un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Seigneur des Anneaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Gothmog
Invité
avatar


MessageSujet: Le Seigneur des Anneaux   Lun 13 Juin - 3:40

Sans blague!

Pas de sujet sur ce bouquin...

Sic transit gloria mundi...

N.
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Lun 13 Juin - 9:56

Ben libre à toi de commencer.... hum!

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Lun 13 Juin - 12:33

Kusanagi a écrit:
Ben libre à toi de commencer.... hum!

On t'attendait en fait Pititange

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Gothmog
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Lun 13 Juin - 16:42

Arf ! Lancée par une senseï-fonctionnaire et par une plante semi-aquatique hématophage, la perche est trop belle pour pas être saisie !

Le Seigneur des Anneaux ! Plus qu’un film, un livre !

Mouais, j’ai fait mieux comme accroche.
En même temps, comment disserter encore sur ce monument de la littérature ? Que pourrais-je ajouter qui n’ai déjà été dit ? J’ai l’étrange sentiment que d’essayer d’en parler sur ce forum serait prêcher des convaincus... un peu comme si un peintre retouchait une oeuvre idéale.

Je vais plutôt revenir à un bon vieux message sur – je suis persuadé que certains s’en souviennent – le personnage central du SDA.
Rappelez vous, nous cherchions en groupe (en horde devrais-je plutôt dire) le personnage central de cette oeuvre titanesque. Et la plupart étaient arrivés à la conclusion que les Hobbits étaient le centre de la geste de Tolkien.
Fidèle à mon habitude je m’y étais promptement opposé :

Je pense que les Hobbits sont le "véhicule" de cette féerique histoire dans le sens où ils sont très proches des lecteurs par leurs qualités mais aussi par leurs faiblesses. Le Seigneur des Anneaux est une quête épique et dramatique au dénouement cependant chargé d'amertume. Chaque lecteur qui se penche sur Arda (le monde de Tolkien) peut y trouver son compte, sa propre eidolon (wouah, je cause bien hein? eidolon c'est "image" en grec.. je veux juste dire un peu de soi-même comme devant un miroir) et des valeurs et une éthique rare ou égarée. Bref, pour moi, à mon humble (et personnel) avis, le Seigneur des Anneaux est autant un plaisir de lecture, un voyage fascinant, que la peinture de notre propre société dans la plupart des ses cellules.
Le Centre du SDA? Le lecteur... mon avis... »

Alors je vous vois venir avec vos gros sabots plein de paille : « Oui, mais Madame Bovary aussi fait du lecteur le vrai personnage central de l’Histoire », « pareil chez Vian, Camus, Coelho, etc... » Ce a quoi je rétorquerai simplement par un bref mais incisif « Non ». Jamais ces auteurs, aussi brillants fussent-ils, ne proposent au lecteur une panoplie de sentiments et de sensations aussi large. Jamais panel de personnages (et pourtant Dieu sait que des bons gars comme Hugo et Balzac (pfiouuu, Balzac et sa Comédie Humaine !) flirtent d’avantage avec le « trop » que le « pas assez ») ne fut aussi différents, faibles, forts, distants et/ou proches du lecteur. Comment se sentir proche une vie entière, dans ses convictions, sa morale, son éthique, d’un obscur prince danois déambulant sur une muraille hésitant devant sa propre folie, alors que nous aimons les sentiments qu’il éveille en nous à un seul moment des existences croisées du lecteur et du personnage de fiction ? Comment se sentir proche de la colère d’Achab ? de la rigidité humainement chancelante d’un Javert ? d’une petite fille qui poursuit un lapin blanc ? d’un enfant qui ne veut jamais grandir ? De la légèreté de la féérie ou de la profondeur de la réalité, à quel héros devrions nous le plus – ou le moins – quand un petit jardinier par amitié, puis abnégation, trouve en lui des ressources inestimables qui guident non pas une aventure mais une vie entière sans s’imposer comme « héros » d’un conte ? Il y a dans chaque ouvrage une part de nous même qui s’étiole ou s’affirme au fil des pages... puis le livre se ferme. Lorsqu’on ouvre le Seigneur des Anneaux, on ne le referme plus jamais.

N.
Revenir en haut Aller en bas
Zaza
Grand-Maître de la Parole
Grand-Maître de la Parole
avatar

Nombre de messages : 1812
Age : 29
Localisation : Marseille
Humeur : 1° année de droit
Date d'inscription : 08/10/2004

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Lun 13 Juin - 17:18

Gothmog a écrit:
. Lorsqu’on ouvre le Seigneur des Anneaux, on ne le referme plus jamais.

N.

Je voulais écrire quelque chose,mais je me contenterai de ne plus venir sur ce topic et de simplement ajouter : Calme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marie-jean-luc.skyblog.com
Gothmog
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Lun 13 Juin - 17:21

Pititange592 Posté le: Lun 13 Juin à 16:18 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Gothmog a écrit:
. Lorsqu’on ouvre le Seigneur des Anneaux, on ne le referme plus jamais.

N.


Je voulais écrire quelque chose,mais je me contenterai de ne plus venir sur ce topic et de simplement ajouter :


Oh, désolé, j'ai fait des phrases trop longues?! gniark
N.
Revenir en haut Aller en bas
Zaza
Grand-Maître de la Parole
Grand-Maître de la Parole
avatar

Nombre de messages : 1812
Age : 29
Localisation : Marseille
Humeur : 1° année de droit
Date d'inscription : 08/10/2004

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Lun 13 Juin - 17:26

Noooon.
C'est JUSTE ce bouquin et le tapage qu'on fait autour qui est trop long.Enfin,je ne me permettrai pas de critiquer un aussi grand chef d'oeuvre (reconnu un peu tard,tout de même),on trouve partout des c*** qui n'aiment pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marie-jean-luc.skyblog.com
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Lun 13 Juin - 18:22

Pititange592 a écrit:
Gothmog a écrit:
. Lorsqu’on ouvre le Seigneur des Anneaux, on ne le referme plus jamais.

N.

Je voulais écrire quelque chose,mais je me contenterai de ne plus venir sur ce topic et de simplement ajouter : Calme...

Oh, Zaza, ne fais pas de mauvais esprit... ;-)
Quant à moi, j'ai plusieurs fois ouvert Le Seigneur des anneaux, mais (malédiction !) je ne l'ai pas -encore- terminé... Cependant dans les grandes lignes, je suis d'accord avec toi, Gothmog. Bon, après, il se peut que je n'aie pas tout compris, n'ayant pas toutes les références littéraires nécessaires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaza
Grand-Maître de la Parole
Grand-Maître de la Parole
avatar

Nombre de messages : 1812
Age : 29
Localisation : Marseille
Humeur : 1° année de droit
Date d'inscription : 08/10/2004

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Lun 13 Juin - 18:48

Ah non,ce n'est pas du mauvais esprit ! C'est juste que tout le monde sait déjà ce que je pense de ce livre,donc voilà,c'était pour le dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marie-jean-luc.skyblog.com
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Lun 13 Juin - 18:57

Tu vois que tu ne prêches pas que des convaincus....

Ceci dit Zaza, Az ou d'autres qui ont du mal avec ce livre, je vous enjoint de'essayer encore de passer la barrière.... parce que là, je suis vraiment d'accord avec Nico. La sensation que m'a procurée la lecture du Seigneur des Anneaux ne s'est toujours pas estompée. Je n'ai pas seulement ri, eu peur, tremblé, combattu avec les personnages. J'ai encore. Quand j'ai refermé le livre, je l'ai réouvert, au début, parce que je ne voulais plus en sortir.

Mais attention, j'avais quand même (et j'ai toujours) une vie sociale , d'autres livres fantastiques et qui m'ont marqués (C'est pas WoW, non plus, le SdA... ok, private joke...). Mais j'ai eu la sensation d'avoir trouvé le livre qui racontait ce que j'avais en moi de fantasy, contes, irréalité, histoire, épique, que sais-je encore.

Et pourtant, je ne l'ai pas découvert à l'adolescence (je suis même passée à côté). Je l'ai découvert à 20 ans, et j'ai même trouvé le début relativement lourd. Mais même à 20 ans, même avec l'histologie à réviser (et les maths appliquées à la biologie), je suis partie en Terre du Milieu. Nan, mieux, je me suis rendue compte que là-bas, j'étais chez moi. J'avais trouvé, enfin.

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Sangoku
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 821
Age : 35
Localisation : B-4 (à 1000 km de Satan City)
Humeur : Saiyajin Senshitachi
Date d'inscription : 20/01/2005

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Lun 13 Juin - 19:28

Kusanagi a écrit:
Tu vois que tu ne prêches pas que des convaincus....

Ceci dit Zaza, Az ou d'autres qui ont du mal avec ce livre, je vous enjoint de'essayer encore de passer la barrière.... parce que là, je suis vraiment d'accord avec Nico. La sensation que m'a procurée la lecture du Seigneur des Anneaux ne s'est toujours pas estompée. Je n'ai pas seulement ri, eu peur, tremblé, combattu avec les personnages. J'ai encore. Quand j'ai refermé le livre, je l'ai réouvert, au début, parce que je ne voulais plus en sortir.

Mais attention, j'avais quand même (et j'ai toujours) une vie sociale , d'autres livres fantastiques et qui m'ont marqués (C'est pas WoW, non plus, le SdA... ok, private joke...). Mais j'ai eu la sensation d'avoir trouvé le livre qui racontait ce que j'avais en moi de fantasy, contes, irréalité, histoire, épique, que sais-je encore.

Et pourtant, je ne l'ai pas découvert à l'adolescence (je suis même passée à côté). Je l'ai découvert à 20 ans, et j'ai même trouvé le début relativement lourd. Mais même à 20 ans, même avec l'histologie à réviser (et les maths appliquées à la biologie), je suis partie en Terre du Milieu. Nan, mieux, je me suis rendue compte que là-bas, j'étais chez moi. J'avais trouvé, enfin.

Je suis tout à fait d'accord avec toi, le même ressentiment. Fan de fantasy tant au niveau littéraire que ludique, j'ai découvert le SDA vers 18 ans et je dois dire que j'ai adhéré (avec un peu de mal au début). En fait, j'y ai retrouvé pas mal de sensations, voulant savoir à chaque pas de chaque personnage où ils allaient, sans jamais se retourner, des passages qui m'ont fait vivre une sensation émotionnelle intense plus ou moins tragique. Avec un évantail de personnages différends les uns des autres, on y voit un monde et pas seulement 1 ou 2 personnages, mais tous les personnages vivent et apportent un plus, on n'est pas seul et ils ne sont pas seul !
Vraiment, ce livre m'a peut être apporté une plus grande considération sur la fantasy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gothmog
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Lun 13 Juin - 19:42

C'est là la magie des univers-monde comme seuls on su le créer quelques rares passionnés, écrivains par partage plus que par recette (hého, j'dis c'que j'veux hein?). De Homère à Lovecraft, z'en connaissez beaucoup vous des créateurs d'univers, qui, comme Asimov ou Herbert, ont une pensée globalisante, riche à outrance, précise comme une horloge suisse, émouvante comme dans l'historie de la petite fille aux allumettes (oui, c'est le premier exemple qui me vient!)?!?
Tolkien je l'ai découvert par hasard en sixième. J'ai depuis longtemps beaucoup voyagé et sans que mon coeur soit triste, hélas! car je n'ai pas (encore) lu tous les livres, je me sens heureux comme Ulysse au retour vers Itaque lorsque j'ouvre le Simmarillion, le Seigneur des Anneaux et tutti quanti.
Il va des livres comme des fruits, certains sont pourris, d'autres ont un goût qu'on n'oubliera jamais!
N.
Revenir en haut Aller en bas
Nanou
Nenupharo-jedi
Nenupharo-jedi
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 33
Localisation : Lyon, France, Terre, Système Solaire...
Humeur : Rude and not Ginger...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Lun 13 Juin - 21:29

Kusanagi a écrit:


Ceci dit Zaza, Az ou d'autres qui ont du mal avec ce livre, je vous enjoint de'essayer encore de passer la barrière....

huhu... heureusement que je n'ai pas été citée Smile

_________________
Nanou's Touch
¤ Quintuplette ¤

Eat shit Jessica it's carrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluewaterlily.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Lun 13 Juin - 23:56

Mmmmm le Seigneur des Anneaux... grande oeuvre...

Oui, bien sûr, c'est évident ! Car Tolkien était un grand monsieur, et disposait à la fois d'un imaginaire effarant, et d'une culture universitaire (pour ne parler que de ce que je connais, je dirai par exemple qu'il avait plus que quelques connaissances en linguistique, le bougre !). C'était une sorte de rêveur instruit, et il a su transmettre ce rêve aux autre, et là se trouve sa magie. Dans la qualité de la transmission.

Après, on peut toujours partir dans des débats, plus ou moins douteux (s'agit-il de la meilleure oeuvre littéraire de tous les temps ? Y a t il une portée idéologique derrière les lignes ?). Si ça nous amuse...

N'empêche que, la trilogie commence quand même par une quarantaine de pages sur les différentes variétés d'herbes à pipe chez les Hobbit, et que ça (pour un esprit aussi modeste que le mien), ça avoisine l'intorchable. Et la traversée du désert du Modor par deux personnes de petite taille que je ne citerai pas, c'était aussi du grandiosement ch***t (oui je blasphème, désolé).

Bon je corrige. Tolkien était un taré rêveur instruit.
Revenir en haut Aller en bas
Gothmog
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Mar 14 Juin - 0:39

C'est effectivement une vision très personnelle que tu présentes... Ceci dit, si dès que ça traîne un peu en longueur tu trouves un livre chiant (n'ayons pas peur des mots), et je peux le comprendre (je trouve indigeste Balzac), tu ne dois pas lire des masses de bouquins.
Difficile de juger donc lorsqu'on ne connaît les choses que de façon superficielle.
D'un autre côté, les livres bien nuls avec des phrases courtes où deux personnes traversent une ville en deux lignes, tu en as des dizaines. Parfois même des belles daubes se retrouvent catapultées prix Nobel de littérature (essayez de lire Jelinek sans avoir de maux de tête)... Alors les goûts et els couleurs, hein?
Et si ça rebute encore de lire trois lignes, il y a aussi les bandes dessinées. Il y en a de très belles, de grande valeur, d'une qualité rare.
Si là encore, y a des raleurs, il reste les images à colorier.
N.
Revenir en haut Aller en bas
leeloo
Fantôme du forum
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 434
Localisation : in my fucking dreams
Date d'inscription : 09/10/2004

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Mar 14 Juin - 1:11

J'aurais adoré participer à ce sujet, mais étant incapable d'aligner deux mots correctement et d'expliquer mon point de vue en l'argumentant, je vais m'abstenir. Mais je voulais mettre un message pour vous prévenir. Je suis trop gentille.

Juste, Goth (ravie de suivre ta trace dans les différentes rubriques de la Citadelle !), oui, Clive White donne une "vision très personnelle" de ce qu'il a ressenti, mais n'oublie pas un truc : toi aussi...

Encore une fois, j'ai bien fait de participer, merci de votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Mar 14 Juin - 1:16

Kusanagi a écrit:
Ceci dit Zaza, Az ou d'autres qui ont du mal avec ce livre, je vous enjoins d'essayer encore de passer la barrière....

Ah, mais pas si vite ! Je n'ai jamais dit que j'avais du mal avec le SdA !!! Simplement, à chaque fois que je commence à le lire, les éléments se liguent contre moi pour m'en empêcher... Mais ce que j'en ai lu (c'est-à-dire un peu après le séjour chez Bombadil) m'a vraiment émerveillée. Il est certain que je terminerai la trilogie un jour ou l'autre ! J'avais absolument adoré Le Hobbit au collège, et j'aime beaucoup les films de Jackson. Donc l'univers de Tolkien est loin de me déplaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gothmog
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Mar 14 Juin - 1:34

Attends, Leeloo, tu m'angoisses d'un coup, là!

Ca voudrait dire que ce que je pense n'est pas transcendant? Ma pensée ne serait pas canon?

Pourtant, lorsque je ferme les yeux, vous cessez tous d'exister...

Je suis bien Dieu, non?

Rassure-moi!

N.
Revenir en haut Aller en bas
leeloo
Fantôme du forum
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 434
Localisation : in my fucking dreams
Date d'inscription : 09/10/2004

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Mar 14 Juin - 2:00

Gothmog a écrit:
Attends, Leeloo, tu m'angoisses d'un coup, là!

Ca voudrait dire que ce que je pense n'est pas transcendant? Ma pensée ne serait pas canon?

Pourtant, lorsque je ferme les yeux, vous cessez tous d'exister...

Je suis bien Dieu, non?

Rassure-moi!

Mais Dieu est mort, Nico...! :tongue:

Je ne préfère même pas répondre au reste, tellement tu... pffff ! :wink:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gothmog
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Mar 14 Juin - 2:03

Nom d'une pinède aux senteurs de... heu... pin! qu'est-ce que tu fiches encore debout à cette heure avancée de la nuit?! Je m'évertue à coller du"Gothmog" partout et toi tu viens planter un "Leeloo" au milieu de ma quiétude luanire.
N.
Revenir en haut Aller en bas
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Mar 14 Juin - 13:07

Gothmog a écrit:
C'est effectivement une vision très personnelle que tu présentes... Ceci dit, si dès que ça traîne un peu en longueur tu trouves un livre chiant (n'ayons pas peur des mots), et je peux le comprendre (je trouve indigeste Balzac), tu ne dois pas lire des masses de bouquins.
N.

Ouais enfin bon, j'ai lu le SDA plusieurs fois, et je lis beaucoup de livres, et ça m'empêche pas de trouver que le début de la Communauté de l'anneau est effectivement chiant... c'est même ça qui m'a rebutée la première fois que j'ai voulu le lire. Finalement j'y suis revenue plus tard, et je ne le regrette pas, mais je ne rentre vraiment dans l'histoire qu'environ à la moitié du bouquin.
Dans un autre style *c'est le moins qu'on puisse dire*, j'ai beau aimer American Psycho, lire sur au moins une trentaine de pages le nombre de soins corporels que Bateman se fait chaque jour, c'est chiant.


Oh, j'edite pour rajouter un truc auquel m'a fait penser le message de Az *et là je vais me faire lyncher* j'aime pas du tout le passage avec Tom Bombadil, je trouve qu'il n'a rien à faire dans l'histoire *c'est aussi pour ça que pour moi le début du bouquin est chiant*

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Gothmog
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Mar 14 Juin - 13:13

Ben pendant à peu près 10 ans j'ai vu le début du SDA comme ça, ma chère Pandora... Et puis, je ne saurai vraiment l'expliquer, sinon par la douceur de la comté, je crois que c'est une des parties que je préfère. Cette fabuleuse geste épique et dramatique qui commence comme uen chasse aux champignons, avec des tout petits héros éranges aux pieds poilus, dont on se demande ce qu'ils fichent à se trimballer dans tous les sens avec l'Unique... Hum... Plus je vieillis (argh!), plus j'y trouve de relief!
N.

ps : mais bon, ça ne vaut tout de même pas un passage de ce type :

"Les flèches tombaient parmi eux. L'une frappa Frodon et ricocha. Une autre transperça le chapeau de Gandalf et y resta plantée comme une plume noire. Frodon regarda en arrière. Au-delà du feu, il vit des formes noires et pullulantes: il semblait y avoir des centaines d'orques. Ils brandissaient des lances et des cimeterres qui luisaient rouges comme du sang à la lumière du feu. Brrron, brrron; les tambours retentissaient de plus en plus fort, brrron, brrron.

Legolas se retourna et encocha une flèche, bien que le tir fût long pour son petit arc. Il banda la corde, mais sa main retomba, et la flèche glissa à terre. Il poussa un cri de désarroi. Deux grands trolls parurent; ils portaient de grandes dalles de pierre, qu'ils jetèrent à terre en guise de passerelle au-dessus du feu. Mais ce n'étaient pas les trolls qui avaient empli l'Elfe d'effroi. Les rangs des Orques s'étaient ouverts, et ils reculaient en masse, comme effrayés eux-mêmes. Quelque chose montait derrière eux. On ne pouvait voir ce que c'était: cela ressemblait à une grande ombre, au milieu de laquelle se dressait une masse sombre, peut-être une forme d'homme, mais plus grande; et il paraissait y résider un pouvoir et une terreur, qui allaient devant elle.

Elle arriva au bord du feu et la lumière disparût comme si un nuage s'était penché dessus. Alors, d'un bond, elle sauta par-dessus la crevasse. Les flammes montèrent en ronflant pour l'accueillir et l'enlacer; et une fumée noire tournoya dans l'air. Sa crinière flottante s'embrasa et flamboya derrière elle. De la main droite, elle tenait une lame semblable à une langue de feu perçante, de la gauche un fouet à multiples lanières.

- Aie! Aie! gémit Legolas. Un Balrog! Un Balrog est arrivé!
Gimli écarquilla les yeux:
- Le Fléau de Durin! s'écria-t-il, et, laissant tomber sa hache, il se couvrit le visage.
- Un Balrog, murmura Gandalf. Je comprends, maintenant. Chancelant, il s'appuya lourdement sur son bâton: Quelle mauvaise fortune! Et je suis déjà fatigué."
Revenir en haut Aller en bas
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Mar 14 Juin - 13:23

leeloo a écrit:

Mais Dieu est mort, Nico...! :tongue:

Je ne préfère même pas répondre au reste, tellement tu... pffff ! :wink:

Nietszche, Nietszche, Nietszche !!! Rah, faut que je fasse un topic sur Jea Baptiste Botul, merci Leeloo de m'y faire penser... Je m'incline devant tes intuitions si immensément belles... desolé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gothmog
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Mar 14 Juin - 13:25

Donc si Dieu est mort, je suis mon propre Dieu, isn't it?
N.
Revenir en haut Aller en bas
leeloo
Fantôme du forum
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 434
Localisation : in my fucking dreams
Date d'inscription : 09/10/2004

MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   Mar 14 Juin - 13:55

[quote="Pandora"]
Dans un autre style *c'est le moins qu'on puisse dire*, j'ai beau aimer American Psycho, lire sur au moins une trentaine de pages le nombre de soins corporels que Bateman se fait chaque jour, c'est chiant.[/color][/b]

Ouais ! Ouais ! Ouais ! Vive B.E.Ellis !!
Euh, je sais, ce n'est pas exactement ce que tu disais, mais... ah, American Psycho... le monument...
Au contraire de toi, je trouvais ça formidable qu'un homme trouve le temps de faire autant de soins, de faire autant de sport, de sortir autant, et de réussir à faire acte de présence à son boulot. Bateman, ce héros...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Seigneur des Anneaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Seigneur des Anneaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Seigneur des Anneaux à grande échelle
» Le Seigneur des Anneaux (kinder)
» Le Seigneur des anneaux
» Seigneur des Anneaux< Mumakil du Harad
» Faux raccord dans le seigneur des anneaux !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: Archives :: Ecrits et pensées-
Sauter vers: