éviter des blessures, que ce soit à son origine ou à son devenir, le judo omet volontairement les techniques de clés et les atemiwaza (techniques de percussion). Ceux-ci ne sont plus pratiques que lors des katas (formes). Les katas sont des enchaînements à deux bien défini. Les nagewaza (techniques de projection) sont l'essentiel du judo. Mais le combat au sol peut arriver, ce sont des newaza. Cependant, ceux-ci sont plutôt secondaires car moins nobles.

Lors des compétitions, la victoire peut s'acquérir par une projection, l'auteur gagne un ippon (un point), ou encore par un combat au sol dû par des immobilisations, des cles de bras (épaule et coude) ou d'étranglement. Ainsi, la victoire est donné si l'adversaire reste 30 secondes dos plaqué au sol ou par abandon par une technique de soumission.

Malgré le fait de la popularité du judo, son orientation vers la compétition et ses lacunes en techniques dîtes dangereuses (clés et étranglements) en font une technique inadéquate pour l'auto-défense. De même, certains reprochent les catégories de poids qui en font plus une voie du poids et de la force.
La célébre phrase définissant le judo : "La souplesse domine la dureté, le petit peut vaincre le grand" est devenue presque invisible.
Il est indéniable que le judo est un art martial devenu un sport d'une grande richesse, nul doute.

Ouuuf ! Je respire enfin.

Prochaine étape le ju-jutsu.

PS : Je me demande si j'aurais pas dû commencer par le ju-jutsu d'abord ? Ca aurait permis de voir l'évolution plus clairement. Et la différence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Mer 12 Juil - 0:14

Une idée de sujet ma foi excellente, et deux articles fort intéressants! Vaste programme ceci dit, bon courage, et bonne lecture à nous!
Revenir en haut Aller en bas
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Mer 12 Juil - 0:43

Si si, c'est super intéressant. Notemment, les parallèles que tu traces entre les Voies d'hier et le sport de compétition d'aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangoku
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 35
Localisation : B-4 (à 1000 km de Satan City)
Humeur : Saiyajin Senshitachi
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Mer 12 Juil - 14:53

Merci, c'est encourageant pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Dim 29 Oct - 18:15

Justement Sangoku...et la suite, tu nous la fait plus?
C'est vrai que c'était intéressant lapinou
Revenir en haut Aller en bas
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Dim 29 Oct - 20:33

Yep, Mimi a raison : à quand la suite?

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Dim 29 Oct - 20:44

Pareil que ci-dessus.... confetti

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Lun 30 Oct - 0:08

On plébiscite Sangoku alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangoku
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 35
Localisation : B-4 (à 1000 km de Satan City)
Humeur : Saiyajin Senshitachi
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Lun 30 Oct - 16:46

J'arrive sous peu. Ne vous inquiétez pas, j'ai pas oublié.
Avec un tel accueil du sujet, je vais le faire perdurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangoku
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 35
Localisation : B-4 (à 1000 km de Satan City)
Humeur : Saiyajin Senshitachi
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Lun 30 Oct - 18:39

LE JUJUTSU OU JU-JITSU :


Le Jujutsu provient des différentes techniques de lutte utilisées autrefois sur les champs de bataille. Ces techniques évoluent au fil de l'Histoire.
Il est à savoir que dans le Japon ancien, les combats étaient souvent des duels entre les chefs ou même les représentants de chaque groupe qui pouvaient finir par une lutte au corps à corps, avec leurs armures pesant de 30 à 60 kg. Les techniques de lutte demandaient plus de force que de finesse et tomber à terre signifiait ne plus se relever.
Une école, celle de Yagyushingan-ryu, avait mis au point une technique qui visait à renverser l'adversaire de façon que l'armure lui brise le cou.

Si les arts de la lutte sont présents au sein de la plupart des cultures du monde, ils n'ont cependant jamais atteint un tel degré de développement et de sophistication qu'au Japon. Peuple insulaire, les japonais, a l'opposé des autres pays d'Asie, ont préférer adopter comme système de défense à main nues les techniques de saisies plutôt que celles de percussion. C'est pour cela que les arts martiaux traditionnels japonais sont représentés par l'Aïkido et le Jujutsu. Quant au Karaté (que j'expliquerais plus tard), rappelons qu'il n'est pas un art martial traditionnel japonais : il est originaire de l'île d'Okinawa.

Lorsque les guerres intestines disparaissent au début du XVII éme S., les guerriers abandonnent leurs armures et deviennent des fonctionnaires au sein des châteaux de leur seigneur. Les seuls combats existants sont les combats de rue et les techniques de combat vont trouver une transformation dans leur ensemble. Le Jujutsu s'affine et développe une grande variété de techniques de saisie, d'immobilisation et de projection. Son objectif est de maîtriser l'adversaire avant qu'il dégaine son sabre.
Par contre, les techniques de percussion sont rares et rudimentaires.
Les fiefs du pays se referment malgré le développement des communications entre les provinces et la capitale. Cela entraînent un secret de leurs propres techniques de combat.
Des document de l'époque font état de 179 écoles de combat à main nue. Diverses appellations les caractérisent mais celle la plus fréquente est Yawara ("souplesse").
La plupart pratiquent aussi des techniques armées. Par exemple, l'école Takeuchi-ryu, qui serait la plus ancienne école de Jujutsu, enseigne des techniques de projection et d'immobilisation à main nue ou à l'aide d'une corde, ainsi que des techniques de lance, de sabre long ou court, de bâton et d'autres armes. Un autre exemple comme celui de l'école Shoshoryu, dans la région d'Iwate (nord), met au point des techniques de coups de poing et de pied particulièrement puissantes.
Le Jujutsu se développe beaucoup et a une multitude de techniques.

Les projections utilisent les principes de levier et de balancier, entrainant la chute violente de l'adversaire au sol, ce qui constitue la quasi-fin du combat.
Les clés et étranglements servent à mettre hors de combat ou à maîtriser un adversaire. Il en existe 2 sortes :
- en torsion (luxation)
- en extension (rupture) de l'articulation et peuvent s'appliquer soit aux bras (épaule, coude, poignet), soit aux jambes (genou, cheville, pied), voire au cou (vertèbres cervicales).
Certaines clés s'exercent même sur le muscles (biceps, quadriceps) en appliquant une très forte pression sur celui-ci.
Les étranglements, eux, visent à faire perdre connaissance momentanément (au moins 30 s) à l'ennemi. Ces dernières n'entraînent pas la mort mais seulement l'interruption du flux sanguin vers son cerveau.
Par la nature de ses techniques, le Jujutsu est un art martial particulièrement intéressant pour les femmes et pour les personnes de faibles constitution physique. L'efficacité de cet art repose sur sa qualité technique par rapport à d'autres arts comme ceux des persussions (Kung-Fu, Karaté) où la force de l'attaquant et de l'adversaire sont des facteurs importants.


Cependant, malgré sa réputation et sa richesse technique, le Jujutsu traditionnel commence à disparaître à partir de l'ère Meiji (1868-1912).
Aujourd'hui, même au Japon, cet art demeure une rareté. Les quelques écoles en France qui se réclament du Jujutsu sont en fait des "jujutsu de synthèse", mélant des techniques de Judo, de l'Aïkido et du Karaté.
En fait, le Jujutsu subsistent à présent à travers le monde sous des formes modernes et diverses comme le Judo, le Sambo et le Jiu-jitsu brésilien.


Whaouh, plus l'habitude d'écrire autant !
Bon, prochaine escale...le Karaté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Lun 30 Oct - 19:23

Sangoku-sama a écrit:
Quant au Karaté (que j'expliquerais plus tard), rappelons qu'il n'est pas un art martial traditionnel japonais : il est originaire de l'île d'Okinawa.

Là, faut expliquer qu'Okinawa... ou plutôt l'archipel des Ryu-Kyu n'est effectivement pas un territoire japonais ancien.
Nan, parce que bon, maintenant, Okinawa, c'est japonais, alors le karaté aussi...

Mais les Ryu-Kyu, archipel au sud du Japon, ont pendant longtemps été un royaume indépendant, à la fois sous influence chinoise et japonaise, et rattachés au Japon à partir de l'éère Meiji.
Le karaté a d'ailleurs des origines chinoises... mais je laisserai Sangoku expliquer tout ça, il le fait très bien cheerlader

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Lun 30 Oct - 19:41

Super!!! Merci Sangoku. J'attends la suite avec impatience lapinou
Revenir en haut Aller en bas
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Lun 30 Oct - 23:20

Pareil que les autres, Sangoku ...
Je ne pratique pas, mais j'ai un fils féru d' Aïkido et j'avoue que je trouve le sujet intéressant ...

Merci ! popo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Jeu 2 Nov - 23:17

Oué, merci, sangoku, c'est vraiment cool de nous éclaircir en précisant les histoires des arts martiaux Smile, en expliquant leurs origines, influences, évolutions
Revenir en haut Aller en bas
Sangoku
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 35
Localisation : B-4 (à 1000 km de Satan City)
Humeur : Saiyajin Senshitachi
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: nts   Sam 20 Jan - 19:34

LE KARATE OU KARATEDO :


Le Karate provient de l'art du combat chinois élaboré et développé par les habitants d'Okinawa, à l'extrême sud du Japon. Le nom Karate est un terme spécial à Okinawa. Cette île, autrefois royaume de Ryukyu, versait un tribu à la Chine depuis le XIVème siècle. Un village chinois fut fondé près de Naha, le port principal de l'île. Du XVIIème au XIXème siècle, l'île vécut sous la double domination de la Chine et du Japon, représenté par la seigneurie de Satsuma (sud de Kyushu), qui interdit la possession d'armes à la population.
Les art martiaux chinois sont d'abord transmis à quelques nobles du royaume qui en font une tradition familiale. Peu à peu, ils se diffusent dans les autres couches sociales. Les habitants d'Okinawa apprennent aussi certaines techniques de combat lors des voyages commerciaux qu'ils font en Chine, et qui s'intensifient à partir du XIXème siècle. C'est ainsi qu'ils élaborent un art du combat adapté à leur mode de vie mais qui commence à se diffuser de façon publique qu'à la fin du XIXème siècle.
Plusieurs années après le rattachement d'Okinawa au Japon, en 1879, quelques maîtres de l'art martial d'Okinawa, alors appelé Tode (main chinoise) ou simplement Te (main), s'efforcent de le diffuser dans l'ensemble du Japon. Il faut savoir qu'avant cette époque, le Karate ou Te était pratiqué secrétement. Des techniques se transmettaient du maître aux élèves les meilleurs et les plus élevés uniquement. S'il n'y avait pas d'élève qualifié, la technique ne se transmettait jamais et était perdue avec la disparition de la génération du maître. Le résultat de cette pratique fut que de nombreuses techniques ont disparu.

La première démonstration publique de Karate est effectuée en 1921 par Funakoshi Gichin. Kano Jigoro, qui fait autorité pour les arts martiaux, encourage la diffusion et le développement de cette nouvelle discipline. cependant, le Karate, n'appartenant pas aux art martiaux traditionnels, n'est pas mis sur le même plan que les autres disciplines et il fallut une grande persévérance à ses adeptes pour qu'il soit reconnu en tant que tel. Les appellations anciennes sont abandonnées en faveur du mot Karate ou Karatedo (voie de la main du vide).
La tenue d'entraînement blanche, le port d'une ceinture blanche ou noire, le système des grades, sont empruntés au Judo.

Après la guerre, la pratique du Karate est autorisée plusieurs années avant celle des autres arts martiaux car les Alliés le considèrent comme une forme de boxe japonaise, ce qui montre combien est récente l'intégration du Karate aux art martiaux traditionnels japonais. Le Karate connaît une expansion rapide à partir des années 50, et le premier championnat du monde est organisé à Tokyo en 1970.
Aujourd'hui, certains le considèrent comme une discipline sportive internationale, tandis que d'autres tiennent à le définir, de façon paradoxale, comme un art martial de tradition japonaise. Contrairement au Judo, dont les formes sont unifiées dans tous les pays, le Karate est partagé en un grand nombre de petites écoles indépendantes.


Le Karate est un art qui cultive le courage et permet de développer la santé physique et morale. De plus, grâce à l'entraînement de Karate, une personne peut se défendre contre une agression physique sans utiliser d'arme.
Toutefois, on peut également utiliser selon les circonstances certains outils ou instruments pour se défendre. Les gens voient souvent des techniques de casse de planches ou bris de tuiles avec le poing nu, et ceci fait qu'ils se méprennent sur le vrai but de l'entraînement de Karate. En fait, ces techniques sont des techniques mineures.
De même que tout autre art martial, l'essence de l'entraînement de Karate est l'éventuelle accession à la connaissance.
Cet art martial recourt principalement aux coups de poing et de pied ainsi qu'à leurs parades, mais aussi à des techniques de saisie et de projection. L'entraînement consiste surtout en une répétition d'enchaînements techniques codifiés (Kata) auxquels on s'exerce seul. Entraînements et combats se font sans aucune protection, les coups devant être arrêtés soit juste avant le contact, soit à l'instant du contact, mis à part quelques groupes qui pratiquent le Full-Contact ou autorisent sur certaines parties du corps.

Le développement des muscles humains varie selon la façon dont on s'en sert. A cause de cela, au début de chaque leçon de Karate, on doit faire des exercices d'échauffement pour préparer et développer les muscles afin de faciliter les mouvements du Karate.
Ensuite, on doit enseigner les Kata de base, les exercices complémentaires, les Kata à mains ouvertes (Kata classiques) et les exercices Kumite (exercices avec partenaire), tout cela dans cet ordre.

Les différentes étapes de l'entraînement :

Exercices de préparation :
Exercer différentes parties du corps pour assouplir les muscles et en même temps pour développer la force et l'endurance.
Ces exercices permettent de comprendre les Kata de base du Karate, Sanchin, Tensho, et Naihanchin. Ensuite, après avoir pratiqué d'autres Kata, exécuter de nouveau ces exercices pour relaxer les muscles, et se reposer tranquillement en faisant des exercices respiratoires.

Kihon kata (Kata fondamentaux) :
Sanchin, Tensho et Naihanchin sont des Kata fondamentaux. leur but est de développer un corps solide et d'acquérir l'esprit de l'art martial tout en harmonisant respiration et puissance dans une posture correcte.

Exercices complémentaires :
Ce sont des exercices destinés à aider l'élève à meiux assimiler les Kata car ces mouvement se composent de différentes techniques tirées des Kata. Ils sont exécutés avec toutes sortes d'équipements pour développer la force physique et la musculature nécessaire à la pratique des techniques de Karate.

Kaishu Kata (Kata avancés) :
Il y en a entre 20 et 30, beaucoup portent le nom de leus créateurs. Le Kata consiste en de nombreux mouvements de gymnastique dan slesquels des techniques variées d'attaque et de défense sont harmonieusement réparties. ces mouvements permettent aux élèves de comprendre le rapport entre l'esptrit et le corps, le but de ces Kata étant de les développer efficacement.

Kumite (exercice avec partenaire) :
Après avoir maîtrisé quelques Kata, l'élève devra étudier la signification réelle de leurs mouvements, et donc de passer à l'application de ces techniques au moyen d'exercices avec partenaire comme s'il se trouvait en situation réelle de combat.

En somme, la méthode d'enseignement du Karate a pour but de cultiver un bon esprit dan sla pratique de l'art martial par l'utilisation des moyens tels que le Kihon Kata (Sanchin, Tensho et Naihanchin), le Kaishu Kata, et les exercices de Kumite.

Prochain épisode sur...sur...heu...voyons voir !
Le Kyudo tiens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Sam 20 Jan - 20:31

Ouais, le retour de Petit Scarabé!! Pythie

J'ai hâte d'avoir l'histoire du Kyudô!!! lovedevil

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Sangoku
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 35
Localisation : B-4 (à 1000 km de Satan City)
Humeur : Saiyajin Senshitachi
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Jeu 15 Mar - 18:46

LE KYUDO :



Le Kyudo signifiant "voie de l'arc" trouve son origine dans le Kyujutsu ("technique de l'arc"). Depuis plusieurs siècles, le Kyujutsu fait partie intégrante du Bushidô ("la voie des guerriers"). Environ six siècles avant notre ère, l'image du premier empereur du Japon, Jimmu Tenno, portant l'arc dans sa main, est surement la première représentation symbolique utilisée par le peuple japonais.
C'est au 12ème siècle, à partir de la guerre de Zenkunen, que l'arc commence à se personnifier.
L'arc japonais évoluera en fonction de son utilisation en tant qu'arme de guerre. L'atmosphère qui règne au XIVème S. est celle de conflits permanents entre féodaux. C'est durant cette période que certaines disciplines se formalisent, dont le Kyujutsu.
On raconte qu'après avoir utilisé victorieusement l'arc dans les batailles de Zenkunen et Gosannen, le samuraï Minamoto No Yoshie a offert son arc à l'empereur Go-Shiragawa. L'arc représenta alors le symbole du succès dans la guerre.

L'appellation Kyudo remonte à l'époque d'Edo, où la paix maintenue par le Shogun Tokugawa va permettre un essor des arts japonais. Le Kyudo perdant son rôle militaire deviendra une discipline de base pour l'éducation des samuraïs.
Le Kyudo est sans doute, parmi les disciplines du budo, celle qui requiert le plus de maîtrise mentale. La force physique y est certes importante mais l'élément essentiel est l'obtention d'une harmonie parfaite entre le corps et l'esprit. Cela tient à la forme de l'arc, d'une longueur de 2,30 m, et à la façon de tirer. Au momen du tir, la flèche repose sur le pouce de la main qui le tient. L'archer tire la corde très en arrière, au point de se trouver sur un plan presque perpendiculaire par rapport à l'ensemble de l'arc tendu.
L'archer ne vise pas seulement avec ses yeux, mais par l'ensemble de sa posture, ce qui nécessite une parfaite concentration, d'où l'importance dans la respiration.
Au cours de son apprentissage, l'archer apprend très tôt à renoncer aux techniques fondées sur le calcul car il est impossible d'être attentif à tout son corps d'une manière calculée.

Le Kyudo peut entretenir des relations étroites avec le Zen comme il peut ne pas en avoir.
Une bonne partie du rituel est d'origine Shinto sans aucune relation a priori avec le Bouddhisme ou le Zen. Le rituel de la préparation au tir (Kata) quant à lui est une codification et une allégorie du tir sur champ de bataille. Il existe également le Yabusame : l'art de l'archerie à cheval.
Le tir se présente comme une céremonie aux rythmes lents : l'archer se recueille d'abord en position assise, puis se lève et marche jusquà l'emplacement du tir ; il saisit l'arc et les flèches d'une façon codifiée, se met lentement en posture de tir, tend son arc et tire. Il range ensuite, toujours aussi calmement, son arc.
Cet ensemble de séquences gestuelles traduit la volonté d'obtenir une parfaite maîtrise de soi, le fait d'atteindre la cible devenant secondaire.
Il n'y a pas de compétition en Kyudo, juste des rencontres. Par sa haute spiritualité, cet art se distingue fondamentalement des autres disciplines martiales.

Aujourd'hui, le Kyudo attire les occidentaux par le biais de sa complexité et surtout qu'il n'y a pas de limite d'âge.
Malheureusement, cet art est très peu connu en France.
Au Japon, au contraire, il y a de nombreuses rencontres et de nombreux Dojo.

Le prochain art martial sera le Kendo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Jeu 15 Mar - 21:00

arigato sangoku-san

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Ven 16 Mar - 0:07

Merci Sangoku ... je ne connaissais même pas le Kyudo.


Aucun rapport direct ... mais j'ai vu récemment un petit film assez drôle sur les origines du Tai chi qui s'appelle justement "Tai Chi Master" et dans lequel joue notamment Michelle Yeoh. Le connais-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Ven 16 Mar - 0:12

Merci, Sangoku ! Très instructif !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangoku
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 35
Localisation : B-4 (à 1000 km de Satan City)
Humeur : Saiyajin Senshitachi
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Ven 16 Mar - 15:46

sunny a écrit:
Merci Sangoku ... je ne connaissais même pas le Kyudo.


Aucun rapport direct ... mais j'ai vu récemment un petit film assez drôle sur les origines du Tai chi qui s'appelle justement "Tai Chi Master" et dans lequel joue notamment Michelle Yeoh. Le connais-tu ?

Oui, de Yuen Woo Ping avec Jet Li. Un film sympa et rigolo avec de bonnes scènes de combats. Ca reste dans la lignée de "Il était une fois en Chine" en un peu plus formalisé.

Si tu aimes ce genre de petits films marrants, je te conseille "Evil Cult" avec Jet Li aussi. Il est énorme, une crise de fou rire avec ma soeur comme pas possible. Bon, c'est pas seulement un film marrant, c'est fantaisiste à souhait mais ça plait !
Samedi soir, je me fais "La Cité Interdite" et dès que possible, je poste l'avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangoku
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 35
Localisation : B-4 (à 1000 km de Satan City)
Humeur : Saiyajin Senshitachi
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   Ven 16 Mar - 15:47

Merci à tout le monde pour ces acclamations !
bouhouhou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Arts Martiaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Arts Martiaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 50 films d'arts martiaux de tous les temps (Gros Dossier) en cours......
» La loi des arts martiaux aka Martial Law
» LE CHAMANISME et LES ARTS MARTIAUX
» les plus beau combat des arts martiaux du monde
» Rko vs Martial arts +comment faire les gif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: La Bibliothèque :: Section Histoire, Philosophie et Sciences-
Sauter vers: