un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 mon roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Dim 4 Sep - 14:11

Je suis bien d'accord avec toi, Kusa, la littérature n'a pas a avoir un mode d'emploi. Si elle se met à devenir cadrée, si elle se met à obéir à des règles, elle perd de son essence, elle n'est plus l'outil de création qu'elle est, elle se met à reproduire des idées définies par un type de langage exact.

Mais il y a une limite à cela. La compréhension humaine est très limitée, et la fantasy est souvent un horizon bien éloigné de notre réalité. Par conséquent, ces conseils sont dans une certaine mesure nécessaires.

La fantasy est malheureusement un genre complexe, et encore plus malheureusement très select ; bien des profs de littérature te diront Harry Potter et le Seigneur des anneaux quand tu leur dira 'Fantasy'. C'est un genre qui n'a souvent pas les mêmes ressorts que les 'classiques' ; et je le trouve très injustement dénigré. Certains (vieux et cons) te diront que c'est un genre facile et sans intérêt. Erreeeeeur fatale !!!

Mais c'est sans compter sur des choses plus étranges (ex : pratchett) ou tout aussi bien , littérairement parlant. Je trouve que l'Assassin royal n'a rien à envier à du Balzac, bien au contraire... Balzac, d'abord, j'aime pas la manière dont il écrit, ce qu'il dégage. Mais c'est vrai que c'est intéressant. Ce qu'on (purée, je m'inclus dans les universitaires !) oublie souvent, c'est que la littérature est un loisir, aussi. Qu'il n'est pas nécessaire d'avoirdes allusions à Virgile ou a la Bible toutes les lignes, ce qui rend un bouquin bien chiant, souvent. L'assassin royal prouve une sensibilité hors du commun, une précision sur les personnages... et c'est si beau qu'on a l'impression de rêver éveillé.

Edit :

Désolé, Lampe et Ah, je te pourris ton sujet avec mes considérations littéraires rebelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Dim 4 Sep - 15:19

Coucou Lempeä,

Si tu permets, je vais moi aussi ajouter que le passage, que tu nous présentes est très confus. Et il est vrai que les "fooootes" n'arrangent rien. Les conseils, que Loeayn a cités, sont je pense des astuces relativement simples, qui devraient permettre aux débutants d'éviter certains écueils. Mais je suis également d'accord avec Marina, il ne faut pas que les "règles" étouffent l'imagination. Ton premier exercice sera donc de trouver ce subtil équilibre.

Ensuite il faut accepter aussi, que l'on n'est pas inspiré tous les jours et qu'on n'écrit pas avec le même talent à chaque fois. Je ne vais pas te parler de moi, car je ne me fais pas beaucoup d'illusions sur mon talent, et je jette mon travail environ 8 ou 9 fois sur 10, mais d'une grande dame de la littérature qui s'appelle Marion Zimmer-Bradley. Tu la connais peut être. Elle s'est attaquée avec un rare bonheur (avis qui n'engage que moi, mais vu le nombre de lecteurs, je ne dois pas être la seule) au mythe arthurien avec "Les dames du Lac" et "Les brumes d'Avalon", elle a joliment repris l'histoire troyenne vue pas la prêtresse Cassandra dans La Trahison des Dieux" (perso, je trouve que ce sont là, ses meilleurs livres), mais j'ai trouvé particulièrement nuls (excuse le mot, mais je n'en trouve pas d'autre) quatre livres de fantasy qu'elle a écrit (partiellement avec d'autres auteurs), Le Cycle du Trillium. C'est inégal, confus, parfois sans fantaisie (impardonnable dans un roman de fantasy, non ?), plat, même ennuyeux par moments. L'ordre de sortie des livres ne respectait aucune chronologie, ce qui en rendait souvent la compréhension difficile....
Donc tu vois, des "couacs" peuvent arriver à tout un chacun.

Comme Kusa et Loeayn, je t'encourage à reprendre ton travail, patiemment. Et puis, peut être que quelque chose de plus court qu'un roman, serait une bonne idée pour commencer.

Gros popo d'encouragement.
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mon roman   Dim 4 Sep - 17:54

sunny a écrit:
Coucou Lempeä,

Si tu permets, je vais moi aussi ajouter que le passage, que tu nous présentes est très confus. Et il est vrai que les "fooootes" n'arrangent rien. Les conseils, que Loeayn a cités, sont je pense des astuces relativement simples, qui devraient permettre aux débutants d'éviter certains écueils. Mais je suis également d'accord avec Marina, il ne faut pas que les "règles" étouffent l'imagination. Ton premier exercice sera donc de trouver ce subtil équilibre.

Ensuite il faut accepter aussi, que l'on n'est pas inspiré tous les jours et qu'on n'écrit pas avec le même talent à chaque fois. Je ne vais pas te parler de moi, car je ne me fais pas beaucoup d'illusions sur mon talent, et je jette mon travail environ 8 ou 9 fois sur 10, mais d'une grande dame de la littérature qui s'appelle Marion Zimmer-Bradley. Tu la connais peut être. Elle s'est attaquée avec un rare bonheur (avis qui n'engage que moi, mais vu le nombre de lecteurs, je ne dois pas être la seule) au mythe arthurien avec "Les dames du Lac" et "Les brumes d'Avalon", elle a joliment repris l'histoire troyenne vue pas la prêtresse Cassandra dans La Trahison des Dieux" (perso, je trouve que ce sont là, ses meilleurs livres), mais j'ai trouvé particulièrement nuls (excuse le mot, mais je n'en trouve pas d'autre) quatre livres de fantasy qu'elle a écrit (partiellement avec d'autres auteurs), Le Cycle du Trillium. C'est inégal, confus, parfois sans fantaisie (impardonnable dans un roman de fantasy, non ?), plat, même ennuyeux par moments. L'ordre de sortie des livres ne respectait aucune chronologie, ce qui en rendait souvent la compréhension difficile....
Donc tu vois, des "couacs" peuvent arriver à tout un chacun.

Comme Kusa et Loeayn, je t'encourage à reprendre ton travail, patiemment. Et puis, peut être que quelque chose de plus court qu'un roman, serait une bonne idée pour commencer.

Gros popo d'encouragement.
sunny

Merci popo popo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mon roman   Mar 6 Sep - 1:29

Cher Lampëa

Je ne peux que soutenir ce qu'on dit les personnes avant moi. L'écriture est une façon de créer un peu semblable à la musique. On apprend les bases pour pouvoir exercer dans un temps, un apprentissage long et fastidieux (les harmonies et les gammes d'une part, la grammaire et l'orthographe de l'autre).
Ensuite, il s'agit de passer à la création en elle-même, en oubliant tout ce qu'on a appris. En gros, tu peux jouer ce que tu veux sur ta guitare, mais il faut qu'elle soit quand même bien accordée, sinon ton public grincera des dents.

Pour l'écriture c'est pareil. Il faut que tu sois bien accordé, c'est-à-dire que ton orthographe soit correcte, ta grammaire compréhensible. Après, c'est à toi de voir, tu es le seul maître de ce que tu crées. Ce qui implique une grande liberté, mais aussi une grande responsabilité.

Tu peux tout à fait adopter un style qui fait fouilli, familier, argotique, limite asyntaxe, et faire une grande oeuvre, où ce qui passerait pour des défauts met au contraire en valeur ton texte (il suffit de lire les premières lignes du "Voyage au bout de la Nuit" de Céline pour avoir un bon exemple). Tu peux créer des ellipses, des changements incessants de scènes, et inclure des personnages qui massacrent notre belle langue française à la tronçonneuse (cf les traductions des romans de Pratchett), et ça peut rendre !

Mais tu dois toujours t'entraîner, apprendre à faire des descriptions, décrire des actions, enchaîner les évènements, fouiller la psychologie de tes personnages, développer une intrigue...
Et te relire, pour voir toi-même tes défauts, ou confier la relecture à quelqu'un de confiance si tu ne le sens pas, pour t'améliorer, tout en travaillant sans cesse (autant de raisons qui font que je ne serai jamais un écrivain).

Courage !
Revenir en haut Aller en bas
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Ven 23 Sep - 21:05

Tiens, il serait temps que j'apporte mon grain de sel à ce topic parceque moi aussi je m'improvise ecrivaillon à mes heures.
Des projets de romans, j'en ai une patate puisque j'ai déjà en tête les huit romans du cycle de Sf des nouveaux explorateurs. Mais là, pour entrer en douceur dans la littérature, j'ai pensé à me mettre à un roman d'inspiration surréaliste largement inspiré de mes propres rêves.
J'ai pas 'core commencé d'écrire, mais si vous voulez je pourai vous mettre le prmeier extrait que j'aurai écris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Ven 23 Sep - 21:19

avec plaisir Tuor !! Je verrai ce que ca donne... (je suis curieux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou
Nenupharo-jedi
Nenupharo-jedi
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 33
Localisation : Lyon, France, Terre, Système Solaire...
Humeur : Rude and not Ginger...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Ven 23 Sep - 21:39

oh oui !!... ça rapellera les super messages que t'écrivais sur litté aol...

_________________
Nanou's Touch
¤ Quintuplette ¤

Eat shit Jessica it's carrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluewaterlily.skyblog.com
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Sam 24 Sep - 17:34

Vouiiiiiiiiiiii !! *je sais c'est super constructif comme message*

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Sam 24 Sep - 18:09

oh oui !!... ça rapellera les super messages que t'écrivais sur litté aol...

Ah, le bon vieux temps de l'onironautique...d'ailleur, il y a quelque trêves que vous retrouverez.
J'ai bien envie d'écrire un passage au pif maintenant, je dresserai un plman du roman (un tout petiit roman, entre 150 et 200 pages, à l'intrigue simple) ensuite.
_

________________
* Nanou's Touch *
.. Kounkounchek ..
Barbarapapatitude
¤ Gente Dame du Chevalier Cinéman' ¤
Quintuplette de Pando, Pititange, Az et Marina
* Méduzgirl, GP en Converse, Guerrière à Tronçonneuse et Nénuph' Ad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Mer 25 Jan - 17:57

Tiens, et si on relanciat le sujet.
Donc, finalement, mon "roman" surréaliste dont je parlais et dont j'vais promis des extraits il ya un bail est devenu, par un glissement pas du tout surprenant de ma part, un cycle de récit de rêve que j'ai eu l'idée géniale (c'que j'suis modeste tout de même) de rassembler dans mon futur recueil avec mes nouvelles fantastiques et de SF.
D'ailleurs, je vais mettre un court extrait tout de suite, je pourrait éventuellement en mettre d'autre plus long aprés:

La traversée dun désert:

Il ya trés longtemps, je fit partie ainsi que ma mère de ce groupe de réfiugiés bosniaques qui traversérent la méditerranée à la nage. Notre périple tauchait à sa fin, et déjà apparaissaient les hauts immeubles et les plages à touristes de Fréjus.
Mais, las ! A quelque mètres du rivages désiré, se dressait un poste de douane, barrière baissée. La douanier s'enquit vite du statut de ces immigrés étrangers à l'union européenne.
Refusés, je me souviens que pour gagner notre place, sous les yeux indifférents des estivants, nous ramassions, à la main, chaque grain du sable dilué dans l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mon roman   Mer 25 Jan - 18:08

Euh prends le pas mal Tuor, mais si le style est sympa, le massacre orthographique gâche un peu tout ça. J'offre des corrections gratuites, et je dois pas être le seul ici, donc profite-en (et ne te vexes pas) !
Revenir en haut Aller en bas
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Mer 25 Jan - 23:19

J'avoue que l'orthographe est gênante, mais si on se force, le reste est tout ce qu'il y a de plus prometteur...

j'suis en collabo avec Clive pour la correction des fautes... Wink Envoie moi aussi si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mon roman   Jeu 26 Jan - 1:57

Personnelement j'ai pas d'opinion même si les critiques aprés montre les petits défauts que j'avais pu relever ... je suis pas écrivain je le serais jamais c'est pour cela que je me réserve le droit de NE PAS émettre d'avis parce que

1 c'est pas mon rôle d'autre le font diablement mieux que moi

2 J'ai aucun talent et ma culture littéraire est bien trop pauvre pour me permettre d'échaffauder des comparaisons

Mais le but de mon post c'est

C'est bien Lempëa continue progresse et prends du plaisir à écrire

Sur ce byebye
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mon roman   Jeu 26 Jan - 15:43

C'est un forum de littérature ici, pas l'académie française (et nan j'leur mets pas de majuscules aux vieux décrêpis) donc exprime-toi Ange !
Si tu vois des défauts ou des trucs qui te choquent, n'hésite pas à le dire.
Et pour le manque de culture, l'autodénigration, tout ça, le spécialiste maison ici c'est moi, alors pouet !
Revenir en haut Aller en bas
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Jeu 26 Jan - 15:46

C'est Margueurite Yourcenar qui disait être heureuse d'être une des seules femmes à l'Académie, parce que "les toilettes messieurs étaient plus souvent occupés que les bancs de l'hémicycle"...

Ca résume à peu près mon opinion. Si, Ange, tu peux parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mon roman   Jeu 26 Jan - 15:47

Loeayn a écrit:
C'est Margueurite Yourcenar qui disait être heureuse d'être une des seules femmes à l'Académie, parce que "les toilettes messieurs étaient plus souvent occupés que les bancs de l'hémicycle"...
Désolé pour le p'tit off topic, mais pour info, alors qu'elle était la seule femme de cette assemblée, les toilettes des hommes portaient un symbole représentant une silhouette masculine, et les toilettes des femmes... son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Ven 17 Fév - 20:56

Allez, il serait temps que je me te vous ponde un autre r&écit de rêve; Voici une parodie de conte, avec une scéne finale assez savoureuse (je peut dire ça sans me vanter, c'est mon inconscient qui a bidouillé ce récit, pas moi) que vous repérerez:

Il était une fois trois frères qui vivaient au cours de leurs aventures maintes avenutures incroyables.
La bande dessinée que je lisait me les montraient arrêté pour la nuit dans un gîte d'hôte en pleine campagne, à proximité d'une forêt remplie de mystère, dont le moindre n'était pas cette fée-dragon, cette Vouivre qui hantait les bois. l'un des frères revenait de ces même bois, ou il l'avait rencontré, la Vouivre, et avait resisté à ses avances. Et donc, une vigenette de la bande dessinée les montraient, festoyant avec d'autres convives dans la salle à manger éclairé du gîte, à travers la fenêtre, tandis qu'à l'exterieur, hors de leur champs de vision et dans la nuit pluvieuse, la démone, superbe, surtout dans sa nudité, malgré la rage déformant ses beaux traits anguleux, danse, dos à la fenêtre, et tend vers celle-ci sa chevelure blonde qui se traansforme en hodeux dragon- vision qui semble issue de l'Encyclopédie des elfes de Pierre Dubois.
Puis, toujours en pleine nuit, les trois aventuriers partaient dans leur décapotable vers de nouvelles aventures, qui cette fois ne se deroulaient plus sous forme de bande dessinée
Les voici demandant la main d'une fille de roi, prêts à subir les trois épreuves imoosées par le père; première épreuve: se rendreavec la décapotable sur une plage à touriste et y trouver un certain niombre à trois chiffre; Aprés s'être assis sur le sable et avoir bien regardé autour d'eux, les soupirants apercoivent enfin ledit nombre écrit sur les briques de la digues, le sable et un autre endroit que j'ai oublié.
La prmière épreuve réussie, les trois frères doivent maintenant passer une nuit entière sur cette redoutable montagne que hantent des loups, des lynx et des ours.
Il est nuit. la lune jette une lueur blafarde sur les flancs de la montagne, sur son quadrillage régulier de large allées coupant des fourrés de buissons morts ou grouillent les fauves furtifs, et sur les trois personnages Insoites dans ce décor.
dans l'une des allées, trois hommes marchent de front. Je les voit de dos. L'un porte un masque de loup, le second un masque de lynx, le plus corpulent arbore un masque d'ours.
Les deux premières épreuves réussies, souhaitons bonne chance aux trois soupirants pour la suite de leurs épreuves

Fin (désolé, le rêve n'est pas allé plus loin, ou alors je m'en souviens plus, j'avais onze ans quand même)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Lun 8 Mai - 12:53

Tiens, ça faisait longtemps que j'vais pas repondu (et non répondu) de récits de rêves. Cette fois je vais essayer d'ecrire moins vite et mieux:

Je me souviens, c'était un voyage à travers les ages.
Un grand savant se trouva être l'inventeur d'une machine à explorer le temps, et était impatient de prouver au monde ce dont son invention était capable. Il entrepris de traverser les temps préhistoriques, depuis la naissance de la Terre.
je fus un instant ce savant, installé dans cet appareil qui ressemblait à un quadricycle, au côté de son compagonon de voyage, cheminant à travers les premeirs âges sous le ciel plombé et zebré d'eclair d'une nature en formation, sur cette route d'asphalte sinueuse et caillouteuse. Tout autour de nous, se dressait sur leurs emplacements respectifs les grandes tentes d'un village saisonniers bruyamment animé. Des enfants jouaient sur la route, l'un d'eux traversa devant nous en riant et en maniant son pistolet à eau.
Les deux compères, aprés quatre milliards d'années de route, n'en étaient encore qu'à le période cambrienne, donc au début de la fabuleuse épopée de la vie, alors que celle-ci se résulmait encore à une faune d'invertébré marin. La machine était alors devenue une vrauie machine à explorer le temps de roman de science-fiction, au dessin admirablement futuriste avec son cockpit entièrement vitré. Sous les eux sombres, lesdits invertébrés, trilobites, vers et autres échinodermes se hâtaient tous vers une direction précise. Décidant de mes suivre, les voyageurs grimpèrent une butte à travers une forêt de grandes algues, et aprés un virage, arrivèrent devant une porte d'une maison de pierre. En réponse au coup de pinces données sur la porte par un trilobites, celle-ci s'ouvrit et dans le lumière qui coula par l'embrasure apparut une petite vieille dame au cheveux blancs.
-Tricks or treets ! des bonbons ou nous vous jouont un tour ! clama en choeur la faune marine, et les friandises de pleuvoir directement dans les pincesn, madibules et tentacules.
Puis les compères entrèrent à la suite des animaux dans une pièce recouverte du sol au plafond de petits carreaux jaunes, rappelant les doouches pour hommesde la piscine municipale ou j'allais quelquefois. Là, à la lueur des bougies d'un lustre suspendu au plafond, les bêtes se placèrent tout autour de la salle, tandis que l'hôtesse se placait ua côté de son mari, dans un coin.
Alors, sous les yeux des voyageurs, un chilmpanzé savant en habit de sultan bleu et rouge joua, fort habilement, un morceau de violon, puis se livra à toute sortes de pitreries des plus drôles, le tout salué par les trémoussements joyeux des créatures marines. Il finit par se balancer au lustre comme à une liane.
Et ce fut juste lorsque le lustre céda que je me reveillai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Dim 3 Sep - 17:22

Tiens, fidèle à mon habitude j'ai encore envie déterrer un sujet vieux comme mathusalem.
Ca fait déjà un bon moment que je vous soule à vous parler de mes projets de cycle de sf ou d'heroic fantasy, et je n'en ai meme pas parlé sur ce sujet. Je crois que je vais me lancer et decrire briévement les trois projets d'envergures que j'essaie tant bien que mal d'elaborer.

-Le cycle des Nouveaux Explorateurs: ce cycle de sf d'au moins six romans, sans compter un recueil de nouvelles servant de prélude, raconte la saga d'une poingnée d'homme et de femme, qui dans un futur très proche, vont se retrouver au contact d'autres civilistations, humaines ou non. Optimistes, ils pensent apporter ainsi le bonheur à l'humanité, sans au depart se douter que la légende qui se tisse autour de leurs decouvertes sera exploitée par des ideologies totalitaires.

-Le livre des sorcières: projet de cycle mythologique de trois romans, qui pourrait etre pretendument attribué aux sorcières du Moyen-âge (d'ou ce titre, provisoire). Il se deroule dans un empire romain légendaire et est axés autour de deux éléments majeurs: la malediction lancée par la Déesse des mers sur la descendance illegitime de son mari -qui compte notamment le Dieu-Soleil- et les aventures de Ronwald, Héros des Héros.

-La fin des dieux: roman-fleuve de sf (et pour cause, à une époque il etait un receptacle pour tout mes delires du moment) dont l'action se deroule dans un futur lointain, dans un empire gouverné par une créature demoniaque issu de manipulations génétiques, le Satyre, qu'un homme du peuple defiera pour venger sa belle-fille assassinée.

Bon voilà, j'arrête de vous gonfler avec mes delires. A pluche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Jeu 19 Oct - 21:28

Tiens, finalement j'ai bien envie de continuer a vous gonfler avec mes delires, gniark gniark gniark. Et ce d'autant plus que certaines
informations que je vous ai donné ne sont plus valables actuellement.
Par exemple, le cycle des nouveaux explorateurs (maintenanatn c'est officiel, les civilisations que ceux-ci rencontreront seront exclusivement terriennes...original non ?) ne compte plus que cinq livres (dire qu'à uen epoque il en comptait quinze !), je viens de finalement me resoudre à supprimer le troisième, qui n'es plus en phase avec l'imaginaire delirant que je veut créer.
Bien sur, vous allez me dire quelle importance ? Eh bien, cela va me permettre de changer totalement l'histoire de La fin des Dieux, car celui-ci (attention ca va être un peu compliqué) etait une declinaison du roman que je viens du troisième roman des nouveaux explorateurs que je venais de supprimer, puis que j'ai rappelé au bout d'un an, ce qui ma forcé à apporter quelques modifications à La fin des Dieux.
Maintenant, je peut revenir aux sources et faire de La fin des Dieux le substitut au troisième tome de nouveaux explorateurs, ce qu'il etait au depart.
Tout ça pour vous annoncer que le roman ne raconterais plus la revolte d'un homme du peuple contre un tyran, mais celle d'un clone contre son createur (la motivation reste la même: venger le meurtre de la chère belle-fille). une variation sur le mythe de Frankenstein, en somme.

Sinon j'ai d'autres projets mais qui restent encore embryonnaires, par exemple une saga galactique dans le style Dune ou Fondation (duxième et dernière declinaison du fameux troisème tome...ca devient un compliqué non ? moi aussi je m'y perd) et une serie de "litterature jeunesse pour adulte" sinpiré de mes bons souvenirs de lectures (Pif, Leonard) et de romans naifs conçu à 14 ans principalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Ven 20 Oct - 0:19

tu ne nous saoules pas, Tuor ! Au contraire, j'aurais aimé te lire un peu plus en détail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Ven 20 Oct - 11:50

tu ne nous saoules pas, Tuor ! Au contraire, j'aurais aimé te lire un peu plus en détail...

Bah pour lire plus en detail la fin des dieux, il faudras attendre quelques années, puisque je vais commencer par le cycle des nouveaux explorateurs, puis par le livre des sorcières (je pourrais d'ailleurs les sortir parallélement, Franck Herbert a bien etalé en longueur les publications du cycle de Dune pour sortir d'autre romans parallélement).
le reste, saga galactique et "romans jeunesse pour adultes" je commncerai seulement à y reflechir serieusement qsuand j'aurai plus rien d'autres à ecrire (deja que pour La fin des dieux j'ai un univers assez precis mais pas encore d'intrigues organisée...va falloir que j'ordonne tout ça).

Sinon, je peut donner plus de details, bien sur (ca sera les "teasers" de Tuor)
Par exemple, pour ce qui est du cycle des nouveaux explorateurs, je peut dire qu'il se passera dans une France uchronique des années 90 (en fait le truc ca serait que notre hsitoire recente aurait été falsifiée par une puissance superieure), et que les "nouveaux explorateurs" se pencheront succesivement sur les civilisations futures, celle du centre de la terre, celle qui a disparu à l'ére secondaire (c'est à ce moment là que la dictature s'installe) celle du fond des forets d'Indonesie dont ils chercheront à imposer la société utopique au moment de la Revolution, et enfin cele des iles "cachées" de la Mediterrannée (sorte de monde parellèle, en somme).
Evidemment, c'est une oeuvre qui a enormement evolué. par exemple, le representant de la civilisation prehistorique du troismième roman a longtemps été un extra-terrestre (ca change carrement l'optique !), de même le monde parallèle des "iles cachées" à longtemps été, juqqu'à une date toute recente (le temps que je trouve enfin un substitut convaincant) la planète jumelle de la Terre, de l'autre coté du soleil. Mais comme je l'ai dis, j'ai decidé depuis un certain temps d'ecrire un cycle sur les rencontres entre civilisation sans evoquer une seule fois les extra-terrestres !
Autre exmple de changement radical, c'est La fin des dieux qui se passait d'abord dans un futur proche (autour de 2080) avant, passion pour le cycle de Dune oblige, d'être transposé au VIème millenaire...ca aussi ça change carrement l'optique. Le livre des sorcières à subi la transposition inverse, puisqu'il est passé d'un passé immemorial et completement mythique à celui d'un Empire Romain idealisé.

Voilà pour la petite histoire de ces belles histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Dim 22 Oct - 15:58

Suite...

Hier, au fil d'une conversation avec Mj, je me suis rendu compte d'une chose sur les elucubrations litteraires.
C'etait à propos d'un livre que j'ai trés envie de prendre à la Bibliothéque centrale de ma fac: une antholgie de romans sur le thème "les mondes perdus" aux editions omnibus...cette anthologie regroupe des roman d'aventure merveilleux de l'Age d'or de ce genre, au XIXème siècle et debut du XXème, avant que notre monde ne devienne trop petit et que l'imaginaire ne doive s'exiler sur de lointaines planètes.
Et pourquoi suis-je irresistiblemzent attiré par ce livre ? Eh bien sans doute parceque l'aspirant ecrivaillon qui est en moi s'identifie à ces grands maitres du rêve....en ecrivant un cycle qui se veut de la sf sur le thème des autre civilisations sans faire intervenir une seule fois les extraterrestres, ne me placé-je pas dans la lignée d'un Jules Verne, d'un Conan Doyle ou d'un Burroughs ?
Oh bien sur, mon cycle des noyuveaux explorateurs a quand meme une partie, disons, relevant plus explicitement des codes de la SF, par exemple le premier roman qui traite du voyage dans le temps et des sociétés future (la on est les deux pieds dans la sf), ou dans une certaine mesure le troisième ou le voyage dans l'espace joue un certain rôle dans la rencontre avec la civilisation disparue du secondaire (rôle que je vais essayer de diminuer le plus possible sans trop oublier la première version du roman, dans laquelle la civilisations en question etaient extra-terrestre...dur, dur !).
Mais n'empêche qu'il se situe quand meme dans la tradition de l'ancien roman d'aventure merveilleux, même si bien sur cette tradition sera considérablement modernisée (je n'ai certaienement pas l'intention de faire du neuf avec du vieux !).
Voilà encore pour la tiote histoire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Dim 22 Oct - 20:21

Après une absence assez conséquente ... je prends en cours de route ...
Le moins qu'on puisse dire, c'est que tu as du pain sur la planche, Tuor. Courage et bonne continuation à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: mon roman   Dim 22 Oct - 21:36

Après une absence assez conséquente ... je prends en cours de route ...
Le moins qu'on puisse dire, c'est que tu as du pain sur la planche, Tuor. Courage et bonne continuation à toi !


Merci cher soleil sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mon roman   

Revenir en haut Aller en bas
 
mon roman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Collection] Le roman du charme / Guy Le Prat éditeur /Paris
» [Collection] Roman de Cape et d'Epée (Tallandier)
» [Pennac, Daniel] Comme un roman
» [En ligne!] Histoire du roman feuilleton
» [thème]Le roman de Western hors collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: Archives :: Textes-
Sauter vers: