un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De Barjavel à Asimov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: De Barjavel à Asimov   Dim 26 Déc - 17:47

Eh oui, comme je ne chôme pas, j'ai fini deux autres séries de Sf depuis Dune et Hypérion.
D'abord, ce qui n'est pas vraiment un cycle ou une saga mais forme quand même un ensemble cohérent au niveau thématique, par des thémes récurrents et des clins d'oeil d'un livre à l'autre: Les Romans extra-ordinaire de Barjavel. J'ai fini Le diable l'emporte il y a une semaine, et j'ai ainsi découvert que Une rose au paradis , écrit trente ans plus tard en est une sorte de remake: dans les deux romans, on voit le même M.Gé (il y a
un homme de ce nom dans Colomb de la Lune) qui tente de saiuver l'humanité en construisant une arche. Mais autant le second finit bien, autant le prmier finit dans le pessimisme le plus noir...on peut déjà le deviner aux titres.
Bref, tout se passe comme si l'auteur avait voulu enterré l'ancien Barjavel et son cynisme...parcequ'évidemment, entre l'auteur de Ravage et celui de La nuit des temps, il y a une nette évolution. Notamment, le René ne souhaite plus la mort de l'humanité, accordant une certaine confiance en la bonté naturelle de l'homme.

Ensuite, j'ai fini un véritable cycle cette fois, et pas des moindres, j'ai nommé Fondation d'Isaac Asimov himself (marche triomphale), notant au passage ce qui est indiscutablement, que ce soit directe ou indirecte, une inspiration barjavelienne: Gaïa, la consicence collective englobant tout les êtres vivants et les choses inanimées de toute une planéte, chose que l'on voyait déjà prés de quarante ans avant Foundation's edge dans Le voyageur iumprudent.
Sauf que l'Asimov y voit le salut de l'humanité, dont les deux Fondations chargées d'établir un Second Empire Galactique encore plus puissant que le Premier: Gaïa doit devenir Galaxia.
Tout se passe comme si Asimov avait voulu défendre la conscience collective fance à barjavel et ses successeurs autour d'un dernier roman à l'intrigue désarmante de simplicité: Dans Foundation and Earth, le héros qui a décidé de l'avenir de toute l'humanitéet ses comparses, en quête de la Terre, traverse différente planéte ou il peut constaterles problémes, qu'ils soient sociaux ou écologiques, que Gaïa doit résorber. Cela convaint même si la chose demeure assez effrayante.
D'ailleur, je sais pas si c'est fait exprés (je n'en doute pas un instant, en fait) mais l'équipée de planétes en planétes resemble fort à une descente aux enfers: Gaïa, symbole même de la vie, la froide Comporellon, Aurora et ses meutes de chiens sauvages, Solaria et des douze cents monstres hermaphrodites qui se la partage, Melpomenia et ses lichens qui asphyxie toute vie, Alpha ou les exilés de la Nouvelle-Terre vivent isolés au milieu de l'océan planétaire (c'est traditionnellement de l'eau qu'est né le monde) et enfin la Terre radioactive, sans vie.

Je terminerai en reprenant le parélléle que j'avais fait avec Dune, en tenant compte des dates de parution (pour Fondation, il y a quand même une sacré hiatus entre 1953 et 1982).
J'avais dit que Franck Herbert avaient évidemment voulu parodier Asimov, l'analogie entre les deux Empires étant frappante: d'abord, ce sont deux Empires galactiques (évidemment), peuplés exclusivement d'humains, ils sont tout deux environ 12 000 ans (l'Empire de Franck Herbert date environ de 2000 avant la Guilde, c'est dit dans les appendices). Cepandant, je ne sais pas si c'est une coïncidence, mais leurs destins sont exactement opposés: l'Empire d'Asimov doit devenir un seul super-organisme, Galaxia, tandis que l'Empire de Franck Herbert explose aprés la Grande Famine, les peuples qui le composent sont dispersés à travers les univers.
Décidemment, ces écrivans de SF, toujours aussi mystérieu
x.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Ven 25 Fév - 9:26

je ne sais pas si les deux destins differents des deux empires galactiques décrits par Herbert et Azimov sont si differents.Je penserais plutôt que le premier est peut etre la continuité de l'autre.Tout d'abord une structure sociale intergalactique humaine construite autour des axiomes de la science puis une autre bénéficiant d'une avancée technologique certes conséquente mais la faisant cohabitér avec un dévellopement non moins effectif des pouvoirs inhérents aux individus eux mêmes, ici ce sont les capacités psychiques des etres à maitriser leur univers avec les simples outils de la pensée,non plus comme une rationalisation de ce qui est observé mais comme une energie créatrice ayant directement son influence sur la matiere même des choses, la telepathie, la telekinésie,la teleportation.Nous avons a faire dans ce cas précis a une civilisation qui à dépassé sa soumission au materiel et qui mets en exergue non plus ses inventions technologiques mais son pouvoir spirituel.Il semblerait que cette civilisation la soit le degrés superieur de la civilisation dite mécanique,tirant sa maitrise exclusivement de moyens extras-personnels.Dans le cas d'une civilisation qui se passe peu a peu de sa bequille scientifique et technologique nous perçevons peut etre l'étape ultime de l'évolution de l'ame,aboutissant peu a peu à une sorte de fusion avec l'essence dont elle est, l'univers-Dieu ou chaque parcelle de concience, ayant atteint un niveau d'eveil capable de dépasser son seul principe d'individualité accède ainsi a la totalité d'elle même a travers son propre questionnement, devenant par la même le monde lui même et pour terminer le processus de remontée vers la lumiere, telle que l'évoque les Upanishad;devenir le Dieu réunifié a travers l'infinité des manifestations concientes dont il est la source et la multiplicité des formes dont il est l'auto contemplateur au travers des innombrables yeux de ses propres parties.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Ven 25 Fév - 9:34

Pour resumer mon propos je dirais que la civilisation décrite par Herbert est peut etre la continuité de celle d'Asimov
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Mar 1 Mar - 18:51

c marrant tiens pasque je venais de commencer a relire l'Enchanteur de Brjavel .. j'ai aussi relu très récemment ( il y a 2 jours) la Croisée des mondes et c vraiment...extraordianir ..
bref je vous lasisse bizoox
Revenir en haut Aller en bas
Zaza
Grand-Maître de la Parole
Grand-Maître de la Parole
avatar

Nombre de messages : 1812
Age : 29
Localisation : Marseille
Humeur : 1° année de droit
Date d'inscription : 08/10/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Mar 1 Mar - 19:12

Elfe_Noir a écrit:
c marrant tiens pasque je venais de commencer a relire l'Enchanteur de Brjavel .. j'ai aussi relu très récemment ( il y a 2 jours) la Croisée des mondes et c vraiment...extraordianir ..
bref je vous lasisse bizoox


Aaaaaaa La Croisée Des Mondes... lovejap

*message inutile du jour*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marie-jean-luc.skyblog.com
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Mar 1 Mar - 19:43

Je n'ai jamais rien lu de Barjavel ni d'Asimov, donc je me tais sur se sujet. Par contre j'ai lu les deux premier tomes des Royaumes du Nord, et j'ai beaucoup aimé. Mais j'ai eu beaucoup d'avis négatifs quant au troisième tome : qu'en pensez-vous ? Est-ce qu'il vaut le coup ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaza
Grand-Maître de la Parole
Grand-Maître de la Parole
avatar

Nombre de messages : 1812
Age : 29
Localisation : Marseille
Humeur : 1° année de droit
Date d'inscription : 08/10/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Mar 1 Mar - 20:13

Azertipi a écrit:
Je n'ai jamais rien lu de Barjavel ni d'Asimov, donc je me tais sur se sujet. Par contre j'ai lu les deux premier tomes des Royaumes du Nord, et j'ai beaucoup aimé. Mais j'ai eu beaucoup d'avis négatifs quant au troisième tome : qu'en pensez-vous ? Est-ce qu'il vaut le coup ???


Le troisième tome est excellent,riche en actions,avec un fin un peu surprenante.Par contre,les récits sont assez décousus.Je veux dire par là que les différents persos évoluent chacun de leur côté (Sauf Lyra et Will ensemble),et se retrouvent à la fin.Tu passes d'un chapitre avec Lyra,à un chapitre avec une scientifique dans un autre monde parallèle par exemple,mais celà n'ote rien au charme du livre,enfin à mon avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marie-jean-luc.skyblog.com
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Mar 1 Mar - 21:06

Il est bien mais moins que les deux précédents, il a été écrit avec moins de soin que les deux premiers. du coup il est de bien moindre qualité ! Mais ne t'en fais pas il se lit tout de même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Mer 2 Mar - 14:47

et puis petite précison la série ne s'apelle pas les royaumes du nord mais La croisée des mondes, "les royaumes du nord "étant le premier tome de la série !
j'ai trouvé ces livres très tristes personellement.. la je vais me relancer dans le dernier tome qui m'avai fait déprimer a la fin qd j'étais en 6eme il y a 5ans ! bref je vais pas vous raconter ma vie !
bye buy !
Revenir en haut Aller en bas
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Mer 2 Mar - 20:14

Oui l'Elfe Noir, je sais bien que le titre de la série est À la croisée des mondes, mais au moment où ça a fait beaucoup de bruit (j'étais en cinquième, je crois bien), tout le monde appelait ça "Les Royaumes du Nord"... Alors je suis habituée, voilà tout.
Merci pour vos conseils, je lirai peut-être Le Miroir d'ambre bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou
Nenupharo-jedi
Nenupharo-jedi
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 33
Localisation : Lyon, France, Terre, Système Solaire...
Humeur : Rude and not Ginger...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Mer 2 Mar - 22:17

je viens mettre mon grain de sable à l'édifice... je n'ai lu que La nuit des temps de Barjavel parmi tous ce qui a été cité, et je l'ai dévoré nanou

voilà c'était tout !

_________________
Nanou's Touch
¤ Quintuplette ¤

Eat shit Jessica it's carrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluewaterlily.skyblog.com
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Sam 5 Mar - 18:07

Tiens, au fait, je vais rectifier: il n'y a jamaius eu de série barjavelienne appelée Les romans extra-ordinaire, c'est une invention qui a été faite quand on a rassemblé les ouvrages de barjavel en deux tomes en omnibus (d'une façon assez illogique d'ailleurs, mais je ne ferais aucun autre commentaire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Sam 5 Mar - 19:10

Je me disais bien aussi... pour en avoir lu deux ou trois, je n'avais pas vu de connexion entre les livres. Bon, euh tuor, je vais faire "le cri des filles qui voient leur idole sexuelle genre brad pitt ou bradon boyd ou O.Bloom qu'on veut tous tuer" : Aaaaaaaaaaaaaa !

Raison du Aaaaaaaaaa ! : J'ai l'Etoile et le fouet de Frank Herbert !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Sam 5 Mar - 19:45

Loeayn a écrit:
le cri des filles qui voient leur idole sexuelle genre brad pitt ou brandon boyd ou O.Bloom qu'on veut tous tuer

Oh le vilain Loeayn ! lol Bleble
(Eh oui, démasquées...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Sam 5 Mar - 22:46

Eh ben c'est pas grave ma Dame,vous les filles zavez bien le droit d'aduler des gens !

J'adule Liv Tyler et vous me disputez pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Dim 6 Mar - 0:35

Vraiment ??? Liv Tyler ? (Air dégoûté)
Bon, je ne dirai rien par respect pour Arwen, mais tout de même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Dim 6 Mar - 1:26

Ben elle a un air angélique quoi...
Chacun sa conception de la beauté (personnellement Jude Law ce n'est pas ma tasse de thé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Dim 6 Mar - 13:00

Pititange592 a écrit:
Elfe_Noir a écrit:
c marrant tiens pasque je venais de commencer a relire l'Enchanteur de Brjavel .. j'ai aussi relu très récemment ( il y a 2 jours) la Croisée des mondes et c vraiment...extraordianir ..
bref je vous lasisse bizoox


Aaaaaaa La Croisée Des Mondes... lovejap

*message inutile du jour*



Même moi, j'ai lu A la croisée des mondes, l'an dernier ... Merci de l'avoir mentionné tit Elfe Noir (gros bibi à toi, au passage popo )
Az, fonce, il faut lire Le Miroir d'ambre ! Cela complète la série. D'ailleurs, il y eu entre-temps une sorte de suite, qui se passe 3-4 ans plus tard : Lyra's Oxford.
Je vous conseille d'aller voir le forum de Nef à ce propos: http://www.cittagazze.com/
Cela fait un moment que je ne m'y suis plus promenée, mais Nef est un spécialiste de la chose et mêne son forum de main de maître. Normalement vous devriez aussi y trouver des renseignements sur les films prévus.
En bref, j'ai adoré cette trilogie. I love you

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Dim 6 Mar - 17:33

Azertipi a écrit:
Vraiment ??? Liv Tyler ? (Air dégoûté)
Bon, je ne dirai rien par respect pour Arwen, mais tout de même...

Oh t'aime pas Liv Tyler Az? ... Ben *flutre* alors moi je la trouve sublime.

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Lun 7 Mar - 9:17

Je ne suis pas trop connaisseur en heroic fantasy, j'ai biensur lu la totalité de l'oeuvre de Tolkien, le cycle de Cujel l'astucieux et celui de Conan le barbare,de même que le chateau de Lord valentin de Jack Vance si mes souvenirs sont bons, qui a mon gout est le plus attachant de tous ceux que je cite.En revanche un livre de K.Dick m'avait vachement marqué a l'époque, c'est "ubik", un voyage dans les méandres de l'inconcient d'un mec en semi-hibernation, prisonnier, avec pour seule arme la puissance de son esprit, flippant.Il faudra aussi que je relise le cycle des A de Van vogt;les Aristolyceens et les anti Aristolyceens,une approche philosophique sans précédent qui démonte les fondements de la société occidentale enracinée dans les vieilles valeurs helleniques du vrai et du faux, un grand bol d'air pour ceux qui s'interessent aux autres possibilités de percevoir le monde et la place qu'ils y occupent.C'est sous forme de roman SF.Ah tiens y a aussi la faune de l'espace du même auteur, un chef d'oeuvre de nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Lun 7 Mar - 9:32

L_arbre a écrit:
Je ne suis pas trop connaisseur en heroic fantasy, j'ai biensur lu la totalité de l'oeuvre de Tolkien, le cycle de Cujel l'astucieux et celui de Conan le barbare,de même que le chateau de Lord valentin de Jack Vance si mes souvenirs sont bons, qui a mon gout est le plus attachant de tous ceux que je cite.En revanche un livre de K.Dick m'avait vachement marqué a l'époque, c'est "ubik", un voyage dans les méandres de l'inconcient d'un mec en semi-hibernation, prisonnier, avec pour seule arme la puissance de son esprit, flippant.Il faudra aussi que je relise le cycle des A de Van vogt;les Aristolyceens et les anti Aristolyceens,une approche philosophique sans précédent qui démonte les fondements de la société occidentale enracinée dans les vieilles valeurs helleniques du vrai et du faux, un grand bol d'air pour ceux qui s'interessent aux autres possibilités de percevoir le monde et la place qu'ils y occupent.C'est sous forme de roman SF.Ah tiens y a aussi la faune de l'espace du même auteur, un chef d'oeuvre de nouvelles.

Bon à part Tolkien, je ne connais pas le reste, mais j'ai une question m'sieur l_arbre : aristolycéens ou aristotéliciens ??? suis un peu paumée, moi. Puis tiens, d'ailleurs, tu me feras un cours ce soir ...

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Lun 7 Mar - 20:36

Pandora a écrit:
Oh t'aime pas Liv Tyler Az? ... Ben *flutre* alors moi je la trouve sublime.

Bon... Je le dis pas trop fort pour pas que Loeayn entende... Mais j'avoue : évidemment qu'elle est hyper belle, donc forcément, elle m'énerve ! lol Disons qu'elle est un peu le contraire de moi : brune, visage fin, grands yeux de biche... Non non, chuis pas jalouse ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Lun 7 Mar - 20:39

L_arbre a écrit:
En revanche un livre de K.Dick m'avait vachement marqué a l'époque, c'est "ubik", un voyage dans les méandres de l'inconcient d'un mec en semi-hibernation, prisonnier, avec pour seule arme la puissance de son esprit, flippant.

Ça fait un petit bout de temps que j'ai envie de lire ce livre de Philip K. Dick, en ayant entendu parler dans l'émission qui a pris son nom, Ubik, le dimanche à 11h15 sur France 5, c'est-à-dire à peu près la seule émission que je suive régulièrement. Mais si ça fait peur... je ne sais pas si je vais m'y risquer... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Mar 8 Mar - 12:57

Je me disais bien aussi... pour en avoir lu deux ou trois, je n'avais pas vu de connexion entre les livres.

Bah en effet, il n'y a pas de connexion directes entre les livres, ça ne forme pas un cycle, mais il y a a quand même de forts liens, les livres fonctionnent pas clin d'oeilde l'un à l'autre.
Tiens, par exemple,, j'ai déjà parlé de Le diable l'emporte et de Une rose au paradis, mais La nuit des temps est également un vclin d'oeil directe au premier livre: dans les deux, on voit la troisième et quatrième guerre mondiale exterminer l'humanité à cause de la Lune, des cités souterraines (l'obsession de Barjavel) se développer, un cinglé construire un abri souterrain quoi se retrouve hélas pris dans les galces...le rapport est flagrant. Barjavel à simplement transposé dans un passé lointain le futur poche de Le diable l'emporte, tout ça pour insister sur le caractére cyclique du temps: l'homme est condamné à repeter les ereurs du passé, à reconstruire le monde pour le redetruire (qui sait combien il y a eu d'humanité avant le temps d'Elea et Paîkan, et combien il y en aura aprés notre futur ?). la seul chose qui échape au cycle infernal du temps, c'est l'amour.


Bon, euh tuor, je vais faire "le cri des filles qui voient leur idole sexuelle genre brad pitt ou bradon boyd ou O.Bloom qu'on veut tous tuer" : Aaaaaaaaaaaaaa !

Raison du Aaaaaaaaaa ! : J'ai l'Etoile et le fouet de Frank Herbert !

Ah, je t'en prie, ne me fait pas languir. moi quoi n'aest plus beaucpoup le temps de lire avec le bac francais qui approvche (j'ai quand même commencé Cailloux dans le ciel d'Asimov). Et en plus, ou est-ce qu'on peut bien le trouver ce livre ?

_________________
*outsider au Nanou's Touch Golden Awards"
*aspirant à la grande prêtrise et au club des longues signatures*
*Darth Loeayn, du côté obscur toujours"
*Chevalier à la Petite Cuiller*
*Chevalier Servant de Dame Azertipi de Penn-ar-Bed*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   Mer 9 Mar - 2:30

Ce bouquin, tu peux le trouver dans n'importe quelle BONNE librairie, le seul problème c'est qu'il existe peu de librairies qui peuvent être appellées bonnes, en général elles ont un ou 2 dune et un ou 2 autre bouquins d'herbert dans le genre la barrière santaroga ou le dragon sous la mer, et donc voila, c'est un livre de poche tout bête tu peux le commander !la couverture est pas magnifique, mais bon c'est le contenu qui compte !

Tu sais que je me disais qu'en fac j'allais glander, que le bac c'était une montagne de taf et qu'après ca allait passer tout seul... Ben nan, c'est pire y'a vraiment TROP de choses intéressantes a faire ! Ouch Ouch Ouch oyo le boulooooooooot !

Autrement, le bouquin que j'ai préféré de barjavel, ce n'est pas la nuit des temps, c'est ravage. Plu d'impact, plus acerbe et plus concret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De Barjavel à Asimov   

Revenir en haut Aller en bas
 
De Barjavel à Asimov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Barjavel, René] Le grand secret
» René Barjavel , La nuit des temps
» [Barjavel, René] Tarendol
» [Asimov, Isaac] Fondation - Série
» [Barjavel, René] Ravage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: Archives :: Ecrits et pensées-
Sauter vers: