un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la Pythie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: la Pythie   Mer 13 Avr - 17:38

Voilà la seconde nouvelle de SF que j'avais promis.

La Pythie

La jeep cheminait péniblement par les rues défoncées de Kaboul. A son bord, quatre hommes en armes et une frêle femme drapé dans son burnous rouge.
Bien que l’après-midi déclinât déjà, la chaleur était écrasante. Des hommes cheminait péniblement, tirant des charrettes emplies en ras bord de fruits et de légumes, des femmes accompagnées de leurs enfants portaient des paniers vides ou rempli selon qu’elle venaient ou allaient au marché, d’autres personnes encore avaient l’air de se promener. On pouvait être certain que, bien que cela étaient défendus, un bon nombre allaient à la mosquée.
A l’approche de la jeep, les passants levaient la tête. A ses grands yeux gris en amandes et le peu de peau pâle qu’on lui apercevait, on voyait bien que la femme n’était pas d’ici. Une rumeur d’excitation courait parmi la foule.
-C’est Elle !
-C’est petite mère Vasilia.
-C’est la Pythie !
-Le camarade El Azziz a besoin d’elle !
-Il doit se passer quelque chose de grave ! »
-Tu parles, les types du gouvernement l’utilisent à leurs propres fins, disait quelqu’un d’autre.
Une fois la jeep passé, la foule retombait dans son morne silence.
Le véhicule se gara enfin devant le palais du camarade Oussamah El Azziz, chef de la République Populaire Afghane. La passagère descendit et fut escortée par les soldats jusqu’à l’intérieur du bâtiment.
La grande salle dans laquelle elle entra était noire de monde. Le Premier Camarade trônait au milieu de toute sa cour, encadrés de ses principaux ministres, derrière un grand bureau frappé de la faucille et du marteau inversés, symbole de l’état depuis la chute de l’empire soviétique, en 1999. Derrière son dos, de grands rayons noirs sur fond blanc partaient dans toutes les directions. Cette mise en scène était parfaitement grotesque, mais pouvait impressionner.
Le femme ôta le pan de son burnous lui couvrant la bouche, dévoilant un beau visage mince aux pommettes saillantes de slave. Elle découvrit enfin ses longs cheveux d’un blond pâle. Huit cent cous se tendirent.
Vasilia leva la main.
-Salut à toi, camarade El Azziz ! dit –elle.
Le Premier Camarade prit la parole.
-Salut à vous, camarade Kanwsisky. (il sourit) peut-être savez-vous pourquoi nous vous faisons venir. »
Kanwsisky hésita un instant avant de répondre.
-Pour parer une éventuelle attaque ? »
El Azziz ouvrit de gros yeux.
-Exactement. »
Il s’agissait de simple déduction, mais cela avait réussi à lui octroyer les bonnes grâce du chef d’état.
-Tout le monde jusqu’en occident, repris le chef d’état, connaît l’étendue de vos pouvoirs. Il y a prés de vingt ans, vous avez prédit la victoire du régime et des soviétiques, et nous avons vaincus. Vous avez prédit la chute des Talibans et de l’Alliance du Nord, et les voici presque anéanti. Vous avez prédit, la conquête des pays voisins, de l’Inde du Nord, du Tibet Chinois, et chacune de vos prédictions se sont réalisés point par point. »
Vasilia garda le silence. Comment avouer sans risque devant cette homme, qui pouvait l’emprisonner, la torturer ou la tuer selon son bon plaisir, qu’elle avait prophétisé exactement le contraire de ce qu’elle avait vu dans l’avenir, justement dans le but d’éviter celui-ci ?
Si elle avait dit exactement ce qu’elle avait vu, alors, non seulement tout se serait réalisé point par point comme disait El Azziz, mais tout se serait précipité : la défaite des soviétique, la prise de pouvoir des islamistes, le pays occupé par les capitalistes occidentaux et pire, l’Union soviétique fragilisée et sa chute hâtée. Non, mieux valait ne rien dire.
-C’est exact, dit-elle.
-Eh bien, les circonstances nous obligent à exploiter ces pouvoirs pour servir la patrie et le peuple. Les renseignements fournis par nos services secrets nous laissent à penser que les occidentaux projettent une attaque contre notre territoire. Nous comptons sur vous pour en savoir plus. »
Vasilia acquiesça. Peu de temps après, elle se trouvait dans un endroit tenu secret, avec seulement présent le camarade El Azziz et quelque généraux. Assise sur une chaise, elle procédait aux derniers arrangements sur l’appareil que les militaires regardaient avec fascination. Il s’agissait d’un casque garnis intérieurement d’électrodes et extérieurement de deux antennes. Le secret de cet appareil lui avait jadis été transmis par son père, physicien de renom. Les recherches en ce domaine dataient des années 50. Son fonctionnement consistait à capter les tachyons, ces particules qui voyageaient plus vite que la lumière, ce qui revenait à remonter le temps. Avec ce casque, la mémoire fonctionnait dans les deux sens.
Le casque sur la tête, Vasilia attendait, yeux clos, détendu. Le chef et les généraux attendaient aussi, anxieux. Soudain, ils virent la Pythie commencer à frémir, puis à franchement trembler. Ses dents de mirent à claquer, ses yeux s’ouvrirent et se retournèrent sous ses paupières, elle se balança d’avant en arrière. Sa voix sortit sous forme de halètement rauque.
-Je vois, je vois ! s’écria-elle.
-Vous voyez quoi ? couina El Azziz.
-Un rugissement emplit le ciel… Des avions foncent de l’est…dix …chacun a une batterie de missiles à son bord.
-Quand ça ?! Quand ça ?! demanda tout le monde en chœur.
-Dans trois jours… à l’aube. »
Elle poussa un hurlement à glacer le sang et s’abattit. Deux généraux se hâtèrent de la ramasser.
Toute l’assistance étaient profondément choquée. El Azziz s’épongeât le front.
-Préparez-moi tout les canons anti-aériens…prévenez le peuple…nous allons leur montrer de quoi nous sommes capables.
Trois jours plus tard, la ville était en fête, toute entière parée de drapeaux rouges, résonnant de fanfares militaires et des instruments et des voix du peuple. Tous fêtaient la victoire des courageux travailleurs afghans sur les vampires capitalistes occidentaux, la gloire du camarade El Azziz et les dons miraculeux de petite mère Vasilia. Trois jours plus tard, à l’aube, chacun rentra chez lui. Le lendemain, il continuerait à maudire leur chef.
Cependant, au cœur de son QG, le camarade El Azziz continuait à interroger la Pythie ; Il avait encore des choses à tirer d’elle.
En quelque heures elle lui dit tout. Les prochaines et de plus en plus rares attaques des occidentaux, les étapes de l’étendue de son empire de la Palestine à l’Indonésie, son mariage, ses enfants, leurs avenirs respectifs, la date de sa mort, et un secrétaire nota tout point par point.
Finalement, le dictateur entra dans une violente colère. Il tira sa barbe, maudit et injuria la Pythie, menaçant de la faire tuer ou de la tuer lui-même. Bien sûr, il l’épargna. L’état avait bien trop besoin d’elle. Mais quand elle fut partie, il s’enferma dans ses appartements et y resta longtemps à pleurer sur sa vie sans surprise, dont la perspective le décourageait.

In cauda venenum…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: la Pythie   Mer 13 Avr - 18:45

Je suis perplexe... j'aime moins que la précédente, parce que ça me semble plus court, moins fouillé et surtout, l'intrigue a moins de force et de prise sur le lecteur qui se contente d'être spectateur d'un monde différent. Bon le style ca va t'es toujours aussi fluide et agréable à lire.

Après c'est un monde très politisé... ca me fait un peu penser à mon "God (please) bless wasteland" parce que je suis en train de réutiliser le monde ! Au fait, si tu l'as lu (doit être dans le forum litté), t'en as pensé quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou
Nenupharo-jedi
Nenupharo-jedi
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 33
Localisation : Lyon, France, Terre, Système Solaire...
Humeur : Rude and not Ginger...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: la Pythie   Mer 13 Avr - 19:04

euh... j'ai l'impression que c'est un peu trop court, que ça pourrait etre mieux si tu développais plus... Ouch

_________________
Nanou's Touch
¤ Quintuplette ¤

Eat shit Jessica it's carrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluewaterlily.skyblog.com
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: la Pythie   Mer 13 Avr - 21:05

Après c'est un monde très politisé... ca me fait un peu penser à mon "God (please) bless wasteland" parce que je suis en train de réutiliser le monde ! Au fait, si tu l'as lu (doit être dans le forum litté), t'en as pensé quoi?

Bah je l'ai déjà dis, j'avais bien aimé, ça introduit un peu d'émotion dand un genre qui en est souvent dépourvu.
En tout cas, je vais voir si je peut pas l'améliorer cette nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: la Pythie   Mer 13 Avr - 21:22

J'ai plutôt aimé, moi qui suis pas trop fan d'uchronie. Les idées sont bonnes, mais c'est ffectivement un peu court... on a l'imprerssion de lire un rapport sur l'état d'un monde parmis les multiples possibilités.

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: la Pythie   Jeu 14 Avr - 12:31

L'uchronie, t'aimes pas marina? tu me déçois un peu chère marina.

Tuor, je saurais te conseiller d'arrêter de me piquer mes idées d'intrigue, j'en avis une comme ça dans la tête, et c'est pas ça qui va m'empêcher de la mettre sur papier... (moi qui acais une idée d'oracle...) enervé

N'empêche t'es bien perfectionniste dans ton genre toi ! prof
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: la Pythie   Jeu 14 Avr - 12:34

Citation :
L'uchronie, t'aimes pas marina? tu me déçois un peu chère marina.

Nan, j'aimes pas... ça me prends déjà la tête d'étudier ce qui s'est passer, alors voir ce qui aurait pu se passer! Après, je lit le bouquin en m'arêtant à chaque embranchement et en me disant: "Oui, mais et si???". Donc valà... dans le principe, c'est intéréssant, mais perso, moi, j'perds trop de temps en le lisant, après, je sait plus ce que ça raconte!

Ceci dit, que je te déçoive, j'en ai rien à... enfin, valà, quoi hum!

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: la Pythie   Jeu 14 Avr - 12:35

oui enfin c'est pas pour ça que je vais te rejeter et dire des conneries sur ton dos, hein... mais je pensais qu'en tant qu'historienne ca te faisait tripper...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: la Pythie   Jeu 14 Avr - 12:39

Loeayn a écrit:
oui enfin c'est pas pour ça que je vais te rejeter et dire des conneries sur ton dos, hein... mais je pensais qu'en tant qu'historienne ca te faisait tripper...

Je sais, ça surprend pleins de monde... on se dit, "tiens, les historiens ils doivent adorer ça". Bon, y'en a qui aime, si.

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: la Pythie   Jeu 14 Avr - 12:43

rien a ajouter. J'aime. J'ai fait une année d'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la Pythie   

Revenir en haut Aller en bas
 
la Pythie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cheval de Troie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: Archives :: Textes-
Sauter vers: