un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Catégorie Bukowski

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
leeloo
Fantôme du forum
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 435
Localisation : in my fucking dreams
Date d'inscription : 09/10/2004

MessageSujet: Catégorie Bukowski   Mar 14 Juin - 2:12

Il y a des gens qui ne devraient pas avoir le droit de mourir. Charles Bukowski fait partie de ces personnes-là.

Henry Charles Bukowski (1920-1994) avait tout pour avoir une vie horrible : il a vécu toute sa vie en Amérique, et son père, quand il était enfant, aimait bien boire et le frapper ensuite.
Enfance difficile, privée du contact des autres qui, de toute façon, rejettent totalement ce petit garçon déjà bien singulier, Buk découvre très vite l'écriture, et développe ses propres armes : ironie, silence, sarcasme.
Je ne vous raconte pas sa vie, car certains sites le font bien mieux que moi (dont celui-ci). En revanche, quelques points méritent d'être dits pour ceux qui n'iront pas sur le site :
- Buk se réfugie très vite dans l'alcool, chouette boisson que les gosses du quartier lui ont fait découvrir, et c'est le soir d'une méchante cuite qu'il ose affronter son père, qui était prêt à le frapper, comme toujours. Mais cette fois, Buk est plus rapide, bing, le père est par terre. A partir de ce jour, le père ne touchera plus le fils.
- je viens de le dire, Buk aime bien l'alcool. Ca l'aide à vivre. Très vite, il comprend qu'il n'y a que deux lignes de vie qui s'offrent à lui : clodo ou écrivain. Alors, doutant de sa propre réussite, il prépare le pire, et passe beaucoup de temps avec les clochards du coin.

Finalement, Buk sera écrivain, mais surtout pas romancier : c'est un poète, il le répètera toute sa vie.
Buk écrivain, ok, mais ça ne suffit pas pour payer logement et alcool, donc il travaille, du moins il essaie, et il sera même esclave de la Poste pendant... 10, ou 14 ans, je ne sais plus, jusqu'à ce qu'il décide de partir. La légende veut qu'il ait commencé dès le lendemain son premier roman, Le Postier, qu'il aurait écrit en vingt jours, travaillant constamment.

Buk a cette faculté de pouvoir écrire dès qu'il se pose devant sa machine à écrire. C'est là qu'il est le roi du monde. Il a produit un nombre considérable de poèmes, ainsi qu'une bonne tonne de chroniques publiées dans des revues, ainsi que des nouvelles et des romans. Il ne s'est jamais arrêté.

Ce résumé est absolument ridicule quand on sait la richesse de sa vie, ses emmerdements, ses complexes, ses amours torturées.
Parce que Buk est détruit à l'intérieur, il n'y a pas de doute.
Quelques titres : Contes de la folie ordinaire (nouvelles), Journal d'un vieux dégueulasse (chroniques), L'amour est un chien de l'enfer (poèmes), Pulp, Women (romans).

Buk a un style inimitable, grossier, il ne se prive jamais pour parler de sexe et d'alcool, ainsi que de courses de chevaux, à peu près les trois sujets qui l'importent le plus (du moins dans ce que j'ai lu de lui), et pourtant, il arrive à toucher.
Derrière une crudité féroce, on sent une sensibilité terrible, une peur de l'échec, on sent un gars bousillé par la vie, qui écrit parce qu'il n'aime que ça, un écrivain totalement fou, hors-norme, méconnu aux Etats-Unis pendant qu'il était encore vivant (encore qu'il avait réussi à ameuter les foules - ses lectures publiques étaient de véritables spectacles). Je le trouve drôle, dur, provocant, émouvant, il est exactement le genre de personne que j'admire, tout en étant bien contente de ne pas avoir eu la même vie.

Je pense qu'il serait temps que je vous fasse découvrir un de ses poèmes, juste avant j'ajoute que j'ai personnellement commencé par Journal d'un vieux dégueulasse (comment résister à un tel titre ?) et par Le Ragoût du septuagénaire (nouvelles et poésie), et que c'est de ce dernier que je vais extraire un ou deux petits poèmes.

les infirmières

à l'hôpital où je
vais
les infirmières semblent
toutes trop grosses.
énormes dans leurs
blouses blanches
grasses au-dessus des hanches
et
des fesses
jusqu'aux jambes
épaisses.

elles paraissent toutes avoir
47 ans,
marchent les jambes écartées
comme les joueurs de football
des années
30.

elles semblent à distance
de leur profession.
elles accomplissent leurs tâches
mais avec une
absence de
contact.

je les croise dans les
allées
et les
couloirs.
elles ne me regardent jamais dans
les yeux.

je leur pardonne leur
démarche
lourde,
pour l'espace qu'elles
doivent créer
entre elles et
chaque malade.

car ces dames sont vraiment
trop nourries :

elles ont vu
trop de
morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leeloo
Fantôme du forum
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 435
Localisation : in my fucking dreams
Date d'inscription : 09/10/2004

MessageSujet: Re: Catégorie Bukowski   Mar 14 Juin - 2:13

Comme le choix est impossible à faire, je me permets de mettre deux autres poèmes.

dernier mot

il était dans cette chambre
échoué
sous ce drap blanc :
aveugle
amputé des jambes :
on coupait
coupait
le coupait
en morceaux.
les opérations,
ils ne savaient faire
que
ça.

il parlait de divers
sujets, surtout de
ce dont on s'était ensemble
imprégnés
et qui encore
bizarrement
l'intéressait.

l'infirmière entra,
me fit signe
qu'il
avait besoin de se
reposer.
je lui dis que
je devais
partir.

il y a quelque chose de
terrible
qui finit par arriver à la plupart
des gens, me
dit-il.
il me souffla ce que c'était.

on se dit
au revoir.

pendant le long trajet de retour
en ville
par
l'autoroute

je le vis
partout

qui hurlait
frappait
gémissait

suspendu
dans le
ciel
comme

le ventre gras
du paradis
riait :

amertume.

****


il faut

il faut apporter
sa lumière
dans les
ténèbres.

personne ne le
fera
pour nous.

comme les jeunes garçons
descendent
les pentes
à skis

comme le cuisinier
reçoit sa dernière
paye

comme le chien pourchasse
le chien

comme le grand maître aux échecs
perd plus que
la partie

il faut apporter
sa lumière
dans les
ténèbres.

personne ne le
fera
pour nous,

comme le solitaire
téléphone à
n'importe qui
n'importe où

comme la grande bête
tremble
dans ses cauchemars

comme la dernière saison
arrive en
vue

personne ne le
fera
pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gothmog
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Catégorie Bukowski   Mar 14 Juin - 2:18

Confondant!

Je connaissais ses recueils, mais absolument pas l'gars en question... Buko comment déjà?

Bien obligé de dire merci, Leeloo. On n'apprend plus grand chose sur le net, alors là... je m'incline respectueusement.
N.
Revenir en haut Aller en bas
leeloo
Fantôme du forum
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 435
Localisation : in my fucking dreams
Date d'inscription : 09/10/2004

MessageSujet: Re: Catégorie Bukowski   Mar 14 Juin - 2:25

Gothmog a écrit:
Confondant!

Je connaissais ses recueils, mais absolument pas l'gars en question... Buko comment déjà?

Bien obligé de dire merci, Leeloo. On n'apprend plus grand chose sur le net, alors là... je m'incline respectueusement.
N.

En ce mardi 14 juin 2005, j'ai une créature de feu à mes pieds... hu hu hu, c'est pas ça qu'on appellerait une victoire ?

Le monsieur s'appelle, attention répète après moi : BU-KOW-SKI.
Je n'ose pas le conseiller tellement c'est particulier, mais personnellement, en le lisant, il y a quelque chose qui s'est cassé en moi, et quelque chose d'autre est arrivé à la place, et ce Buk n'est pas près de me quitter.

Tout ça pour dire que je suis pire qu'honorée par ta réponse, c'est très très gentil.
-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gothmog
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Catégorie Bukowski   Mar 14 Juin - 2:27

Mouais... Fais gaffe quand même que la bestiole à tes pieds ne se relève pas trop vite. Il y a peu des pieds au menton!
N. fire devil
Revenir en haut Aller en bas
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Catégorie Bukowski   Mar 14 Juin - 13:06

AAAh Bukowski... Je me souviens qu'une fois je me suis posé dans un amphi ou se déroulait un colloque de psycho, au lieu de bosser du théatre avec l'ami Erwan qui m'entretient le plus souvent de ciné...
Et devinez sur quoi on est tombés? Bukowski !
Le thème du colloque était la création artistique, et Monseigneur (parce qu'il est curé) Morhaine (parce que c'est aussi un psy) faisait une prêche sur le thème : "le trauma et la création artistique"

Et c'était très intéressant...le pauvre, il a pas du avoir une vie facile... Et voilà, encore un message qui prouve mon inculture... je n'ai pas lu Bukowski.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leeloo
Fantôme du forum
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 435
Localisation : in my fucking dreams
Date d'inscription : 09/10/2004

MessageSujet: Re: Catégorie Bukowski   Mar 14 Juin - 13:52

Loeayn a écrit:

Et c'était très intéressant...le pauvre, il a pas du avoir une vie facile... Et voilà, encore un message qui prouve mon inculture... je n'ai pas lu Bukowski.

J'ai tendance à croire que les "bons" écrivains en ont bavé, et tant mieux, parce que sinon ça donne des gens comme Marc Levy.
Ceci dit, la vie de Buk est sordide. Mais il a merveilleusement survécu grâce à l'écriture.
Tiens, d'ailleurs, j'ai oublié de dire, en janvier était sorti un docu au cinéma, sobrement intitulé Bukowski, je n'y ai personnellement rien appris (puisque, une fois qu'on a lu sa bio sur le site que j'ai donné dans mon premier message, on sait exactement qui était cet homme un peu fou)(j'insiste, cette bio est extra), mais c'était mine de rien assez merveilleux de voir le Buk lire certains de ses poèmes, pleurer en en relisant un qu'il avait écrit pour sa chère Linda qui l'avait quitté, l'écouter parler de son écriture.
Un grand mec, complètement en marge.

Et ne dis pas que tu es inculte, si tu savais comment j'ai découvert Buk... (grâce à une chanson de Delerm... alors tu vois... ma culture...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 36
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Catégorie Bukowski   Mar 14 Juin - 13:54

leeloo a écrit:


Et ne dis pas que tu es inculte, si tu savais comment j'ai découvert Buk... (grâce à une chanson de Delerm... alors tu vois... ma culture...)[/color]

Et quand on se dit qu'on va se décider à découvrir grâce à un message de Leeloo? ;-)

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
leeloo
Fantôme du forum
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 435
Localisation : in my fucking dreams
Date d'inscription : 09/10/2004

MessageSujet: Re: Catégorie Bukowski   Mar 14 Juin - 14:01

Pandora a écrit:


Et quand on se dit qu'on va se décider à découvrir grâce à un message de Leeloo? ;-)

C'est merveilleux ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Catégorie Bukowski   Mar 14 Juin - 14:05

Delerm, c'est très culturel, et j'ai beau être un homme casé avec mademoiselle *****, eh ben je persiste a le trouver mignon, alors pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gothmog
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Catégorie Bukowski   Mar 14 Juin - 14:07

Attendez, vous parlez de celui qui sait écrire des livres ou de celui qui mue dans un micro?
N.
Revenir en haut Aller en bas
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Catégorie Bukowski   Mar 14 Juin - 14:09

Ben je pense que si c'est une chanson, c'est celui qui 'mue' dans son micro, comme tu le dis si bien. Et j'apprécie tout particulièrement son papa Philippe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Catégorie Bukowski   

Revenir en haut Aller en bas
 
Catégorie Bukowski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bukowski, Charles] Au sud de nulle part
» [REQUETE] Outlook: mettre une couleur par catégorie de rdv
» Bukowski
» Catégorie
» [Catégorie] Comment envisager une catégorie Eugène Ionesco ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: Archives :: Ecrits et pensées-
Sauter vers: