un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Mer 4 Mai - 23:24

Clive White a écrit:
Euuuh nan c'est bon...
Je crois que ça ira.
* Retourne faire son tour de garde en grognant. *
gniark

Rhoo, mais t'es jamais content Bleble

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Mer 4 Mai - 23:37

Bon, on range les sacrifices, là!!! Elle est pas une legolette! Non mais! Elle apprécie Orlando Bloom (y'en a qui apprécie Jude ou Ewan... on pense pas à les sacrifer,non??)

Et pis, moi, viens de voir Kingdom of Heaven, et ma foi.... :rock:

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Mer 4 Mai - 23:40

Kusanagi a écrit:
Bon, on range les sacrifices, là!!! Elle est pas une legolette! Non mais! Elle apprécie Orlando Bloom (y'en a qui apprécie Jude ou Ewan... on pense pas à les sacrifer,non??)

Et pis, moi, viens de voir Kingdom of Heaven, et ma foi.... :rock:

C'est vrai que... le film a l'air pas mal *pis c'est Ridley Scott aussi hein*

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Mer 4 Mai - 23:52

Va voir dans avant-après ma Pando!

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Jeu 5 Mai - 1:34

C'est vrai que j'irais quand même bien voir Kingdoms of Heaven !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Jeu 5 Mai - 20:00

Et bien là, je suis bien contente!! je suis épargnée!!! gêne heuresement que certains d'entre vous ont une bonne âme... confetti
Revenir en haut Aller en bas
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Jeu 5 Mai - 20:05

Fais attention, petite princesse... certains d'entre nous sont peut-être tolérants, d'autres non... J'ai promis de ne pas être violent donc tu t'en tires bien, mais sache que je ne saurais admirer O.Bloom pour sa seule beauté... qui est un de ses atouts majeurs, il faut encore le signaler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Jeu 5 Mai - 20:10

Loeayn a écrit:
Fais attention, petite princesse... certains d'entre nous sont peut-être tolérants, d'autres non... J'ai promis de ne pas être violent donc tu t'en tires bien, mais sache que je ne saurais admirer O.Bloom pour sa seule beauté... qui est un de ses atouts majeurs, il faut encore le signaler.


C'est vrai que c'est un grand atout pour lui mais... je ne trouve pas qu'il joue si mal que ça... bien sur ça dépend des rôles... Mais dans celui de Legolas (par rapport au personnage du film : ses répliques... et non pas du livre que je ne peut pas juger puisque je ne les ai pas lus en entier) il se débrouille trés bien. Mais ça, c'est mon point de vue aprés tout...
Revenir en haut Aller en bas
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Jeu 5 Mai - 20:15

C'est aussi une question de goût... et expérience confirmée, notre cher Monsieur B. attire plus les femmes que les hommes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Jeu 5 Mai - 20:18

Loeayn a écrit:
C'est aussi une question de goût... et expérience confirmée, notre cher Monsieur B. attire plus les femmes que les hommes !

Oui, ça c'est certain, et ça prouve en effet que son succés a pas mal de choses à voir avec son physique!
Revenir en haut Aller en bas
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Jeu 5 Mai - 20:20

Je suis jeureux que même une fan le reconnaisse... on va bien s'entendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Jeu 5 Mai - 20:20

Bon, dans le dernier, l'est souvent plein de poussière ou en pleine baston....
*pis il tire la tronche...*

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Jeu 5 Mai - 20:24

Kusanagi a écrit:
Bon, dans le dernier, l'est souvent plein de poussière ou en plaine baston....
*pis il tire la tronche...*

Moi, j'en sais rien, je ne l'ai pas encore vu... pale ce que je compte faire bientôt si quelqu'un veut bien m'emmener... ce qui n'est pas gagné!!! au fait mais moi ça ne me gêne pas qu'il soit plein de poussière ou en pleine baston... 'sera toujours beau...!!! Mr. Green et puis ce qui compte c'est surtout qu'il ait à peu prés réussi sa prestation...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Jeu 5 Mai - 23:29

Zelda a écrit:
Kusanagi a écrit:
Bon, dans le dernier, l'est souvent plein de poussière ou en plaine baston....
*pis il tire la tronche...*

Moi, j'en sais rien, je ne l'ai pas encore vu... pale ce que je compte faire bientôt si quelqu'un veut bien m'emmener... ce qui n'est pas gagné!!! au fait mais moi ça ne me gêne pas qu'il soit plein de poussière ou en pleine baston... 'sera toujours beau...!!! Mr. Green et puis ce qui compte c'est surtout qu'il ait à peu prés réussi sa prestation...

C'est aussi ce que j'ai pensé quandj'ai vu la communauté de l'anneau pour la première fois... Ensuite? quand mon esprit de contradiction s'est rendu compte que c'était aussi le cas de beaucoup de personnes il s'est dit que finallement, il faisait très effeminée avec sa perruque et que l'acteur n'était pas si bon que ça. Chose qui s'est confirmée en voyant "Pirates des caraïbes". Donc maintenant je le supporte plus, et on sait très bien que je suis chasseuse de legolette non?
Enfin, reste en paix Zelda, t'as rien a craindre!
Revenir en haut Aller en bas
Nanou
Nenupharo-jedi
Nenupharo-jedi
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 33
Localisation : Lyon, France, Terre, Système Solaire...
Humeur : Rude and not Ginger...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Jeu 5 Mai - 23:33

Nuratarien la rohirrim a écrit:

Enfin, reste en paix Zelda, t'as rien a craindre!

je veux pas dire... mais " reste en paix " c'est ce qu'on écrit sur les tombes Mr. Green Zelda si j'étais toi je me méfirais !

_________________
Nanou's Touch
¤ Quintuplette ¤

Eat shit Jessica it's carrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluewaterlily.skyblog.com
JohnCmyers
Capitaine Aware du forum
Capitaine Aware du forum
avatar

Nombre de messages : 1733
Age : 35
Localisation : Un bled près de Valenciennes....
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Ven 6 Mai - 1:28

Oh, un petit débat Orlando Bloom.

Bon tout d'abords, pour ma part dans la série "La seigneur des anneaux" je trouve qu'il impose, c'est à dire qu'il vaut aussi bien que Elijah Wood ou Vigo Mortensen, son rôle est important.
Ensuite dans ses rôles comme dans "Pirates des Caraïbes" ou "Troie" je dis que c'est le "lover" de service, car il en faut toujours un, et en fait ça fonctionne plutôt bien pour lui.
Pour "Kingdom of heaven" de Ridley Scott (quand même!!) il tient là le 1er rôle, un rôle qui d'après les échos lui va comme un gant.
Donc déjà là son parcours n'est pas si mal, mais j'espère pour lui qu'à l'avenir il aura décroché "le bon rôle", car des acteurs comme lui il y en a eu des dixaine et que par la suite... eh bien c'est le flop total.... Un exemple, je prends Ben Affleck, il est excellent dans "Armageddon", fort dans les "Initiés" et aussi dans "Dérapages Incontrôlés" et "La somme de toutes les peurs"... Et maintenant pour moi c'est le néant et aussi en grande partie grâce à la mangeuse d'homme J-Lo, les films qu'il a enchaîné par la suite sont pour moi des navets et il n'est plus crédible du tout. maintenant prenez un gars comme Vincent Cassel, lui c'est l'inverse, il choisit ses films, ses rôles, il prend son temps, il a de l'allure... Puis un jour on lui offre un bon petit rôle dans "Ocean's Twelve", c'est un gars simple et malin, bon acteur. (trop fort dans "La Haine").

Pour en revenir à Bloom, je trouve que son dernier film ne le fera pas encore monter au sommet du métier (Si, peut-être pour les fans et les jeunes adolescentes qui l'aiment pour son physique, je comprends 😉 )
Car "Kingdom of heaven" est certainement bien à voir, un bon blockbuster, mais ce genre "péplum" c'est un de trop, en même pas 2 an environ peut-être moins, il y en a eu saturation: "Le roi Arthur", "Troie", "Alexandre".... Le genre s'essouffle... c'est les producteurs qui profitent de lui en fait, étant donné qu'il est la vedette du moment. Mais après.... Que va-t'il se passer pour lui? Du bon ou du mauvais 😕
En tout cas je n'ai rien contre O. Bloom, il faut dès maintenant qu'il se cantonne à d'autres rôles, d'autres genres, et qu'il soit bien conseillé côté films et scénarios. Je n'apprends rien à personne en disant que dans le monde du cinéma, il y a de nombreux requins qui se servent d'acteurs comme "poule aux yeux d'or" et qu'après ceux-ci se retrouve sans aucun bon rôle et subissent de mauvaises et méchantes critiques venant de toutes parts.
Bon maintenant, ça c'est mon avis perso. chacun pense ce qu'il veut.
Mais pour moi, il n'a pas encore fait de navet et il est assez crédible dans ses rôles, il a quand même tourné au côté de Johnny Depp, Brad Pitt, et dans la trilogie "Le seigneur des anneaux"....
salut

_________________
Pro Aware en couteau de cuisine et serial killer sévissant sur la télé-poubelle
principal mobile: hyper-sensibilité à la manipulation TV et à la vision toxic qui infecte les écrans de programmes académiques

Mais on est tous un peu fou à notre manière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-moviesblog.skyrock.com/
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Ven 6 Mai - 14:30

Alors, tadam! Un avis un peu plus complet de la Grande Pythie sur le sieur Bloom! Vi, parce que vous le saviez p'têt pas (quoiqu'il me semble l'avoir avoué un jour) Kusa a failli devenir une Bloomette (enfin, elle va p'têt le re-devenir peur ). Une bloomette, hein pas une legolette... explication:

Il y a longtemps, le Grande Pythie, impatiente comme tout, découvrit sur grand écran l'adaptation du Seigneur des Anneaux (évènement très attendu de la Pythie). Et elle remarqua à peine le Legolas... ouais, franchement, Aragorn il est mieux... en plus, les elfes, c'est pas trop son trip... hum. Puis, elle se rendit compte que sous la perruque blonde et les 3 tonnes de fond de teint se cachait un jeune acteur, ma foi plutôt dans son type . Se renseignant un peu, elle vit que de grands espoirs étaient placé dedans, et que le parcours initiatique du sieur Bloom plaidait en sa faveur. En plus, il avait le même âge que la Pythie... donc pile dans la même génération...
*section parcours* Après avoir intégré le National Youth Theater, une troupe pour apprentis comédiens, Orlando passe ainsi deux ans à se produire sur scène et décroche même des petits rôles dans des séries télé. Il obtient ensuite une bourse qui lui permet de s'inscrire à la British American Drama Academy, une école d'art dramatique où il étudie pendant un an. En 1996, il intègre une institution prestigieuse: la Guildhall Scool of Music and Drama, qui a formé de grands comédiens en Grande-Bretagne. Il se produit sur scène dans les pièces montées par l'école et interprète ainsi Jésus ou des héros de Shakespeare. Ses prestatons attirent l'attention d'un directeur de casting, qui le fait engager sur le film "Wilde" en 1997. Bien qu'il ne tienne qu'un petit rôle, les propositions de films affluent, mais Orlando les refuse toutes pour poursuivre ses études et continuer à jouer au théâtre. *fin de la section parcours*

Donc, la Pythie se dit "pas si mal, la formation.... "d'autant que la Guildhall a vu aussi passer devinez qui: Ewan et Jude!! (se sont connus là-bas, d'ailleurs).
Sauf que, sauf que... déjà, les choix de scénario de Peter Jackson pour Legolas, la Pythie les trouve moyen (c'est quoi ce type de mauvaise foi!! Rendez-moi le Legolas du livre!!! Et le Gimli aussi!! Je veux leur vraie amitié, pas Laurel et Hardy!!!). Puis, les films qui débarquent en France (et l'afflue de Legolette, j'dois bien avouer) font que l'acteur commence vraiment à me décevoir... pis le jeu qu'il a c'est pas franchement ça (C'est plus ce que c'était l'enseignement britannique...). Un p'tit froncement de sourcil, et pof... pis c'est vrai, il est choisit parce que'il fait jeune premeir, avec des rôles à la consistance d'un papier à cigarette mouillé.hum...
Bref, Pythie déçue, très déçue (remarquez, si Pirates des Caraïbes reste un divertissement sans plus, Troie frôle le ridicule dans l'ensemble... comme dit un prof d'histoire-géo, c'est "Il faut sauver le soldat Achille"....).

Et je vois que paf! Il joue dans le prochain Ridley Scott (et Scott fait rarement dans le film intimiste) là, j'me dis que le jeune homme prend le pas d'une carrière internationale un peu gonflante... il est vrai qu'en France ne sont pas sortis les films anglais plus modestes (bien dommage).
Mais c'est Ridley quand même, alors laissons lui une chance... et...

Ben j'ai eu raison. Victoire!!! (Comme quoi, avec un bon réal et une bonne histoire, c'est déjà mieux....).
Bon, Kusa a passé l'âge d'être une Blomette (pis y'a déjà Ewan, lovejap alors... gêne ) mais elle décide de laisser encore une chance à Orlando (A Orlando, hein?! Pas aux Legolettes qui viennent me polluer les forums! peur )

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Ven 6 Mai - 20:06

ah!! au moins je ne suis pas la seule ici à l'apprécier!!! Ouch (un peu...) Et voilà, je suis maintenant sure de ne pas être une légolette... :!: si je suis quelque chose dans ce genre, je suis une "bloomette"... m'enfin bon je l'aime pas que pour son physique... Par exemple, dans Troie c'était terrible puisque son rôle était RIDICULE!!! (comme le film d'ailleur) son personnage n'avait aucune qualité sinon sa beauté : il était lâche, ne servait qu'à faire le beau loveur et en + il ne savait même pas tirer à l'arc!!! tête dans le mur lol! ... enfin bon ce n'était qu'un rôle et puis je suis quand même contente qu'il ait osé incarner cet horrible Paris... c'était un risque quoi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Ven 6 Mai - 20:18

Voilà! Tu es une bloomette! Il en faut... *Ben vi, chez les fan de Jude, Brad ou autre... y'a celles comme ici, "saine" d'esprit, mais y' aussi les hordes hurlantes... hum! *

Et qui sait, peut-être qu'abriter ici une bloomette saine d'esprit permettra la protection de centaines de jeunes filles innocentes au virus de la "legolette" ... et finiras par influencer les choix scénaristique du sieur Bloom hum... *on y croit très fort, ça a déjà commencé...* Victoire!!!

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Sam 7 Mai - 15:21

Euh par contre, rien à voir, mais j'voudrais juste réagir sur un truc:
Citation :
Car "Kingdom of heaven" est certainement bien à voir, un bon blockbuster, mais ce genre "péplum" c'est un de trop, en même pas 2 an environ peut-être moins, il y en a eu saturation: "Le roi Arthur", "Troie", "Alexandre".... Le genre s'essouffle... c'est les producteurs qui profitent de lui en fait, étant donné qu'il est la vedette du moment. Mais après.... Que va-t'il se passer pour lui? Du bon ou du mauvais confused

MAis je ne pense pas que Kingdom of Heaven soit à ranger dans le genre péplum (déjà, ça se passe au 12ème siècle...).
Ensuite, si on prend la filmo de Ridley Scott, ça reste cohérent.
Après, le succès de gladiator a fait que les producteurs ont dit: "Chouette, le péplum est à la mode, faisons des péplums"... résultat, on le droit à des trucs non-identifiès. Puis comme Gladiator prenait un parti pris de film plus réaliste-historique, on aussi eu le droit à la version péplumo-réalistico-historique d'Arthur. Mouais... oserais-je être vulgaire en disant que rapport au mythe d'Arthur, j'm'en bas les couilles de la réalité derrière le mythe? Surtout filmée comme ça... moyen-moyen.

Bref, forcément, après tant de tentatives râtées lancée à grand coup de publicité, on peut se dire que le genre s'essoufle.
Sauf que non, Ridley là, nous relance le style "film de chevalerie".... bien d'ailleurs. Donc Hollywood va relancer le film de chevalerie...
Et là préparez vos mouchoirs, je sens qu'Arthur, Ivanhoe et Robin des Bois vont pouvoir pleurer.... bouhouhou! peur hum...[/i]

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
JohnCmyers
Capitaine Aware du forum
Capitaine Aware du forum
avatar

Nombre de messages : 1733
Age : 35
Localisation : Un bled près de Valenciennes....
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Sam 7 Mai - 22:00

Ok, c'est vrai 😉 , mais c'est un genre qui ressemble trop au "Roi Arthur" et aux autres... En partit à cause des combats et tout le reste.
Pour ce genre je reste fidèle à Mel Gibson et ses "Braveheart" ou "The Patriot" 😉

_________________
Pro Aware en couteau de cuisine et serial killer sévissant sur la télé-poubelle
principal mobile: hyper-sensibilité à la manipulation TV et à la vision toxic qui infecte les écrans de programmes académiques

Mais on est tous un peu fou à notre manière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-moviesblog.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Dim 21 Aoû - 18:10

Clive White a écrit:
Zelda a écrit:

Là... (d'aprés ce que j'ai lu...) je vais me faire virer du forum... ou alors vous allez vous jeter par la fenêtre...( tête dans le mur )

Mais non ne t'inquiète pas. On va juste t'amener au temple pour une petite formalité. Euh prévenez la divinité, truc, là, la Pythie, les GP, amenez un petit couteau sacrific.... nan rien, on a du pain sur la planche !

Rhô, là j'peux plus résister, il faut que j'ramène un bon p'tit souvenir à se mettre sous la dent, sisi... Et Zelda, ne m'en veux pas, mais tu vas vouloir m'assassiner... Mr. Green

Le Collant Pourpre de Mirkwood
Librement inspiré de La Rose Pourpre du Caire de Woody Allen...

Le temps était enfin venu... Légolette était si impatiente, elle était sur le point de voir (et d'admirer) le fantôme de ses rêves, le charmeur de ses nuits, son idole... Légolas! Dire qu'elle était pressée et excitée serait un euphémisme, n'en pouvant plus d'attendre, elle bouscula rageusement les personnes qui la précédaient dans la file d'attente et sur une voix de harpie plus aigue qu'à l'accoutumée, ordonna : "une place pour Légolaaaaaaaaaaaaaaaaaaaas!!!", devant l'incompréhension de l'aguicheuse euh... de la guichetière, elle dut s'efforcer de retrouver le véritable titre : "bah, le machin du bidule ...euh anneau! Quoi"... recevant son billet, elle se précipita dans la salle, toujours énervée contre la guichetière ("pff! connais même pas Légolas Blom, l'homme de ma vie! quelle nulle!). Enfin, elle s'assit au premier rang ("comme ça je serai presque dans ses bras" avait-elle songé) et sortit sa panoplie de parfaite légolette : jumelles et loupe pour les gros plans sur Légolaaaaaaaaas, culotte de rechange (!) et lecture d'avant séance appropriée : le dernier OK-podium avec son dulciné ("bah, si ça se dit d'abord! c'est Loana, ma meilleur amie qui me l'a dit!") en couverture, légende en rose vif : "pourquoi c'est mieux de mettre des strings en hiver!"... la salle fut plongée dans l'obscurité et Légolette trépigna d'impatience, elle avait déjà arraché quatre bras de fauteuils....avec ses dents! le film débuta et alors que les autres spectateurs s'enthousiasmaient devant le combat entre le valarauko et l'istari, Légolette s'ennuyait... Pourquoi son bien-aimé n'apparaissait-il toujours pas à l'écran? cela faisait un an déjà qu'elle attendait pour le revoir, alors pourquoi n'apparaissait-il pas? elle se demanda si elle s'était trompé de salle et commença à pleurer et à pester de plus belle devant cette supercherie : "ah, les perfides! les mauvais! la tuer! les tuer! les tuer tous les deux!"... et c'est alors que coiffé d'une longue chevelure blonde, cintré dans un petit ensemble moulant couleur mousse, le plus bel archer de la Terre du Milieu fit son apparition... c'était un véritable orgasme pour Légolette qui ne contrôlait déjà plus ses mains, il était si beau, si fort, si.... ah, l'émotion était trop intense et Légolette tomba en syncope...
Il faisait noir, noir de vide tel son cerveau et Légolette revint enfin à elle, étendue sur le sol du cinéma. Elle se releva difficilement et reprit le chemin de son HLM en carton. Là, son "keum" l'attendait ...ou plutôt l'ignorait, une bière à la main, devant son match de foot, encourageant avec entrain son équipe préférée, le PSG, tout en respectant ses adversaire: "marseillais, marseillais, vas niquer ta mère.... sur la cane.. sur la cane... sur la canebière..." Il attendait avec plus d'impatience encore le film diffusé après le match, sur sa chaîne fétiche en ce samedi soir... Il remarqua enfin Légolette et lui adressa quelques mots doux :" alors grognasse? tu l'as vu ta tapette blonde? tu t'es bien touchée, dis??", puis un rire gras et guttural sortit de sa gorge et Légolette s'enfuit dans la cuisine, en larmes, et son regard se perdit sur ses étagères... là, entre deux canettes de bière édition spéciale dont son homme faisait la collection, se dressait fier et beau... le Légolas miniature tant aimé qui lui avait fait consommé 562,3 boîtes de kinder surprise... ah, Légolette n'aimait pas sa vie... la seule chose qui lui permettait de tenir le coup, c'étaient ses cours de yoga et Légolas, ah Légolas.. que serait sa vie sans lui? ah, elle aurait aimé qu'il fut là, bien réel auprès d'elle... et soudain il fit son apparition, là, dans sa cuisine, qui n'était plus sa cuisine mais devenue Mirkwood, Légolette se promenait dans cette magnifique forêt au bras de son bien-aimé et il lui récitait les plus beaux poèmes imaginables, en sindarin, bien sûr, elle ne comprenait pas mais c'étaient les plus beaux mots qu'elle avait jamais entendu :" ah en fait, tu vois, j'ai un faible pour Aragorn mais tu sais, lui, son truc, c'est les hobbits alors je sais pas comment faire.. tu crois que si je me teins les cheveux, que je me les boucle et que si j'arrête de m'épiler, il fera attention à moi?"... Légolas s'était désormais arrêté de parler, il la regardait tendrement et.... "ben alors coconne? tu me l'apportes ma bière, merde? y'a mon porno qui commence, quoi! t'es vraiment chelou comme meuf!".. le rêve venait de s'achever et le retour à la réalité était bien douloureux pour Légolette... cette nuit-là, elle ne dormit pas, pas plus qu'elle ne regarda religieusement son classeur "Légolaaaaaaas, wouh!", non, cette nuit, elle pleura amèrement et s'interrogea sur le sens de la vie, sur des questions existentielles que s'étaient sûrement déjà posés avant elle nombre de philosophes grecs de l'Antiquité : "pourquoi sommes-nous ici sur terre.... et pas en terre du milieu?", "pourquoi les elfes ont des oreilles pointues?", "y a-t-il des reality shows à Imladris," et surtout... "quel goût ça a les lembas?".
Le lendemain, Légolette ne se rendit pas à son travail, bien qu'il était très important pour elle (sa meilleure amie, Loana, lui avait déjà répété des dizaines de fois que les caisses du Mamouth de Jonchery sur vesle ne marcheraient pas aussi bien sans elle...), non elle n'y alla pas, elle avait mieux à faire, elle devait retourner voir Légolas, elle avait passé toute la nuit à y réfléchir, cela pourrait paraître stupide à tous les idiots qui n'ont pas de diplômes (genre bac!) mais cet acte en apparence anodin était le symbole de sa nouvelle vie : désormais elle ne se laisserait plus battre par Vikram, non, à la place elle irait s'éblouir devant Légolas, le seul homme sur terre qui l'ait jamais aimé...
Elle avait déjà vu le film plus de vingt-cinq fois, et ne souhaitait pas s'arrêter en si bon chemin, cette contemplation impulsive était une véritable addiction pour elle, elle devait absorber sa dose de Légolas ou alors le noyau de la planète s'arrêterait... ("si, c'est possible! y'a un film qui dit ça, je l'ai lu au cinéma ce film! si c'est pas une preuve, ça!")... C'était la dernière séance de la journée, il était 22h09 et Légolette se trouvait seule dans cette petite salle, seule et plus triste que de coutume car Vikram avait découvert qu'elle avait abandonné sa carrière prometteuse dans l'industrie de grande surface et, privé de canal plus, il était bien décidé à reprendre son ancienne carrière, à savoir boxeur dans la catégorie super lourd, et il solliciterait probablement Légolette dans la reprise de son entraînement, quitte à ne pas mettre de gants et à la taper directement... Le film commença et Légolette profita de l'introduction inutile (vous savez, Valarauko vs Istari) pour faire le vide dans sa tête... 3 secondes, et vide!, prête à recevoir l'image de Légolas... le film était bientôt achevé et Légolette sentit une boule dans son estomac : le Big mac était mal passé... non, c'était autre chose, mais quoi?... et soudain, l'inattendu se produisit ...

(...)
Légolas finit sa conversation en sindarin d'avec Aragorn («Aragorn, nedin dagor hen -'erir ortheri. Natha daged dhaer"), puis se retourna vers l'écran et, dans un westron approximatif, prononça les mots suivants (alors, là, vous imaginez un accent bulgare! ;-D) : " je t’ai vu plusieurs fois ici, petite demoiselle, pourquoi donc?"... Légolette lança des regards dans tous les sens et n'osa répondre. Puis, rassemblant tout son courage qui venait de glisser sous son siège, elle balbutia un semblant de réponse dans une langue inconnue : "euh, cé à dir ke... j'sais po moi mon keum il é relou, aime pas les elfes et le shi dans le sang avec Shiva pleine de bras qu'é vénére contre les tebê mais qu'm bien lé bête!" Légolas resta interloqué quelques instants puis tenta de trouver un sens à ce ramassis d'inepties, s'aidant de la prescience de son peuple, il conclut :" je te comprends, Arwen (= "jeune fille noble" dans la langue de....shake...euh Tolkien!), tu es promise à un homme qui ne te respecte point et tente, tel la fière Eowyn de trouver un sens à ton existence...".
" - euh, j'comprends pas tout c'qu'tu dis mais oué... c'é ça... enfin, j'crois..."
Et c'est alors que Légolas sortit de l'écran pour la rejoindre et sécher ses lames ("euh, non, en fait, c'est pas des larmes, j'ai juste un peu bavé, normal, quoi!")... Légolas la regarda intensément, retira d'un geste furtif ses lentilles bleues, et l'embrassa langoureusement... Il passèrent la nuit ensemble à se parler, elle de son enfance à problème : une mère obsédée par le shintoïsme, l'hindouisme, le bouddhisme et toute la culture orientale, sans avoir jamais pu rien y comprendre, la mort de celle-ci alors qu'elle s'exerçait dans sa baignoire à la position 324 du Kama-Sutra... Un père tellement obsédé par les non-exploits du PSG qu'il se suicida lors de la victoire de l'OM en coupe d'Europe... Elle lui confia également ses doutes de se voir reproduire le schéma familial qui l'avait étouffé et imposé un surmoi tellement oppressant qu'elle ne pouvait plus désormais mener une existence digne de ce nom... Quant à Légolas, il lui fit part de ses erreurs d'enfance, de cette fois où il avait volé le monocle de Thranduil afin de faire un feu avec quelques uns de ses comparses, provoquant un énorme feu de forêt qui ravagea la moitié de Mirkwood! ah, il était si jeune à l'époque! A 956 ans, que connaissait-il de la vie?...
L'aube commença à apparaître dans le lointain et le jour était sur le point d'envahir les bois de Boulogne où les deux amoureux avaient passé la nuit... " Merci beaucoup pour ces moments", murmura doucement Légolas à son oreille, " tout a été si magique... tu as si bien choisi ce lieu également... il me rappelle mon royaume natal, j'ignorais qu'il existait ici des personnes qui pratiquaient nos rites, portaient des vêtements semblables aux nôtres..."
" - Hein? tu parles de quoi? ah, eux, ouais... chez nous, on appelle ça des travelots et des putes..."
"- Trrrrrrrrrravelots? Poutes? ah, ces mots semblent si doux à mes oreilles, j'en ferais volontiers une chanson : Travestis et courtisanes, amis des terres lointaines, unissez-vous ou vous périrez... Ah, j'aimerais passer ma vie avec toi, Légolette... je ne retournerai plus jamais à Mirkwood, et je me moque bien du film de Peter jackson, si tu savais quel supplice cela peut être de se déplacer d'une ville à l'autre, sans jamais avoir de maison stable ni de personne à qui parler, sans cesse revivre les même scènes, les même histoires, ah, je n'en peux plus..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Dim 21 Aoû - 18:10

(...)
Pendant que les deux amants se promirent de toujours s'aimer aux premières lueurs du jour, tels Arwen et Aragorn sur Cerin Amroth, les hauts fonctionnaires de la New Line furent avertis de la situation : au cours de la dernière séance des Deux Tours dans un minable cinéma, Légolas s'était enfui et restait introuvable, empêchant ainsi aux porcs-ducteurs euh...producteurs (oups!) de s'enrichir encore plus... Une réunion au sommet fut organisée, et à peine une heure plus tard(oui, on se dépêche quand il s'agit de faire du fric!), Peter Jackson, Barrie Osborne, Orlando Bloom et Nicolas Sarkozy se retrouvèrent dans un grand hôtel parisien pour décider des mesures à prendre. L'ambiance était tendu, Orlando était furieux d'avoir été interrompu lors d'une orgie dans son immense appartement londonien dans les bras de deux douzaines de blondes amorphes mais gonflées aux endroits stratégiques, Peter rêvait de ses légo-système qui l'attendaient dans sa maison à Wellington, Barrie comptait chaque seconde qui représente 6589,244 dollars précisément en moins... Seul le petit Nicolas semblait satisfait.
" Selon nos informations", commença Barrie, sans lâcher du regard sa montre," Légolas a été vu pour la dernière aux environs du bois de Boulogne. Nous pensons qu'il s'est déguisé en SDF ou en travesti pour mieux passer inaperçu... d'après des témoins, il serait accompagné d'une femme..."
"- Une blonde?", se réveilla soudain Orlando.
"-Non, brune et apparemment très intelligente puisque les deux fuyards ont réussi à semer nos agents..."
"-Arf, brune et intelligente! yuk! c'est bien ma veine à moi", gronda Orlando, "shit !"
"-Ne vous inquiétez pas plus longuement, messieurs" les rassura Nicolas, un grand sourire diabolique suspendu au bout de ses lèvres, " J'ai prévu de nouvelles lois, nous allons arrêter toutes les pu... prostituées de France et coffrer tous les mendiants, ils ne nous échapperont pas!"
" -Mais, tout de même", intervint Peter qui détacha momentanément son regard de sa montre King Kong, " n'est-ce pas une mesure un peu trop radicale?"
" -Mais les temps sont graves, messieurs", assura Nicolas, " et nous en perdons! Nous avons en diction, en France, le temps, c'est....."
"- DE L'ARGENT !!!", répondirent Barrie, Peter et Orlando à l'unisson.
Alors que ce conseil de fielleux prenait place, nos deux âmes innocentes profitaient de cette fin d'après-midi à peine froide ( - 56° Celsius à l'ombre, un vrai régal!) en s'amusant comme de jeunes enfants qu'ils étaient encore, dans un des parcs publics... Légolette se montra très habile au tape-cul et le bel éphèbe faillit s'envoler à plusieurs reprises. Cependant, Légolas put prendre sa revanche en se distinguant au toboggan, activité que Légolette ne pratiquait plus depuis ses 27 ans à cause d'une malencontreuse défaite contre un bébé de 6 mois qui avait abouti à une dispute et à l'hospitalisation de Légolette pour multiples fractures… heureusement, l'enfant avait été condamné à perpétuité et il logeait désormais à Fresnes, purgeant ainsi sa juste peine... Après une après-midi forte en rebondissements ( Légolas en avait encore mal aux fesses...), les deux amants allaient rejoindre l'appartement de Légolette, déserté par Vikram (qui avait trouvé un ami qui lui, possédait toujours l'heureuse chaîne!). Là, ils s'enlacèrent tendrement, insouciants des évènements qui se tramaient autour d'eux... Tout à coup, trois coups succincts se firent entendre à la porte... Légolette, stupéfaite, resta quelques instants (en fait, 19 minutes) sans réagir, encore toute bavante...
" Tu devrais peut-être aller ouvrir...", suggéra Légolas.
" - Ah? vraiment? et pourquoi? ah, oui.... c'est vrai, on m'a déjà dit qu'il faut aller ouvrir quand on entend ce bruit!"
" - T'es pas un peu conne, toi?", interrogea Légolas, plein de lucidité.
Légolette ouvrit la porte et elle faillit tomber à la renverse en tombant nez à nez avec... Légolas! elle resta perplexe quelques instants et s'efforça de réfléchir ("demer, comment on fait déjà?") : si Légolas était déjà dans son appartement, qui se trouvait face à elle? ah, un éclair lui traversa soudain l'esprit : l'homme qu'elle avait en face d'elle n'avait pas d'oreilles pointues, il était brun et... avait les cheveux courts! comment cela était-il possible? Mais... mais bien sûr, c'était un clone, songea-t-elle, radieuse que ses efforts intellectuels aient porté ses fruits!

(...)
"Non, non, les clones, ça existe pas! ils sont morts y'a trois millions d'années avec les dinosaures..." Ses souvenirs de primaire lui revenaient à l'esprit... mais alors qui était-ce? Ce fut alors qu'elle eut un nouvel éclair de lucidité! Elle allait lui demander!
" Mais t'es qui toi ?"
Le jeune homme ôta alors ses lunettes jaunes style Bono, remit en place sa chemise moulante rouge et son jean tout aussi moulant et affirma les mots suivants :
" Je suis Orlando Bloom!"
Oubliant totalement Légolas qui se trouvait dans son salon, Légolette saisit Orlando par le bras et l'emmena à McDonald's ("parce que c'est trooooooooooooooooop romantique!")... Là, ils se promirent un amour éternel (et oui, la légolette est un animal très romantique et très absolue!) et rentrèrent seulement au bout de quelques heures...
Légolas était là, il se morfondait sur son sort et demanda immédiatement à sa dulcinée les raisons de son départ:
" Saperlipopette (oui, les elfes ne jurent jamais!), mais où étais-tu donc? C’est quoi le schmilblick que tu m'as fait?"
Légolette resta sans voix, interloquée, puis :
" Ca veut dire quoi schmilblick? Tu m'insultes, c'est ça?"
" Non, non, c'est juste que je viens de voir l'intégrale de Coluche, j'ai eu le temps de... mais attends, qui est cet irch ???"
De colère et d'effroi, le jeune (!) elfe ne s'était pas aperçu qu'il venait de parler dans sa langue maternelle... Mais, peu importait d'ailleurs car Légolette le regardait désormais avec dédain et désintérêt :
" Ecoute, je t'aime bien, t'es mignon mais... tu vois t'es un tout petit breton (elle gloussa de plaisir, ravie d'avoir pu illustrer l'étendue de sa culture cinématographique) et aussi pourquoi vivre la vie d'un rêve à l'autre en redoutant que le rêve s'achève (deuxième citation!) ? Non, je préfère Orlando car il est réel alors que tu n'es qu'un personnage de fiction ( Légolette devint lucide sur la fin!). Désolée mais faut que tu te casses, là! (Légolette redevenue une pétas...)
Légolas tenta désespérément de la ramener à lui, lui rappelant leurs jeux sur les toboggans, leur intimité dévoilée si rapidement, leur promesse d'amour éternel... il lui récita même des poèmes, dont un particulièrement beau et émouvant:
" tir euh li pin pon sur le chi wa wa.. je voulais faire de toi...
Une reine de Saba
Mais t'es qu'une grosse salope,
Ça oui tu m'as bien eu,
Si je le pouvais,
Oui je te pisserai d'ssus
Comme on dit chez moi,
Mieux vaut être "heureux" que de vivre ça...
Allez, j'me barre aux bois
Pour oublier ta face de rat..."
Mais légolette resta de marbre face aux assauts du jeune prince sylvestre ("non, moi, c'est Légolas, pas Sylvestre!") et Légolas tenta une dernière fois de reprendre le coeur de sa dulcinée, par cette chanson qui les avait jadis réunis, la chanson de Shii :
" Wishing on a dream that seems far off
Hoping it will come today
Into the starlit night
Foolish dreamers turn their gaze
Waiting on a shooting star
But
What if that star is not to come ?
Will their dreams fade to nothing ?
When the horizon darkens most
We all need to believe there is hope
Is an angel watching closely over me ?
Can there be a guiding light I've yet to see?
I know my heart should guide me but
There's a hole within my soul
What will fill this emptiness inside of me ?
Am I to be satisfied without knowing ?
I wish then for a chance to see
Now all I need <desperately>
Is my star to come..."
Mais Légolette ne l'entendait plus, assise sur Orlando, reproduisant le schéma maternel qui avait pourtant amené cette dernière à la mort... Le jeune prince de Mirkwood repartit donc, le coeur brisé, son collant pourpre déchiré sur les épaules et il se jura de ne plus jamais poser les yeux sur une femme et se décida enfin, à son retour, à déclarer sa flamme à Aragorn... Les séances du film reprirent donc normalement, dans l'indifférence générale, il faut bien le dire (enfin, les comptes en suisse de Barrie, Peter et Orlando, eux, virent la différence!)
Mais c'est alors que le plan machiavélique du veule ministre de l'Intérieur fut mis en lumière : Légolette pensait avoir atteint le degré de félicité auquel elle avait toujours aspiré, Orlando se montrait si romantique, l'invitant fréquemment dans des restaurants luxueux dans lesquels elle n'avait jamais mis les pieds auparavant : Flunch, Quick, Eris, BouikBouik Burger... les noms magiques de ces palaces de la restauration résonnaient à ses oreilles... Ah, oui, Légolette était heureuse, enfin, elle avait trouvé un homme (hum?) qui l'aimait, la chérissait et lui offrait tout ce dont elle rêvait (du moment que c'était elle qui payait, Orlando se montrait très généreux!...) Mais, voilà, il arriva un jour, le 35 décembre, Légolette se souviendrait toute sa vie de cette date et la maudirait jusqu'à ce qu'elle cesse d'exister... Ce 35 décembre, Orlando lui avait donné rendez-vous dans un lieu pour le moins insolite : l'aéroport d'Orly ( ;-) )... Etrangement, Orlando avait avec lui toutes ses affaires (une demi-douzaine de jean taille 12 ans - pour bien mouler-, une quinzaine de strings panthère introuvables à Londres et d'autres ustensiles qui allaient ravir Natacha, Lylia, Loana, Pamela et d'autres blondes dont le nom terminent en "a" qui l'attendaient à Londres), car oui, Orlando allait avait décider de partir, et Légolette ne comprenait pas pourquoi l'amour de sa vie était sur le point de l'abandonner. Pour clarifier la situation, et parce que Légolette s'attachait inexorablement à son caleçon Dim taille 3, noir 50% coton 50% polyester, le jeune acteur britannique expliqua doucement et avec pédagogie à sa belle (hum) et intelligente (hum???) brune :
" Ecoute, comment te dire les choses pour que tu puisse comprendre?..."
"- Hein???"
" Bon, je ne vais pas y aller par quatre chemin..."
"- Bah, oui, c'est normal, y'a qu'un seul chemin, je suis pas aussi conne que tu crois…"
" -Bon, ta gueule, s'te plait!!!" précisa Orly excédé, "Voilà, en fait, je t'ai jamais aimé pauvre tâche, si j'ai fait ça, c'est uniquement pour que l'autre tarlouze retourne sur son putain d'écran pour que je puisse me payer encore plus de champagne pour attirer encore plus de blondes... voilà!"
"- ???"
" Quoi, tu comprends pas?"
"-Hum, bah si quoi bien sûr... bon, on rentre chez moi?"
Sans dire un mot, Orlando laissa Légolette sans voix, au milieu de l'aéroport, et repartit pour Londres où il retrouva ses blondes gonflées aux endroits stratégiques, tout heureux de son plan machiavélique... Quant à Légolette l'ingénue, nul ne sut ce que le sort lui réserva cette nuit-là mais si l'on en croit la légende, tous les 35 du mois, une sylphide au langage sibyllin hanterait les bois de Boulogne, scandant une exhortation déchaînée que nul ne peut comprendre :
" Léégolassssssssssssssssssssssssssss revient !"


Copyright Arwie Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Dim 21 Aoû - 19:46

Ah ce collant pourpre, je crois que je m'en lasserai jamais Laughing
Mici Artie de l'avoir remis, et merci Arwie de l'avoir écrit ^^ *et merci Woody aussi en passant Wink *

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Meryt
Dieu-Serpent
avatar

Nombre de messages : 1356
Localisation : Dans le naos du temple sur son coussin
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   Dim 21 Aoû - 21:08

Mwarf ! le retour du Collant pourpre ! Mr. Green on s'en lasse pas.... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ah légolas... (et Le Collant Pourpre de Mirkwood)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» COOKIES CROQUANT-COLLANT DOUBLE CHOCOLAT PECAN / BETTER THAN
» la rose pourpre [dzaka]
» [Collection] Rose pourpre / IFC
» la rose pourpre
» Papier auto-collant transparent?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: Archives :: Textes-
Sauter vers: