un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Film d'horreur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
AuteurMessage
Nanou
Nenupharo-jedi
Nenupharo-jedi
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 33
Localisation : Lyon, France, Terre, Système Solaire...
Humeur : Rude and not Ginger...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Film d'horreur   Dim 19 Sep - 1:10

yeah Citadelle, défenseur officiel des Piranhas en danger lapinou (ouais enfin "en danger" façon de parler gêne ...)

_________________
Nanou's Touch
¤ Quintuplette ¤

Eat shit Jessica it's carrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluewaterlily.skyblog.com
JohnCmyers
Capitaine Aware du forum
Capitaine Aware du forum
avatar

Nombre de messages : 1733
Age : 35
Localisation : Un bled près de Valenciennes....
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Film d'horreur   Dim 31 Oct - 1:32

La jungle, des touristes et explorateurs, des tribus hostiles, de l'exotisme, des sévices et des tripes à l'airs !!!
Petit tour vers le "cannible-movie"




EMANUELLE ET LES DERNIERS CANNIBALES - 1977




l'Histoire : Alors qu'elle se fait passer pour une patiente dans un hôpital psychiatrique, la journaliste Emanuelle découvre le cas d'une jeune fille qu'on a retrouvé en Amazonie et qui vient de dévorer le sein d'une infirmière. En allant parler à la patiente, Emanuelle aperçoit un étrange tatouage en bas du ventre de la jeune fille, tatouage appartenant à une tribu disparue de cannibales. Emanuelle est chargée d'aller enquêter en Amazonie par son patron. Elle sera accompagnée par l'éminent anthropologue Marl Lester pour un voyage au fin fond de l'enfer vert...


Cannibale-movie qui se partage entre érotisme et gore... D'ailleurs Joe d'Amato c'est ça !!! Une carrière dans les films érotiques (Black Emanuelle entre autres) et les films d'horreurs (Blue Holocaust).

Le réalisateur italien envoi sa chouchou Laura Gemser, toujours sous les traits d'Emanuelle, rendre visite aux cannibales !
Une première partie où l'histoire se déroule tranquillement, de New York à l'Amazonie (schéma devenu classique par la suite) où notre héroïne fait la rencontre d'autres aventuriers, on assiste à la trame connue du "jungle movie" avec de l'érotisme plus poussée, apportant peu à l'histoire... Certes Laura Gemser est magnifique et assure avec Gabriele Tinti la touche exotique du film !

La (courte) dernière partie passe à l'horreur où les cannibales sortent de leur cachette, nourriture et sacrifice voilà ce qui les motive... Eventration, tripailles, corps coupé ('sont malin ces gars là !)...
Un scénario fin et qui comporte son p'tit lot de portnawak, mais c'est ça le Bis Razz
Emanuelle et les derniers cannibales nous fait découvrir du pays, ses belles demoiselles, des lieux et des peuples hostiles sans trop d'ennui...
L'amateur de gore qui tache n'y trouvera pas son compte, on apprécie mieux si l'on aime les films d'aventures teintés de gore proche de La montagne du dieu cannibale...




LE DERNIER MONDE CANNIBALE - 1977



L'histoire : En route pour l'île de Mindanao, un avion, avec quatre passagers, s'écrase dans la jungle. La nuit tombée, les rescapés sont agressés par des cannibales et seuls Robert Harper et Rolf parviennent à s'échapper. Mais très vite les difficultés rencontrées dans cette forêt hostile les séparent et Rolf disparaît. Perdu et affamé, Harper est finalement capturé par une tribu pour être soumis aux pires atrocités...


Avant son "choc" Cannibal Holocaust, Ruggero Deodato a commencé à démontrer son intérêt pour les cannibales avec ce film !!
Premier constat pour moi, qui a découvert le film après Cannibale Holocaust : je le trouve mieux et bien plus abordable !

On ressent bien ici l'intérêt que porte le réalisateur pour ces tribus... Et une fois encore, je constate que les scènes de cannibalismes sont peu nombreuse et ça ne rend pas le film décevant pour autant... Son film empreinte légèrement une démarche documentaire, où Deodato s'inspire de "soit disant" faits réels vécu par Robert Harper, il s'intéresse aux coutumes et rites barbares de ces tribus vivant à l'âge de pierre... Faits abordés lors de la capture d'Harper, retenu prisonnier et nu durant une heure de film !! Ces "pires atrocités" cités dans le résumé ne sont finalement pas à l'honneur ici, que le spectateur sensible se rassure, il n'assistera pas à une démonstration d'humiliations atroces, certes Harper ne vie pas le paradis non plus mais rien n'est dérangeant !

Le dernier monde cannibale est un bon "jungle movie" de plus (tant mieux !), les séquences docu animaliers incrustées s'accordent bien à l'ensemble, la réalisation est plutôt bonne et garde son empreinte Bis italien !
Ne se concentrant pas 1h30 sur l'emprisonnement d'Harper, l'histoire bifurque vers un côté flirtant avec le "survival" lorsque notre victime s'échappe avec une fille de la tribu (la jolie Me Me Lai... Trop jolie pour une sauvage mais apportant son charme dans se monde pas très joyeux !). Une seconde étape de la survie est ici décrite et une tribu en appelle une autre, cette fois bien plus féroce... La traque cannibale / victime dans l'enfer vert propose un moment de tension bien mené et le final reste bon et étonnant (Robert Harper finit par appliquer les leçons retenus durant son calvaire !)

Si l'être humain finit tout de même dépecé et dévoré, c'est bien entendu à l'aide d'effets gore etc... Ce qui n'est hélas pas le cas pour l'animal (le gros point noir de ces films Mad ).
Mais dans son ensemble Le dernier monde cannibale reste un bon film d'aventure gore, berçé par une assez bonne musique et muni d'un des meilleurs casting du genre (Massimo Foschi impeccable), film qui n'oublit pas néanmoins ses codes : tripailles, accouchement sauvage, le nu intégrale... Ce qui fait que nous ne sommes pas non plus devant une aventure divertissante !


http://holy-moviesblog.skyrock.com/

_________________
Pro Aware en couteau de cuisine et serial killer sévissant sur la télé-poubelle
principal mobile: hyper-sensibilité à la manipulation TV et à la vision toxic qui infecte les écrans de programmes académiques

Mais on est tous un peu fou à notre manière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-moviesblog.skyrock.com/
JohnCmyers
Capitaine Aware du forum
Capitaine Aware du forum
avatar

Nombre de messages : 1733
Age : 35
Localisation : Un bled près de Valenciennes....
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Film d'horreur   Jeu 25 Nov - 17:56

OUVERT 24/7 - 2009



l'Histoire : Dans un relais routier isolé, la bière et la choucroute semblent être les seuls moyens d'éveiller l'attention des clients. L'un d'eux un peu plus loquace que les autres propose de raconter une histoire. C'est ainsi que seront contés les déboires d'un couple de lesbiennes cannibales, les aventures d'une ogresse et de sa proie et pour conclure, le triste destin de deux soeurs à la recherche de l'innocence...


Ah le cinéma de genre français ! On peut le connaître sous des Haute Tension, A L'intérieur, Frontière(s)... Films au budget acceptable, films qui passent en salles, films qui apparaissent en pages de magazines ciné, etc... Ici c'est un autre destin : celui des indépendants, des potes, du micro budget... Aujourd'hui dispo en DVD via le sympathique éditeur Le chat qui fume !!

Petit film donc, mais grandes qualités... Etant moi-même novice dans ce genre de cinéma à petits budgets et "un poil trash", pouvant tirer vers le mauvais Z et filmé avec le caméscope de l'oncle Albert, il n'empêche qu'ici on est loin de tout ça !!!

Mon souci, (oui commençons par ça) reste la réalisation à la caméra DV, qui titille dès le départ... Mais laissons sa chance à Ouvert 24/7 !
Et il ne faut pas longtemps pour oublier son défaut du jour, le 1er sketch Question de goût déballe l'artillerie et frappe sans sommation. Une enquête policière, un couple de lesbiennes qui ne dépense pas un rond pour la viande de la semaine et nous voilà partit pour une histoire glauque de sexe, de chair et de sang. Aussi bien réalisateur que scénariste : ils y vont à fond !

Le second sketch Règlement de Contes (peut-être mon préféré !?), est d'un autre esprit, nous balançant du Cendrillon, du Petit Poucet ou des 7 nains dans l'univers des grands fous du Fun (et non... pas dans le X). Une ogresse cynique interprétée avec brio par Marie-Pierre Vincent qui nous embarque dans une histoire où le rire tient sa place autant que l'horreur, on y trouve des personnages aussi décalés que certaines situations, un segment qui respire l'air de la firme Troma : du gore, du délire, du 10è degrés...

La dernière escale qui se nomme Wenn's in'd stadt komme semble plus sage mais pas moins subversif !! Situant l'action au bord de l'Allemagne, où deux sœurs paysannes au père zoophile décide de prendre leur destin en main, d'accomplir un rêve : voir la diva Marina Moon sur scène. Mais avec quelques centimes en poche on ne va pas loin... Loin du gore et du délire prononcés des précédents sketchs, néanmoins celui-ci ne se gêne surtout pas pour illustrer du tabou et réussit à toucher le spectateur, j'ai ressentis une certaine poésie où figure une fille attachante, personnage autiste joué à merveille par Morgane Housset (récompensée).
Fin de l'histoire(s), retour au comptoir pour y croisé un certain Lloyd Kaufman (Grand du cinéma indépendant trash, créateur de la Firme Troma) pour une belle rigolade où l'homme se prend facilement au jeu de l'autodérision...

Ouvert 24/7, construit comme un Creepshow est bien sûr couvert de clins d'œil sympatoches et sent bon les belles époques 70/80's... Ouvert 24/7 c'est réalisé par Thierry Paya qui réussit, avec une caméra DV à ne pas me faire décrocher ! De plus la mise en scène réserve son lot de bons plans et des séquences accompagnées par une musique de choix : oui la bande son ne passe pas non plus inaperçu ! Sans parler de l'excellent montage de Maxime Mathis (aussi récompensé). Ouvert 24/7 est servit par un casting surprenant, les jolies Maud Galet-Lalande et Stéphanie Kern Siebering forme un couple de lesbiennes pas comme les autres haut en couleur, actrices que l'on retrouvera au 3è sketch, Marie-Pierre Vincent campe désormais mon ogresse préféré, Morgane Housset attachante qui sans parole donne une belle envergure à son personnage... Le casting masculin est pas mal non plus (oui il y a quand même des hommes !).
Les effets gore sont assurés par David Scherer, qui livre un lot de barbaques et de maquillages à émerveiller le fan du genre, rien n'est cheap dans le film ! Le scénario de Colin Vettier propose un tour du ciné de genre avec franchouillardise, c'est glauque, trash et gore où c'est drôle, fun et poilant... Sans aucune retenue (vas-y que je provoque !), une liberté totale (faut voir ce qu'il nous réserve) et une vraie sincérité ! On passe 1h30 sans trop de longueurs, le film traite à l'aise ses thèmes...

Ouvert 24/7, petit film indépendant bien de chez nous, a récemment remporté 2 prix au Killer Film Fest (USA) : meilleure actrice et meilleur montage. Et ils ne l'ont pas volés !


http://holy-moviesblog.skyrock.com/

_________________
Pro Aware en couteau de cuisine et serial killer sévissant sur la télé-poubelle
principal mobile: hyper-sensibilité à la manipulation TV et à la vision toxic qui infecte les écrans de programmes académiques

Mais on est tous un peu fou à notre manière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-moviesblog.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Film d'horreur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Film d'horreur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 20 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
 Sujets similaires
-
» le pire film d'horreur
» Votre film d'horreur Culte
» fiches détaillés de tout les perso de film d'horreur sur allociné
» Battle Royale I & II ( ! Film d'horreur ! )
» [REC] : film d'horreur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: Tour Image et Son :: Cinéma-
Sauter vers: