un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vampire (ou si peu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Vampire (ou si peu)   Sam 16 Avr - 18:42

Ben c'est un petit petit truc qui n'a pas de titre, juste cinq parties. je sais plus d'ou l'idée m'es venue, surement dans le train qui m'emmenait de Lyon vers ma riante campagne bien moins polluée, avec Dracula en anglais dans mon sac à dos. L'écriture est mauvaise aussi parce que pas claire, pleine d'incorrections (parfois voulues donc à deux balles). C'est court, trop pour une nouvelle, c'est plus un poème en prose sans la poésie.

---------------------------------------------------

Société

Le temps n'a aucune importance. C'est juste la nuit, dans une station de métro. Les portes rectangulaires s'ouvrent une fois la rame arrêtée. De tous les visages aux regards ternes, un seul se démarque : une jeune femme aux yeux gris cendre, frêle mais gracieuse, beauté marmoréenne au milieu de masques grotesques. Malheureusement pour elle, moi aussi je porte mon masque. La musique du métro s'arrête, et les portes se bloquent à leur ouverture maximale dans un petit claquement.
Une autre symphonie commence, celle des pas chaotiques qui pourtant résonne, claire et unie, musique si semblable à celle d'un cœur commun. Tous ces phalènes du jour qui entrent dans mon monde, à la lumière de la nuit. Mais elle. Se démarque dans cette danse rigide.
Je l'ai choisie. Je me fiche du pourquoi. Elle me plaît, c'est tout. Elle sort du wagon.

Reflet

21h27, métro.
La jeune fille au regard gris cligne des yeux ; néon, néon qui tremblote. Le soleil artificiel rend le monde blafard, son esprit blafard, l'extérieur vulgaire et gris. La musique de la station de métro est elle-même un accomplissement de cette monotonie si coutumière. Elle marche au milieu de tous ces gens, comme eux, et pourtant se démarque.
Elle seule va prendre l'escalier pour avoir sa correspondance. Pas à pas, elle se rapproche de l'abîme gradué et marche à marche, elle le descend. Comme prise d'un instant de faiblesse, elle s'assoit sur les marches sales.
Elle penche la tête sur le côté et se voit dans le reflet de la vitre de la cage de l'ascenseur destiné aux handicapés. Son cou livide, l'expression harassée de son visage, tout lui semble lourd. La fade musique diffusée par des hauts parleurs grésillants semble s'être obscurcie, tourbillon sonore. Elle arrive même à distinguer les veines de son cou qui palpitent dans son reflet. Elle se sent volée. Sa vitalité lui est dérobée, et elle reste là, sans force, sans combattre. Au bout d'un moment, elle se lève, épuisée, et marche pour prendre sa correspondance.

Convalescence

22h. Elle tourne la clef et ouvre d'un coup avant de fermer la porte, s'adossant à elle, contemplant l'intérieur familier. Sans l'exprimer, elle ressent un apaisement dans ce silence troublé seulement par sa respiration ; une sérénité, comme l'air calme et joyeux qu'on a après l'hiver, lorsque les fleurs éclosent après le gel, les fleurs s'ouvrent après la tempête. Elle reste longtemps ainsi, jusqu'à ce que, lassée, elle se décide à fermer le verrou d'un bruit sonore.
Elle allume tout de même un bâton d'encens tibétain qu'elle regarde brûler avant de reprendre sa routine.
Minuit. Elle se couche sous sa couette, rentre dans la douceur intime de son lit, et ses yeux gris se ferment.
Les iris cendre s'éveillent maintenant à un autre monde. Souvenir rouge, violent, comme une blessure qui se rouvre, douloureux rêve qui laisse découler une musique comme le vif-sang écarlate, en filets, en gouttelettes.
4h. Elle se réveille en sursaut, en sueur, angoissée, la bouche en feu d'un cri qui ne peut pas sortir.
Alors elle prépare le rituel café du matin, plus fort que d'habitude, se replongeant dans un monde plus ordinaire. Les murmures lointains se calment, elle aussi.

Le Loup et le mouton.

Le crépuscule. Elle marche le long d'une rue qui délimite un parc. Le soleil filtre à travers les arbres et donne au ciel une étrange teinte dorée. Une ou deux voitures passent tandis qu'elle marche, le son se diffuse dans l'air et se disperse dans la forêt. Elle arrête son pas à un arrêt de bus dépourvu d'abri, et attend.
Les corbeaux s'ébattent dans les branchages de l'orée du parc. Ils croassent joyeusement.
Soudain, elle croit apercevoir une silhouette dans les rayons aveuglants. Un frisson la secoue, tandis qu'elle se frotte les yeux, mais elle sent que sa vision l'a trahie.
Elle s'adosse au poteau marquant l'arrêt ; une voiture passe dans un nuage nauséabond. Elle n'en peut plus, suffoque dans cet air vicié. Lorsqu'elle parvient à respirer, elle voit qu'il y a quelque chose d'anormal, les cris des corbeaux ont changé. Les oiseaux de malheur tournent maintenant autour d'elle, comme si elle n'était qu'une charogne abandonnée.
En tournant la tête, elle le voit. Un humain animal. Tous ses traits, parfaits, recèlent la perfection sauvage. Il est beau, félin. Il diffuse son charisme tout autour de lui naturellement. Plus que du simple charisme, c'est du magnétisme quasi-animal, de la sauvagerie iconographiée, de la violence sublime.
Lui. La prédation à l'état pur.
Elle ouvre les yeux. Comme le jour, elle a sombré dans le sommeil, laissant place à la nuit des songes. Elle est adossée au poteau de cet abribus, et ne distingue plus un seul oiseau à la lumière de la lune. Elle ne perçoit que le silence et la vie fragile qui bat la mesure en elle.

Crépuscule.

Elle a chaud. Elle commande un cocktail, un à la menthe, frais, avec des glaçons. Elle discute avec trois de ses amis ; les autres sont trop loin, la musique assourdit déjà toutes les conversations du bar. Du rock américain gothico-kitsch, chantant la morbidité de l'atmosphère.
Une fois le sirupeux breuvage fini, la jeune femme ne se sent pas très bien.
Ce n'était pas le premier.
Aux toilettes, elle mouille ses mains, sa nuque. Ca fait un peu d'effet, libère un poids qu'elle a sur les épaules. Soudain, elle sent une agression, froide, dépersonnalisée, implacable. Elle se retourne, frottant son cou. Personne. Elle est bien dans les "sanitaires" glauques du bar ; elle retourne alors dans la salle principale, ou elle est assaillie par une chaleur humide et alcoolisée, par l'air enfumé.
Après avoir prévenu ses amis, elle sort faire un tour. Dès la porte franchie, elle se sent mieux, elle retrouve le calme nocturne, délicieux brouhaha diffus, simple, uni. Le béton, les voitures et les lampadaires. Elle marche, respirant fort ; elle se sent toujours aussi oppressée, mais l'air qu'elle respire est frais, au moins. Elle passe devant les vitrines d'un disquaire, d'un sex-shop et d'un magasin de parfumerie. Enfin, un banc. Elle s'allonge. Sa poitrine fait des bonds irréguliers qui semblent peu à peu s'apaiser. Son regard noircit, le vide l'envahit. La musique de sa vie s'arrête, doucement, se fondant parmi toutes les clameurs nocturnes, retournant au silence.
Au loin, une sirène retentit. Une ambulance.
J'ai encore faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Dim 17 Avr - 13:11

Ben du coup je suis toute opressée aussi, Loeayn !!
T'as bien réussi ton coup, toi !!!

C'est très prenant Loeayn, vraiment au point de se sentir soi même, mal à l'aise. Chapeau !


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou
Nenupharo-jedi
Nenupharo-jedi
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 33
Localisation : Lyon, France, Terre, Système Solaire...
Humeur : Rude and not Ginger...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Dim 17 Avr - 19:32

et bah... je sais pas si ça me coupe l'apétit ou si ça me donne faim ( Laughing .. bon là j'ai faim mais je sais pas si c'est à cause tu texte) en tout cas, même chose que sunny on se sent nous aussi opressé...

_________________
Nanou's Touch
¤ Quintuplette ¤

Eat shit Jessica it's carrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluewaterlily.skyblog.com
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Dim 17 Avr - 20:14

Mici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Dim 17 Avr - 20:19

Se texte ma juste donné faim.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Dim 17 Avr - 20:24

Lempëa a écrit:
Se texte ma juste donné faim.
Euh... M'artozeuh pfétroplucar... (Commentaire étouffé.)
Moi, j'adore ton style, Loeayn! J'espère que tu accepteras que la Fnac édite tes textes, parce que, le seul reproche que j'ai à y faire, c'est que je m'arrache les yeux à lire tout ça!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Dim 17 Avr - 20:25

Dihwana a écrit:
Lempëa a écrit:
Se texte ma juste donné faim.
Euh... M'artozeuh pfétroplucar... (Commentaire étouffé.)
Moi, j'adore ton style, Loeayn! J'espère que tu accepteras que la Fnac édite tes textes, parce que, le seul reproche que j'ai à y faire, c'est que je m'arrache les yeux à lire tout ça!!!

Le style est exelent pas comme mon orthographe.
Revenir en haut Aller en bas
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Dim 17 Avr - 20:36

Lol merci vous 2... Si c'est trop petit pour toi Dihwana pense à mettre le tout sur word en une autre police...

Merci Lempëa pour la remarque sur ton ortho, j'apprécie bcp la comparaison Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Dim 17 Avr - 20:38

Ah oui, bonne idée, je ferai ça, la prochaine fois, Loeayn. Mais je ne pense pas que ça vienne de la taille du texte, ça vient de l'écran. Et puis, c'est tellement plus agréable de tenir un vrai livre!
Revenir en haut Aller en bas
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Dim 17 Avr - 20:51

et bah... je sais pas si ça me coupe l'apétit ou si ça me donne faim ( .. bon là j'ai faim mais je sais pas si c'est à cause tu texte) en tout cas, même chose que sunny on se sent nous aussi opressé...
_________________

Ben...tout pareil (et quel style tout de même)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Dim 17 Avr - 20:54

Franchement j'ai eu peur que ca ne prenne pas, que ca soit un peu trop répétitif et symbolique (musique et air), trop woolfien comme dit le wiwi sauvage à coté de moi, mais finalement ce texte a une prise, et parait que c'est pile la bonne longueur avant qu'on commence à s'emmerder !

happy que le texte marche popo et :rock: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou
Nenupharo-jedi
Nenupharo-jedi
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 33
Localisation : Lyon, France, Terre, Système Solaire...
Humeur : Rude and not Ginger...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Dim 17 Avr - 21:00

pis la coupure en 5 parties ça rend bien...

_________________
Nanou's Touch
¤ Quintuplette ¤

Eat shit Jessica it's carrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluewaterlily.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Dim 17 Avr - 21:05

Oui, la coupure en parties, c'est super bien. T'inquiète, Loeayn, il rend super bien, ton texte! Je l'ai lu après les autres, en étant donc prévenue que c'était opressant, et je me suis quand même laissée prendre!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Lun 18 Avr - 18:28

C'était cool, franchement...

Mais je dirais un truc... euh attendez j'me branche.
Calme...

<mode chieur de service On>

Pourquoi t'as mis plein de mots super compliqués que je connais pas et qu font style je suis trop bête pour lire ça ?
C'est la seule chose qui te fait défaut parfois... une certaine humilité !
👁

<mode chieur de service Off>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Lun 18 Avr - 18:31

Ben, euh, permettez-moi de mettre mon petit mot...
<mode chieuse de service ON>
Je ne pense pas que ce soit une question d'humilité... Quand on écrit quelque chose, on l'écrit en Français, donc dans un langage soutenu... (Enfin, je pense que c'est mieux...) Et donc, on emploie des mots soutenus... Ce qui enrichit le texte et le rend plus agréable à lire... En tout cas, moi, c'est une des raisons pour lesquelles j'ai aimé ce texte.
<mode chieuse de service OFF>
Revenir en haut Aller en bas
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Lun 18 Avr - 18:33

Clive White a écrit:
C'était cool, franchement...

Mais je dirais un truc... euh attendez j'me branche.
Calme...

<mode chieur de service On>

Pourquoi t'as mis plein de mots super compliqués que je connais pas et qu font style je suis trop bête pour lire ça ?
C'est la seule chose qui te fait défaut parfois... une certaine humilité !
👁

<mode chieur de service Off>


Sont où les mots super compliqués Clive_mode_chieur_de_service ??? calimero
J'adore ce genre de message, car après je peux me la jouer style "moi j'ai tout compris pour une fois" Bleble .
Scuse Clive, c'était mon petit délire railleur du jour ...


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryt
Dieu-Serpent
avatar

Nombre de messages : 1356
Localisation : Dans le naos du temple sur son coussin
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Lun 18 Avr - 21:12

On va être deux ma Sun ! j'ai encore relu le texte, et ben vous me croirez si vous voulez, pas réussi à en trouver un, moi !
Où qu'y sont, Clive, les mots compliqués ?
Allez Loeayn, tu nous réécris tout ça en langage "jeune" Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Lun 18 Avr - 21:24

Bon ben je crois que je vais m'autoflageller avec mon clavier...
C'est vrai que j'avais lu ce texte la veille de poster, tard dans la nuit, et je devais plus être très frais...

J'ai quand même trouvé ça en mots compliqués :

marmoréenne
phalènes

(je sens que je vais finir à l'échafaud sous peu moi....) dodo
Revenir en haut Aller en bas
Meryt
Dieu-Serpent
avatar

Nombre de messages : 1356
Localisation : Dans le naos du temple sur son coussin
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Lun 18 Avr - 22:15

Clive White a écrit:
Bon ben je crois que je vais m'autoflageller avec mon clavier...

Je suis toujours prêt à rendre service. Si tu veux que je t'aide à t'autoflageller avec ton clavier, fais-moi signe Laughing
Euh... t'as pensé à l'âme du clavier ? il a rien fait lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Lun 18 Avr - 22:23

Euuuuh

Pourquoi ai-je ce sentiment, cette sensation bizarre, que, chaque fois que je pensais avoir touché le fond, quelqu'un me tend une pelle ?

Ca m'arrive trop souvent dans ma triste vie...
bouhouhou!
Revenir en haut Aller en bas
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Lun 18 Avr - 22:30

Clive White a écrit:
Euuuuh

Pourquoi ai-je ce sentiment, cette sensation bizarre, que, chaque fois que je pensais avoir touché le fond, quelqu'un me tend une pelle ?

Ca m'arrive trop souvent dans ma triste vie...
bouhouhou!





sunny _ consolatrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Lun 18 Avr - 23:25

Oooooohhhh !

Poto Sunny ! popo
Revenir en haut Aller en bas
Meryt
Dieu-Serpent
avatar

Nombre de messages : 1356
Localisation : Dans le naos du temple sur son coussin
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Mar 19 Avr - 15:20

Oooooooooh ! pauv' canard, j'voulais pas te désespérer....
C'est à ce point-là ? *navrant ! Crying or Very sad*
Te dirai plus de méchancetés, na !

Un gros popo pour la peine

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 895
Localisation : Béziers
Humeur : Je chante des génériques de dessins animés avec la bande de fous qui me sert de collègues !!!
Date d'inscription : 27/12/2004

MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Mar 19 Avr - 16:22

Oh, popo à toi !
Ne sois pas triste, nos écrits dépassent parfois nos pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   Mar 19 Avr - 23:00

Pour en revenir au texte de Loeayn, j'ai beaucoup aimé! On frissonne et on se retourne derrière soi avec un regard méfiant... Et l'impression d'être observé.. Ca marche!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vampire (ou si peu)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vampire (ou si peu)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vampire Kisses
» Amour, vampire et loup-garou
» Orc vs Hauts elfes et Comtes vampire
» Vampire Knight
» Vampire Killer : lanière ou chaîne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: Archives :: Textes-
Sauter vers: