un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Textes et petits poèmes sans prétention.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mer 14 Sep - 10:57

Maintenant que j'y viens, il me semble déjà avoir eu l'honneur de lire ce texte aussi, et je crois que la version que j'avais eu était un peu moins fouillée, mais plus longue...
En tous cas, ça laisse songeur. C'est bien écrit, les descriptions des paysages et du ciel sont fouillées, mais j'ai comme l'impression qu'il manque quelque chose. Il y a un proverbe chinois (ou letton, je sais plus), qui dit qu'il vaut mieux ne rien savoir que savoir les choses à moitié...
Revenir en haut Aller en bas
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mer 14 Sep - 11:54

Clive White a écrit:
Maintenant que j'y viens, il me semble déjà avoir eu l'honneur de lire ce texte aussi, et je crois que la version que j'avais eu était un peu moins fouillée, mais plus longue...
En tous cas, ça laisse songeur. C'est bien écrit, les descriptions des paysages et du ciel sont fouillées, mais j'ai comme l'impression qu'il manque quelque chose. Il y a un proverbe chinois (ou letton, je sais plus), qui dit qu'il vaut mieux ne rien savoir que savoir les choses à moitié...


Sourire pour le proverbe chinois ou letton, Clive Pititange . Par contre, je n'ai pas très bien compris ta dernière phrase scratch . Tu m'encourages à faire l'autruche ? Je n'ai pas de sable sous la main, mais l'hiver approche ... je vais me mettre en hibernation I don't want that

. sunny popo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mer 14 Sep - 12:38

Ben en fait, je voulais juste dire que le texte, d'une certaine façon, n'est pas vraiment fini... Les posts précédents te demandent la suite, et toi tu leur réponds que tu préfère arrêter le texte là, pour des raisons personnelles que je peux comprendre, même si je sais pas ce que c'est étant donné que je ne connais pas les raisons, bref je m'embrouille.
Mais il manque quelque chose à ce texte, enfin c'est mon sentiment.

Pour ma part, et ça me désole, j'ai l'impression d'avoir perdu toute fibre créatrice ou écrivinatrice (enfin le semblant de fibre que je pensais avoir), aussi ne viendrai-je pas créer désolation et frustration dans ce topic avec un de mes textes avant un certain moment...
Revenir en haut Aller en bas
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mer 14 Sep - 15:37

Honte sur moi, je lis ce texte seulement maintenant et, au risque de me faire lyncher... je ne trouve pas que ça appelle une suite. Pour moi l'histoire se suffit à elle-même, c'est un moment... juste un moment... y a pas de suite à un moment *y a que des autres moments ^^ *
Et c'est très beau Sunny

_________________
*Quintuplette*


Dernière édition par le Mer 14 Sep - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mer 14 Sep - 15:47

Ben pareil que Pando, pour ma part....

J'aime bien parfois les nouvelles en suspend, comme ça... de toute façon, j'aime bien les points de suspensions.... :rock:

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E


Dernière édition par le Mer 14 Sep - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mer 14 Sep - 19:01

Merci à vous ... mais j'aime bien vos critiques aussi 👅 ...
En fait, je suis assez chiante, perso, sur les fins de livres. Je trouve souvent que c'est ça qui est baclé. Et apparemment, je ne sais pas trouver de belles chutes à mes histoires tête dans le mur . Il y a donc du boulot ...

Par ailleurs, j'écris surtout par plaisir ou besoin personnel. Et comme le disent Marina et Pando, dans un texte court comme celui-ci, ce qui m'intéresse, c'est le moment et ce qui se passe à CE moment là, à l'intérieur du ou des personnages. Là, en l'occurence, les pensées d'une femme pendant un trajet en voiture et non l'histoire à laquelle se réfèrent ces pensées. Je ne sais pas si je suis claire, mais enfin c'est ainsi que je le vois. C'est tout simplement un instant de vie, pas une fable avec une fin et une morale qui suit la fin ... cool-blue

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mer 14 Sep - 19:11

Nan mais je te rassure pour moi, Sun, c'est bien comme ça que je l'avais pris... et c'est bien comme ça que ce texte, ou d'autres, ont un charme si particulier!
J'aime bien aussi écrire des textes qui se réfèrent à la seule unité de l'instant... d'ailleurs, dans mes histoires "Fantasyenne" qui oscille entre monde fantastiques et nouvelles simples (la seule unité, en fait, c'est le lieu) dans la série que j'ai appelée les heures, ça correspond à ça... des personnages à un instant donné.... Pititange

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Ven 30 Sep - 10:23

Sorti des cartons ... ou plutôt retrouvé au hasard d'une disquette ...


Ton nom

Comme une chanson qui monte en moi,
Ton nom se pose sur mes lèvres,
Il est prière et tendre émoi,
Voile de douceur et folle fièvre.

Tel une source vive, il jaillit
Des tréfonds de mon cœur,
Il grandit et envahit
Toutes les couleurs de mes humeurs.

Je le dis en souriant,
Plus de mille fois par jour,
Je le murmure, en pleurant
Ton absence, mon amour.

Comme un souffle, je l’exhale
Vers les profondeurs de ton âme,
Frêle écho de cristal
Des pensées de ta dame.

Ton nom le matin, éveille mes sens
Et la nuit dans mes rêves,
Ses syllabes, en silence,
M’accompagnent sans trêve.

Il te ressemble et je l’aime
Ton nom si mâle, qui sait se faire douceur,
Et j’en ai fait l’emblème,
De ce qui ressemble au bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Jeu 6 Oct - 18:45

Raaaaa et dire que ces sombres heures privées de cocaïne pc-iste me font manquer des poèmes comme ça ! Dis-le moi, Sunny, que quand j'aurai à nouveau Internet chez moi tu m'enverras des textes et des poèmes aussi biens que celui-là !
Allez dis le !
Revenir en haut Aller en bas
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Jeu 6 Oct - 22:51

Clive White a écrit:
Raaaaa et dire que ces sombres heures privées de cocaïne pc-iste me font manquer des poèmes comme ça ! Dis-le moi, Sunny, que quand j'aurai à nouveau Internet chez moi tu m'enverras des textes et des poèmes aussi biens que celui-là !
Allez dis le !


Rire, Clive, quand je t'ai envoyé ici, je n'avais pas encore vu que tu y avais fait un tour Embarassed . Je ne sais pas vraiment si ce poème est l'un des meilleurs, mais contente qu'il te plaise ...
Et surtout n'oublie pas de me prévenir quand tu auras de nouveau le net, hein ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PtiteMadonna
Commandant nénupharomane
Commandant nénupharomane
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 26
Localisation : Lyon
Humeur : variable...
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Textes et petits poèmes... sans prétention aussi !   Mer 19 Oct - 14:02

Il ladro

T'es qu'un voleur
T'as dérobé mon coeur
Mais j'te volerai pas le tien.
Tant pis, pour le mien...
Je chercherai un gardien


)(...)(

lalalalala...

Le vent soufflait sur la falaise.


Il se tenait derrière elle, hésitant. Il n'entendait pas les vagues murmures qu'elle soufflait. Soudainement mais lentement, elle fit volte-face.
Elle le regarda brièvement puis ferma les yeux en prenant une longue inspiration. Fasciné, il admirait le vent s'engouffrer dans la masse de sa longue chevelure humide, ce qui révélait la pureté de ses traits fins.
Elle ouvrit les yeux et planta son regard dans le sien ; mais ses yeux étaient imperceptiblement détournés, comme si elle le regardait sans le voir. Tout à coup elle le fiwa et lui dit d'une voix plus belle encore que dans tous ses souvenirs :
"J'aime ton parfum. C'est celui du seul homme que j'aie aimé " reprit-elle. Puis elle se tut. Son regard sembla de nouveau absent un bref moment ; elle baissa les yeux.
Une larme coula silencieusement le long de sa joue. Il sentit son coeur se fendre. Le vent soufflait de plus de plus belle. Elle baisse la tête, juste assez pour que les cheveux confondent les larmes.


Vous en pensez quoi ?
Hum... euh... c'est sans prétention hein ^^
Dites moi votre avis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mer 19 Oct - 14:25

A vrai dire, je trouve "Il ladro" pas mal.

Le vent qui soufflait, un peu moins. Je trouve qu'il y en a trop ou pas assez. Trop pour un poème (même en prose), pas assez pour une nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mer 19 Oct - 14:35

Coucou petite madona,

Très mimi le petit poème ! J'aime beaucoup !

Le texte est un "petit moment" comme nous avons appelé cela récemment. Un instant d'une vie ... celui ci est fugitif et doux amer. J'en aime le fond, mais si tu permets au grand âge et à une longue habitude de la langue française de s'exprimer, je dirais que la forme mérite d'être retravaillée. En corrigeant quelques petites maladresses de vocabulaire ou d'emploi de mots, le texte y gagnerait.
Par exemple je dirais :
Fasciné il regardait (à la limite contemplait) le vent qui s'engouffrait .... et qui révélait ...
Je préfère regarder, car dans la phrase il regarde le vent et je pense que l'admiration est réservée à la fille ... et le "qui + verbe à l'imparfait " équilibre davantage la phrase que l'infinitif pour s'engouffrer.

Si tu as envie de discuter de ces choses, je suis à ta disposition ma belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PtiteMadonna
Commandant nénupharomane
Commandant nénupharomane
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 26
Localisation : Lyon
Humeur : variable...
Date d'inscription : 31/07/2005

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mer 19 Oct - 14:47

Oh ! Tout d'abord j'dois dire que je suis contente qu'il y aie déjà des réponses !

C'est vrai que le deuxième texte n'est pas un poème, j'ai oublié de le préciser.
D'ailleurs, le terme que tu donnes sunny "petit moment", me plait beaucoup, ça lui convient très bien. Sachez que j'avais essayé de faire une petite suite... Histoire de faire une nouvelle éventuellement... Mais c'était pas terrible. Et puis, le fait que ça finisse comme ça je trouve ça aussi bien, on est libre d'imaginer ce qui va se passer : ma soeur pensait qu'elle, il ou ils se jeteraient de la falaise... Mais je n'aurais pas fait une fin aussi pessimiste ! Le cadre était là plus pour l'atmosphère....
Pour ce qui est des suggestions, effectivement, ça peut être pas mal !
Merciii en tous cas !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mar 25 Oct - 1:54

C'est un petit conte, que MJ héberge également dans sa Citadelle ... Comme je suis en train de travailler sur un sujet qui pourrait entrer un peu dans le même cycle, je l'ai exhumé ...



Histoire d’Elle ….


Cette histoire remonte à la nuit du monde, au temps du grand chambardement céleste, lors de la mutinerie de Lucifer. Lucifer, le beau, l’intelligent … l’orgueilleux …

L’Eternel était content de son travail. Tout était bien, beau. L’univers baignait dans la beauté et la perfection. L’ennui est-il né de cette perfection ? Que peut bien faire le plus sublime des anges si tout est parfait ? Comme il n’y avait rien à redire à la création, Lucifer fit travailler ses neurones. Il ne suffisait pas à cette tête bien pleine de chanter sans fin les louanges de l’Eternel. Il découvrit les joies de la pensée, de la réflexion, de la méditation … un nouveau monde s’ouvrait à lui … un monde, dont il était le créateur.

Longtemps, l’Eternel ne remarqua pas les « absences » de Lucifer. Il parcourait son univers, l’embellissait d’une idée nouvelle, le contemplait avec satisfaction. (Mais, me direz-vous, si tout était parfait, que créer encore ? L’Eternel ne manquait ni d’humour, ni d’idées, il inventa tout simplement les gadgets et il ne s’en lassait pas …) Il adorait les discussions aussi … Son interlocuteur préféré était … ELLE. ELLE ? Oui ELLE. Une ange femme. (Evidemment, cela met à mal la légende des anges asexués … mais comment croire que le ciel puisse se passer de femmes ?) Aussi belle, aussi intelligente que Lucifer, mais discrète et si fidèle que l’Eternel n’hésita pas à féminiser le raccourci de son propre nom, pour lui rendre hommage. La création était l’œuvre de l’Eternel, mais c’est la présence d’ELLE qui la rendait lumineuse. ELLE, la bonté, la grâce, le charme, l’amour.

Petit à petit, les pensées de Lucifer prirent un tour particulier. Il avançait avec délices dans un domaine inconnu. Son esprit vagabondait, tissait des fils, les suivait, les défaisait … (et ce faisant un drôle de mot se formait dans sa tête : Pénélope ! Il sourit et le chassa d’un haussement d’épaule). Son monde était loin de celui de l’Eternel, mais il le trouvait également parfait … Plus il le rêvait, le concevait, plus il le trouvait infiniment supérieur à l’autre. Restait le passage délicat du rêve à la concrétisation. Lucifer avait beau réfléchir jusqu’à entrer en transes, se métamorphoser en étoile pour voir toute la création ou en ombre de l’Eternel pour essayer de saisir ses motivations les plus intimes, il ne voyait pas comment imposer sa propre création. Et puis le hasard vint à son secours. Il se promenait dans le Jardin, quand il croisa Eve … la dernière création de l’Eternel. Quand elle approcha de lui, il eut encore un mot inconnu dans son esprit : poupée … et une drôle de vision. Des milliers d’Eves plus blondes que nature se tenaient sur des rayons et instantanément, il trouva que Barbie serait un très joli nom pour ces … poupées …

Eve cherchait le serpent. Elle expliqua à Lucifer qu’elle découvrait le Jardin avec le serpent pendant qu’Adam discutait inlassablement avec l’Eternel des meilleurs soins à donner aux animaux et aux plantes. Eve aimait beaucoup la compagnie du serpent qui tout en se lovant autour d’elle lui apprenait la botanique. Quand il parlait d’un arbre les feuilles de ce dernier se mettaient à chatoyer et les fruits mûrs s’offraient d’eux même. C’était gai, plein de couleurs, de goûts et de parfums. Eve riait en regardant les cabrioles d’un écureuil, elle riait en croquant dans un fruit juteux et sucré et elle riait quand la langue du serpent lui chatouillait le cou. Un autre rire fit écho au sien. Entourée d’une multitude d’angelots jacasseurs et souriants, ELLE se promenait également dans l’Eden. A son approche, Lucifer sentit qu’Eve se raidissait. A son grand étonnement, il put lire dans les pensées de cette dernière. L’ombre qu’il y voyait avait un nom : jalousie … et ressemblait étrangement à ce qu’il ressentait en présence de l’Eternel. Lucifer eut un léger vertige. Il prit rapidement congé d’Eve et un peu plus loin … se métamorphosa en serpent.

Eve fut ravie de retrouver son compagnon, gai et bavard. A son habitude, il s’enroula autour d’elle et l’entraîna au plus profond du Jardin. Là, se trouvait un arbre d’une extraordinaire beauté. L’Eternel l’avait appelé « Arbre de Vie ». Eve ne l’avait jamais vu, mais savait que seul parmi tous les autres arbres du Jardin, il était tabou. Soudain Lucifer sut que cet arbre là, serait son destin. Il quitta la chaleur du corps d’Eve et s’enroula autour de l’arbre. Comme à l’accoutumée, les feuilles se mirent à frémir, à briller plus fort au soleil et un délicieux parfum de fruits mûrs emplit l’air. Eve tendit la main toute seule et sous l’œil satisfait du serpent, elle goûta au fruit défendu. Et … rien ne se passa … Eve secoua ses longs cheveux dorés en riant et cueillit un autre fruit pour Adam.

Adam le raisonnable, Adam l’ami de l’Eternel fut difficile à convaincre. Mais la petite fille insouciante était tout d’un coup devenue une femme. Elle avait à présent d’autres arguments que son rire cristallin et l’innocence de son regard azur. Adam ne résista pas longtemps. Ni à Eve, ni au fruit défendu. Et l’impitoyable machine se mit en route. Ils furent chassés du Jardin, abandonnés dans un monde hostile où les animaux n’étaient plus leurs amis, mais des prédateurs ou des proies et où les fruits ne s’offraient plus, mais coûtaient beaucoup de travail et de sueur avant de pouvoir les manger. Ils apprirent le froid, la peur, la douleur. Ils apprirent aussi la satisfaction de savoir se débrouiller seuls et … l’amour et le plaisir.

Là-haut, la guerre faisait rage. L’Eternel ne décolérait pas, les archanges prirent les armes et Lucifer se battait avec l’énergie du désespoir. Il eut cependant l’agréable surprise de voir qu’il n’était pas seul. D’autres anges s’étaient ralliés à lui. Lui, qui avait simplement rêvé d’autre chose, d’ailleurs … lui, chez qui l’envie était née de l’ennui, se trouvait accusé d’orgueil. Et le voila chef des rebelles célestes. Comme l’Eternel refusait de l’écouter, il s’installa dans son nouveau rôle et le prit très au sérieux (dans sa tête tourbillonnaient des noms inconnus : Spartacus, Robin Hood, Christian Fletcher…). Dans sa colère, l’Eternel refusa également d’écouter le pauvre serpent, qui ne cessait de protester de son innocence. Celui-ci se sentait si injustement traité, que dans son émotion, il n’arrivait plus à s’exprimer que par des sifflements, ce qui énerva tellement le Créateur, qu’il le condamna à siffler de colère, pour toute éternité.

Au début, ELLE n’en cru ni ses yeux, ni ses oreilles. Qu’était-il arrivé au paradis ? Les êtres célestes se dressaient les uns contre les autres, Le Jardin était devenu un champ de bataille, les angelots hurlaient de peur, le premier des anges était à la tête d’une révolte et l’Eternel étincelait de rage rentrée et de froideur. ELLE décida de prendre les choses en main. Inlassablement, elle fit l’intermédiaire, écoutant à droite, calmant à gauche, consolant au milieu. Elle y mit tout son cœur, toute sa bonté, toute sa clarté, elle essaya même l’humour (une nouveauté dans les espaces célestes), mais finissait toujours par se heurter à un mur. Le jour où elle découvrit Michel, dans une armure éblouissante et armée d’une gigantesque épée qui précipitait Lucifer du haut du ciel dans les ténèbres extérieures, ELLE se mit à pleurer. Elle découvrit avec tristesse le goût amer des larmes.

Lentement la vie revint dans un ciel étrangement dépeuplé. Le Jardin, privé d’Adam, d’Eve et des animaux dégoulinait de beauté mais était vide et inutile. L’Eternel lui donna le nom de Paradis et le destina aux âmes pures après leur grand départ de la terre. Petit à petit, les groupes d’angelots recommencèrent à rire et à jouer. Les chœurs célestes se remirent à chanter. L’Eternel abandonna un peu de sa froideur mais on sentait une retenue, une blessure dans toute sa façon d’être. Les archanges restèrent en armes. Ils surveillaient à présent les portes du ciel et ne perdaient pas de vue les agissements de leurs anciens amis.

En fait, le champ de bataille s’était simplement déplacé. Sur terre, les humains se multipliaient, travaillaient, apprenaient, mais ils ne connaissaient plus vraiment le goût du bonheur et étaient une proie facile pour les anges des ténèbres. Lucifer avait bien appris sa leçon. Si on ne voulait plus de lui dans la lumière, il ferait de l’ombre son royaume. Et comme le jour où il s’était métamorphosé en serpent, il jouait au tentateur avec les humains. Dans l’ombre propice pour se cacher, tout était permis, surtout ce qui pourrait déplaire au Créateur.

ELLE rejoignait souvent les archanges dans leurs longues veilles aux frontières célestes. Et ce qu’elle voyait la rendait infiniment triste. Voir Lucifer, l’ange de lumière, devenir le Seigneur des Ténèbres, ELLE ne pouvait l’accepter. Voir ces ingénus d’humains tomber dans tous les pièges et toutes les tentations réveillait sa compassion. ELLE demanda à l’Eternel de la laisser descendre sur terre. Elle emmena avec elle tous les anges de bonne volonté, prêts à l’aider.
Et c’est depuis ce jour que chaque enfant, chaque femme et chaque homme a son ange gardien. La nuit parfois, ELLE descend voir Lucifer et au nom de leur ancienne amitié l’exhorte à plus de douceur. Il lui arrive même de se moquer gentiment de lui en lui disant que son titre de Seigneur des Ténèbres est très convoité, que sur Terre elle avait lu des livres, dans lesquels un certain Sauron et un certain Voldemort le revendiquaient aussi …) ELLE remonte aussi au ciel pour de longues conversations avec l’Eternel. Souvent fatiguée par l’énormité de sa tâche, triste de l’inanité de ses efforts, elle s’assied alors sur un nuage et pleure toutes les larmes de son corps. Le matin, quand le soleil se lève, la terre est couverte de milliards de perles de rosée, chacune contenant le sourire d’espoir d’ELLE ….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mar 25 Oct - 11:41

Je l'avais déjà lu chez Mj, ma Sun, mais je n'ai pas pu m'empêcher de le relire tellement c'est beau.... lovejap

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mar 25 Oct - 12:09

Pareil que Marina. C'est tout con, mais voila.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mar 25 Oct - 13:36

Z'avait lu aussi chez MJ nanou *au fait ça fait longtemps qu'on l'a pas vue notre MJ?*

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mar 25 Oct - 14:02

Merci, vous êtes adorables comme toujours. Vous me faites chaud au coeur.

En ce qui concerne notre MJ, elle va bien! Active comme toujours ... elle n'arrête pas d'embellir et d'agrandir son site. Je suis d'ailleurs sûre que ça lui ferait extrêmement plaisir que l'un ou l'autre d'entre vous lui envoie un petit mail pour lui dire ce qu'il pense de ses nouveautés. A tout hasard, je vous remets le lien .... sourire .... : http://citadelle-fr.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryt
Dieu-Serpent
avatar

Nombre de messages : 1356
Localisation : Dans le naos du temple sur son coussin
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Mar 25 Oct - 15:46

Tiens tiens...? ça me rappelle quelque chose ce truc Laughing et c'est pas sur le site de Mj que je l'ai lu..... Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Ven 28 Oct - 0:29

Je viens vous faire un petit coucou!
Comme dit Sunny je vais bien mais un peu occupée tous ces derniers temps !!
Je reprends un peu pied dans ces chers forums mais je vais avoir pas mal de choses à rattraper il me semble.Des heures de lecture en perspective !

En attendant je vous propose un petit bijou:

..........
Mais on dit qu’à présent il est sans diadème,
Qu’il gémit, qu’il est seul, que personne ne l’aime,
Que la noirceur d’un crime appesantit ses yeux ,
Qu’il ne sait plus parler le langage des cieux ;
La mort est dans les mots que prononce sa bouche ;
Il brûle ce qu’il voit, il flétrit ce qu’il touche ;
Il ne peut plus sentir le mal ni les bienfaits ;
Il est même sans joie aux malheurs qu’il a faits.
Le ciel qu’il habita se trouble à sa mémoire ,
Nul ange n’osera vous conter son histoire,
Aucun saint n’oserait dire une fois son nom. »
Et l’on crût qu’Eloa le maudirait ; mais non,
L’effroi n’altéra point son paisible visage,
Et se fut pour le Ciel , un alarmant présage.
Son premier mouvement ne fut pas de frémir,
Mais plutôt d’approcher comme pour secourir ;
La tristesse apparut sur sa lèvre glacée
Aussitôt qu’un malheur s’offrit à sa pensée ;
Elle apprit à rêver, et son front innocent
De ce trouble inconnu rougit en s’abaissant ;
Une larme brillait auprès de sa paupière.
Heureux ceux dont le cœur verse ainsi la première !
.............

c'est un petit extrait d'Eloa d'Alfred de Vigny.Vous avez tous reconnu de qui nous parlent ces vers ; de Lucifer bien sur dont va tomber amoureuse Eloa , le bel ange qui va chuter par amour !!

Meryt connait ma nouvelle passion : Alfred de Vigny
On pourrait peut-être en parler !!
Ah le poème d'Eloa est un peu long pour le mettre en entier même sur mon site (778 vers , une épopée en 3 chants )
Mais Dieu que c'est beau !
Mj
Revenir en haut Aller en bas
Nanou
Nenupharo-jedi
Nenupharo-jedi
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 33
Localisation : Lyon, France, Terre, Système Solaire...
Humeur : Rude and not Ginger...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Ven 28 Oct - 8:35

rhaaa Sunny j'aiiiime !!! lovejap

et Mj 778 vers à lire, ça ne nous fait pas peur Wink

_________________
Nanou's Touch
¤ Quintuplette ¤

Eat shit Jessica it's carrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluewaterlily.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Ven 28 Oct - 12:04

Nanou a écrit:
rhaaa Sunny j'aiiiime !!! lovejap

et Mj 778 vers à lire, ça ne nous fait pas peur Wink

Ah, oui , vous pourrez voir que j'ai soigné notre Sunny, j'ai refais SES pages(Esthétiquement pas extrordinaire parce que je ne sais pas faire mieux , mais une quinzaine de poèmes maintenant !!)

et pour mon Eloa ta reflexion Nanou correspond bien à mon dilemme!
Couper une oeuvre pareille ! ça fait mal !

Parce que chez Vigny il y a les vers évidemment , plus sobres que ceux de Victor Hugo ,avec moins d'exaltation, plus de pudeur (?) mais il y a cette trame dramatique que je trouve particulière dans Eloa; c'est de la mise en scène de la plus haute qualité ;A la lecture les personnages prennent de la consistance ,se construisent , ce sont vraiment des caractères , et on percoit les hésitations du poète en faveur du ciel ou bien de l'enfer.
Et.....quand il nous parle de volupté le Vigny rigide et froid que je connaissais s'effondre pour annoncer Baudelaire .

Alors tout celà fait que je me sens un peu traitre en selectionnant des extraits, que j'aie été tentée parfois par la beauté du rythme, parfois par la beauté des images , ou encore par les idées fortes qui marquent la progression du récit .

Je ne l'ai pas trouvé en intégral sur le web mais vous saurez peut-être mieux que moi!!

Mj
Revenir en haut Aller en bas
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Jeu 3 Nov - 9:54

Cela fait plusieurs jours, que je n'ai pas repassé ici, car j'étais occupée par ma propre réécriture du ciel et de l'enfer, que j'espère vous faire découvrir bientôt. C'est en phase de correction et de première lecture complète par ... mon conseiller "technique" en la matière.
Alors ce poème de Vigny, que je ne connais pas, tu penses bien, que je n'ai qu'une envie, y plonger, ma MJ. C'est de toute beauté. Mais évidemment ça ne pouvait être que ça. Comment ai-je pu oublier Vigny à ce point ... "J'aime le son du cor, le soir au fond des bois ..." ça ne vous rappelle rien ? Des millions d'écoliers français ont du apprendre ça. En tout cas mille mercis ma MJ, décidément tu es toujours une mine de savoirs en tous genres que tu partages avec nous.

Juste, si je puis me permettre .... je ne classerais pas Alfred de Vigny parmi mes petits poèmes sans prétention ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   Jeu 3 Nov - 10:00

Bien loin de Vigny, je vous ramène au quotidien, sans prétention ...

Insomnie

Fuyant du sommeil l’oubli,
Il tisse, solitaire, la soie de ses rêves,
S’enlaçant à la mélancolie,
Qui monte en lui comme une sève…
Il contemple la nuit,
Le regard perdu dans les étoiles.
Complice, la lune lui sourit,
Vaporeuse, sous un léger voile.
Elle lui murmure que dans un ailleurs,
Un autre regard
Se lève avec ferveur,
Vers son éclat blafard.
Il sourit dans l’ombre
Et une vague de douceur
Eparpille les taches sombres
Qui encraient son cœur.
Il revoit ces yeux,
Lacs de tendresse…
Plongés dans les mêmes cieux,
Ils adoucissent sa tristesse.
Il se laisse glisser
Vers les abîmes de son âme,
Se risquant à esquisser
Une vague silhouette de femme.
Lointaine et floue, elle danse
Une valse à l’air triste
Et sa main en transparence
Effleure le pianiste.
Il voudrait la retenir,
La rassurer d’un baiser,
La sentir frémir
Sous sa bouche épuisée.
Les souvenirs se font tourbillon,
Envahissent ses pensées
Et un vol de papillons
Assaille son cœur insensé.
Les ténèbres bruissent
De mots et d’images,
De vieilles histoires surgissent,
Forçant un passage.
Il ferme les yeux,
Son cœur tangue et bat la chamade
Emouvant et gracieux,
Comme un voilier qui s’évade.
Soudain vers l’Orient,
Une première traînée nacrée
Teinte le firmament
D’une lueur éthérée.
Jour … la nuit se délite,
La raison s’affermit …
Mais l’émoi vit et palpite
Dans le cœur de l’homme enfin endormi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Textes et petits poèmes sans prétention.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes et petits poèmes sans prétention.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Poèmes sans prétention.
» Petits poèmes en prose
» Sans prétention
» petits poèmes à la terre
» petits dios sans prétention

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: La Bibliothèque :: Tous écrivains-
Sauter vers: