un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fiche acteur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Fiche acteur.   Mer 15 Fév - 0:05

Laors, Pythie veut signaler la disparition, pas forcémment d'un immense acteur (encore que, à quoi se msure le talent, hein?), mais d'un personnage familier du cinéma français.

Darry Cowl

1925 - 2006

PARIS, le 14 février (AFP) - Le comédien Darry Cowl est mort mardi matin à l'âge de 80 ans à son domicile de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), des suites d'une longue maladie, ont annoncé ses proches.

Darry Cowl, connu pour ses rôles de comique ahuri et bégayant, avait dû annuler en août son retour sur scène, au théâtre des Nouveautés, pour raisons de santé. Il avait alors annoncé souffrir d'un cancer du poumon.

Au cours de sa carrière, il a joué dans plus de 150 films, dont beaucoup de comédies rapidement oubliées, avant de s'orienter vers des oeuvres plus ambitieuses, au théâtre comme au cinéma.

En février 2004, il avait reçu le César du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation dans "Pas sur la bouche" d'Alain Resnais.

Darry Cowl, de son vrai nom André Darricau, est né le 27 août 1925 à Vittel (Vosges). Il s'oriente d'abord vers des études musicales et remporte des premiers prix de fugue et d'harmonie. Il débute au cabaret où ses sketches remportent un vif succès.

Sacha Guitry l'engage dans "Assassins et voleurs" (1956) et il se tourne vers le cinéma, où son rôle dans "le triporteur" le rend instantanément célèbre. Sur le tard, il s'était tourné vers un registre plus grave, jouant notamment dans une pièce de Dürrenmatt.

Il a écrit deux livres de souvenirs, "Le flambeur" (1986) en référence à sa passion pour le jeu, et "Le triporteur se livre" (1994).

Biographie
Darry Cowl étudie d'abord la musique au Conservatoire de Paris dont il sort lauréat des prix d'harmonie et de composition. Il entame sa carrière au music-hall grâce à cette discipline en accompagnant des artistes tels que Bourvil au piano avant de devenir lui-même fantaisiste. Il crée alors le personnage bégayeur que le public des cabarets va de plus en plus solliciter et obtient un grand succès.

En 1955 il apparaît pour la première fois au cinéma dans Quatre jours à Paris d'André Berthomieu et va enchaîner un nombre impressionnant de comédies. Artiste plus qu'acteur, il lui arrive souvent de ne participer que quelques jours, voire quelques heures à un tournage. Entre 1955 et 1965 il a joué dans plus de 60 films dont plusieurs sous la direction d'André Berthomieu, Jean Girault (1960, Les Pique-assiette) et Jacques Pinoteau, réalisateur du Triporteur en 1957 et de sa suite Robinson et le triporteur deux ans plus tard. Ces films sont sans doute les meilleurs exemples de l'ahuri bégayeur et azimuté dans lequel Darry Cowl se cantonnera et qui le poursuivra toute sa carrière.

En 1964, il se met en scène dans Jaloux comme un tigre mais sans succès. La facilité de ses rôles et de ses films lasse non seulement le public mais aussi lui-même. En 1974, il tourne Touche pas à la femme blanche de Marco Ferreri, le seul film dont il prétend être fier. Jean-Pierre Mocky tente de le réhabiliter en l'employant dans trois films successifs dont Les Saisons du plaisir en 1987. Mais c'est son second rôle dans Augustin roi du kung-fu (1999) que les critiques félicitent. En 2001, l'académie le récompense d'un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
JohnCmyers
Capitaine Aware du forum
Capitaine Aware du forum
avatar

Nombre de messages : 1733
Age : 35
Localisation : Un bled près de Valenciennes....
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Fiche acteur.   Lun 8 Mai - 22:06

Voici une très jolie actrice que j'ai découvert comme beaucoup de gens dans "Tigre et Dragon". Puis dans "Hero" et il y a quelques temps dans "Le secret des poignards volants".
Je confirme, je l' lovejap

Zhang Ziyi

Elève dans une école secondaire affiliée à l'Université de danse de Pékin dès l'âge de 11 ans, Zhang Ziyi poursuit sa formation à la prestigieuse Ecole centrale d'art dramatique de Pékin. En 1998, alors qu'il lui reste encore un an d'études, elle débute sur grand écran dans The Road Home de Zhang Yimou, Ours d'argent et Prix du jury oecuménique du Festival de Berlin 2000. C'est cependant quelques mois plus tard que l'actrice se révèle aux yeux du monde entier dans Tigre et dragon d'Ang Lee (2000) dans lequel elle incarne une intrépide guerrière avec de nombreuses récompenses internationales à la clé.

Son passeport pour Hollywood acquis, Zhang Ziyi part aux Etats-Unis en 2001 pour incarner la méchante de Rush hour 2 aux cotés de son compatriote Jackie Chan, avant de retrouver la Chine dans La Légende de Zu 2 de Tsui Hark puis le drame historique et épique dans Musa, la princesse du désert du coréen Kim Sung-Soo. Nouveau wu xian pian, traditionnel film de sabres, et nouveaux combats dans Hero qui marque ses retrouvailles avec Zhang Yimou et pour lequel elle côtoie Jet Li, Maggie Cheung, Tony Leung Chiu Wai et Donnie Yen. Tourné en 2002, le film sort en septembre 2003 en France, quelque mois après la présentation en compétition cannoise de Purple Butterfly de Lou Ye où Zhang Ziyi incarne une résistante chinoise à l'envahisseur japonais dans les années 30. La même année, elle tourne sous la direction de Wong Kar Waï dans 2046 puis retrouve Zhang Yimou sur le tournage de Le Secret des poignards volants. A 25 ans, la jeune femme s'affirme comme l'une des plus grandes stars du cinéma asiatique, de renommée internationale: le magazine People l'élit en 2001 comme "l'une des plus belles femmes du monde".

Elle poursuit de front une carrière américaine ainsi qu'une carrière dans les films asiatiques. Si elle est l'héroïne de Princess Raccoon du vétéran japonais Seijun Suzuki, elle apparaît surtout en 2005 dans Mémoires d'une geisha, l'adaptation américaine d'un best-seller, où Zhang Ziyi tient le haut de l'affiche aux côtés de Gong Li...

_________________
Pro Aware en couteau de cuisine et serial killer sévissant sur la télé-poubelle
principal mobile: hyper-sensibilité à la manipulation TV et à la vision toxic qui infecte les écrans de programmes académiques

Mais on est tous un peu fou à notre manière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-moviesblog.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fiche acteur.   Lun 8 Mai - 22:16

Et comment qu'elle est adorable cette petite!
Voilà bien longtemps qu'elle m'a fait tourner la tête!
T'as raison John, moi aussi je l' lovejap
Revenir en haut Aller en bas
JohnCmyers
Capitaine Aware du forum
Capitaine Aware du forum
avatar

Nombre de messages : 1733
Age : 35
Localisation : Un bled près de Valenciennes....
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Fiche acteur.   Sam 8 Juil - 0:07

Allez, encore une jeune actrice que j'apprécie de plus en plus :

Keira Knightley

Née le 26 mars 1985 à Teddington, Angleterre, Keira Knightley ne pouvait qu’avoir le jeu dans le sang avec un père acteur et une mère auteur de théâtre. Elle réclame d’ailleurs, dès l’âge de trois ans, son propre agent ! Ses parents obtempèrent, en tout cas lui laissant faire ses premiers pas dans la comédie durant les vacances d’été. C’est ainsi qu’elle montre sa jeune frimousse dans des téléfilms et des publicités et décroche à 8 ans un premier rôle dans le téléfilm Royal Celebration. Un an après, la voilà emportée par le cinéma avec A Village Affair, tiré d’un roman sur l’homosexualité féminine, puis Les péchés mortels. Mais la première fois que son nom fait véritablement le tour du monde, c’est lorsque pointe Star Wars : Episode 1 – La menace fantôme, où elle est Sabé, la fausse reine Amidala incarnée par Natalie Portman. Dès lors et bien qu’elle n’a suivi aucun cours de comédie, Keira voit les projets les plus variés l’entraîner d’un pays à l’autre : pour la télé, elle passera de Londres à la Roumanie, où elle est la fille de Robin des bois dans Princess of Thieves, une production Disney. Beaucoup plus noir, The Hole la catapulte dans un huit clos meurtrier particulièrement retors. Tout en poursuivant ses études au Esher College, où elle s’intéresse à la littérature et à la géopolitique, la belle trouve avec Joue-la comme Beckam son premier gros succès personnel : elle y incarne Jules, une jeune Anglaise qui invite sa copine indienne à intégrer une équipe de foot féminine de foot. La mignonne "success-story" fait carton plein à travers le monde et Keira, après deux autres prestations remarquées, dont celle d’une serveuse droguée dans Pure abandonne ses études pour se consacrer à temps plein à la comédie, dont elle réalise qu’elle peut en faire son métier. Elle reprendra le rôle de Julie Christie dans une nouvelle adaptation télé du Docteur Jivago et sa prestation dans l’excellent Love Actually de Richard Curtis, même entourée d’une ribambelle de stars, ne laisse pas indifférent. Le coup de fouet et le coup de pouce du destin pour sa carrière sera Pirate des Caraïbes : en décrochant le rôle d’Elisabeth Swan, un gros succès et entouré par un excellent Johnny Depp et Orlando Bloom. Et dire qu’elle a failli rater l’audition pour le rôle, coincée dans un embouteillage monstre…
Aujourd’hui, le minois de Miss Knightley fait la une d’une horde de magazines et ses choix de carrière reflètent un sacré tempérament : une fresque vendue comme réaliste sur Le roi Arthur, le thriller ambitieux et alambiqué avec Adrien Brody The Jacket, un tour du côté de chez Jane Austen avec une nouvelle adaptation de Pride and Prejudice, à la tête d’affiche de Domino de Tony Scott, où elle chasse du hors-la-loi aux côtés de Mickey Rourke.
Cet été à l’affiche de Pirate des Caraïbes 2 (et un troisième suivra en 2007 !)… Et la belle n’a que 21 ans…

_________________
Pro Aware en couteau de cuisine et serial killer sévissant sur la télé-poubelle
principal mobile: hyper-sensibilité à la manipulation TV et à la vision toxic qui infecte les écrans de programmes académiques

Mais on est tous un peu fou à notre manière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-moviesblog.skyrock.com/
JohnCmyers
Capitaine Aware du forum
Capitaine Aware du forum
avatar

Nombre de messages : 1733
Age : 35
Localisation : Un bled près de Valenciennes....
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Fiche acteur.   Ven 21 Juil - 0:20

Le cinéaste Gérard Oury, grand Monsieur du cinéma comique français rendu célèbre par des comédies comme Le Corniaud, La Grande Vadrouille, La Folie des grandeurs et Les Aventures de Rabbi Jacob, est mort ce jeudi matin dans sa maison de Saint-Tropez à l'âge de 87 ans.

(biographie allociné)
A 17 ans, Gérard Oury rêve d'une carrière d'acteur. Après avoir suivi les cours de René Simon, il intègre le Conservatoire aux côtés de Bernard Blier et François Périer. Trois ans plus tard, il monte sur scène avec la pièce Britannicus mais doit bientôt fuir le régime de Vichy et immigrer en Suisse. Revenu en France en 1945, il continue son activité au théâtre tout en abordant quelques seconds rôles au cinéma (dans Antoine et Antoinette en 1948, Les Héros sont fatigués en 1955, La Meilleure Part en 1956). Fatigué de ces petits rôles, il décide de passer à la réalisation en 1959 avec La Main chaude.
Gérard Oury rencontre le succès en 1961 avec Le Crime ne paie pas qui réunit un casting d'exception, et entre autre Louis De Funès, qui lui conseille de se diriger vers ce qui deviendra son genre de prédilection : la comédie. Le réalisateur suit cette suggestion et tourne Le Corniaud en 1964. Pari gagnant : 12 millions de spectateurs viennent acclamer le tandem Bourvil ? Louis De Funès. Fort de ce succès, Oury reste dans la veine de la comédie populaire avec La Grande Vadrouille en 1966 (17 millions de spectateurs, soit le deuxième film le plus vu de l'histoire du cinéma français), Le Cerveau en 1968, La Folie des grandeurs en 1971 ou encore Les Aventures de Rabbi Jacob en 1973, puis en 1982 avec L' As des As, où il exploite la fibre comique de Jean-Paul Belmondo. Ces films sont plébicités par le public. Pour l'écriture des scénarios, il bénéficie de l'aide et de la complicité de sa fille, Danièle Thompson (fille qui fut le fruit de son union avec l'actrice Jacqueline Roman).
Ses deux collaborations avec Pierre Richard (La Carapate en 1978 puis Le Coup du parapluie en 1980) voguent sur le succès de ses précédents films, tout en accusant une légère perte de vitesse au box-office. Il continue d'appliquer son humour burlesque dans ses films suivants (La Vengeance du serpent à plumes, Vanille fraise, La Soif de l'or) mais le public n'est plus au rendez-vous.
En 1993, le cinéaste reçoit le César d'Honneur. Depuis, il se fait rare et n'a tourné que deux films : Fantome avec chauffeur en 1995, où il réactualise le duo d'acteurs, en confiant à Philippe Noiret et à Gérard Jugnot les rôles principaux, puis Le Schpountz en 1999, dans lequel il aborde les sujets du racisme et de l'intolérance.

Je n'oublierai jamais les fous rires Very Happy (et probablement les futurs fous rires !) que j'ai eu en regardant des fois et des fois "Le Corniaud", "La folie des grandeurs" et "Les aventures de Rabbi Jacob" et sa cultissime danse Laughing

R.I.P Mr Gérard OURY

_________________
Pro Aware en couteau de cuisine et serial killer sévissant sur la télé-poubelle
principal mobile: hyper-sensibilité à la manipulation TV et à la vision toxic qui infecte les écrans de programmes académiques

Mais on est tous un peu fou à notre manière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-moviesblog.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fiche acteur.   Ven 21 Juil - 10:33

Oui, merci John pour en parler. Le cinéma a perdu un bien grand monsieur!
Merci, monsieur Oury.
Revenir en haut Aller en bas
leeloo
Fantôme du forum
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 435
Localisation : in my fucking dreams
Date d'inscription : 09/10/2004

MessageSujet: Re: Fiche acteur.   Ven 21 Juil - 11:20

Pour lui rendre hommage, FR3 a diffusé cette nuit Le miroir à deux faces (1958), un film d'André Cayatte mais auquel Gérard Oury a participé du point de vue scénaristique. Qui plus est, c'est lors de ce tournage qu'il a fait la connaissance de la belle Michèle Morgan...
Ca valait le coup d'oeil, c'était un très bon film ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Fiche acteur.   Mar 21 Nov - 22:10

Ce n'est pas un acteur, mais un grand réalisteur américian qui nous a quitté lundi, alors que son dernier film doit ssortir en France.
Spécialiste du cinéma indépendant et des scénarios avec plein de personnages, oui, mesdames et messieurs, Robert Altman est mort a l'âge de 81 ans.

Né à Kansas City (Missouri, centre) en 1925, diplômé de l'académie militaire de Lexington, il a terminé la Seconde Guerre mondiale comme copilote de bombardier.

Au début des années 1950, il a tourné des dizaines d'oeuvres pour la télévision, dont des épisodes de séries telles que "Bonanza" et "Alfred Hitchcock présente".

Sa carrière au cinéma a décollé tardivement, à 45 ans, avec un film au vitriol, "M.A.S.H", qui lui avait valu la Palme d'or à Cannes en 1970. L'action de cette comédie se déroule dans les hôpitaux militaires américains pendant la guerre de Corée, mais l'allusion au conflit vietnamien alors en cours est transparente.

Altman a détourné les genres, dynamité le western comme dans "John Mac Cabe" en 1971 avec Warren Beatty et Julie Christie, ou bien le polar dans "Le Privé" deux ans plus tard. Il a imposé sa marque au long de chroniques sociales et satiriques de l'Amérique avec "Nashville" (1975) ou "Un mariage" en 1978. L'année suivante il avait réalisé "Quintet", thriller métaphysique.

En 1980, Hollywood l'avait chassé. Le cinéaste avait alors dénoncé "la négation de la culture et le règne des moutons de Panurge". Il s'était installé à New York, puis Paris où il avait enchaîné pièces filmées, mises en scènes d'opéra, etc.


Vittorio Gassman (G), Michèle Morgan (C) et Robert Altman lors d'une photo de famille au festival de Venise, le 7 septembre 1996 avant de recevoir le Lion d'or pour "Short Cuts"

AFP/Archives - Claudio Onorati
Intronisé conscience officieuse du cinéma indépendant américain, et toujours prêt à défendre des causes peu populaires, il était sorti d'un passage à vide avec "The Player" en 1992, jeu de massacre anti-hollywoodien, qui avait décroché le prix de la mise en scène à Cannes.

Egalement producteur, Robert Altman avait tourné l'année suivante "Short Cuts", Lion d'Or au festival de Venise, et qui avait été suivi de "Kansas City".

En 1999, avec "Cookie's Fortune", il avait renoué sur fond de blues avec la musicalité du vieux sud. En 2002, "Gosford Park", intrigue policière tournée en Angleterre qui tenait à la fois d'Agatha Christie et de Jean Renoir, avait été nommé sept fois aux Oscars, mais n'avait obtenu que la statuette du meilleur scénario.

Voici les principaux films réalisés par Robert Altman:

- 1955: The Delinquents

- 1968: Countdown

- 1970: M.A.S.H.

- 1971: McCabe and Mrs Miller (John McCabe)

- 1972: Images

- 1973: The long goodbye (Le Privé)

- 1975: Nashville

- 1976: Buffalo Bill and the Indians (Buffalo Bill et les Indiens)

- 1977: Three women (Trois femmes)

- 1978: A wedding (Un Mariage)

- 1979: Quintet

- 1980: Popeye

- 1982: Come back to the five and dime, Jimmy Dean, Jimmy Dean (Reviens Jimmy Dean, reviens)

- 1983: Streamers

- 1986: Fool for love

- 1987: Beyond therapy

- 1990: Vincent and Theo

- 1992: The Player

- 1993: Short Cuts

- 1994: Ready to wear (Prêt à porter)

- 1995: Kansas City

- 1998: The gingerbread Man

- 1999: Cookie's Fortune

- 2000: Dr. T and the women (Docteur T et les femmes)

- 2001: Gosford Park

- 2003: The company

- 2006: A prairie home companion


© 2006 AFP

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fiche acteur.   Mar 21 Nov - 22:57

Waouaw!!!
C'est assez rare pour le souligner! Si j'ai vu deux de ces films, ça sera déjà pas mal! Et pourtant, Altman, je connais! C'est bizarre ça quand même!
M'enfin...merci pour cet hommage Marina.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fiche acteur.   Jeu 23 Nov - 23:01

Et ben! Je rentre tout juste du boulot, et qu'est-ce que j'apprends!
Le décès de Philippe Noiret!
Bon je n'ai malheureusement pas le temps de développer, mais nous perdons là une autre "très grande" figure du cinéma français.
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Fiche acteur.   Jeu 23 Nov - 23:52

mimi a écrit:
Et ben! Je rentre tout juste du boulot, et qu'est-ce que j'apprends!
Le décès de Philippe Noiret!
Bon je n'ai malheureusement pas le temps de développer, mais nous perdons là une autre "très grande" figure du cinéma français.

bouhouhou!
*en plus, il était aussi né le 1er octobre!!!*

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
JohnCmyers
Capitaine Aware du forum
Capitaine Aware du forum
avatar

Nombre de messages : 1733
Age : 35
Localisation : Un bled près de Valenciennes....
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Fiche acteur.   Ven 24 Nov - 1:13

Shocked Noooon ! Je rentre du boulot et voilà que tu nous l'apprends Mimi... Crying or Very sad Quand même^ j'l'aimais bien moi Philippe Noiret.
R.I.P. Mr Noiret

_________________
Pro Aware en couteau de cuisine et serial killer sévissant sur la télé-poubelle
principal mobile: hyper-sensibilité à la manipulation TV et à la vision toxic qui infecte les écrans de programmes académiques

Mais on est tous un peu fou à notre manière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://holy-moviesblog.skyrock.com/
Nanou
Nenupharo-jedi
Nenupharo-jedi
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 33
Localisation : Lyon, France, Terre, Système Solaire...
Humeur : Rude and not Ginger...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Fiche acteur.   Ven 24 Nov - 1:33

bouh ouh ouh... ai appris ça tout à l'heure... bouhouhou! je l'adorais partout où qu'il soit...

_________________
Nanou's Touch
¤ Quintuplette ¤

Eat shit Jessica it's carrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluewaterlily.skyblog.com
duam78
Lieutenant du Mojito
Lieutenant du Mojito
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 39
Localisation : Challans
Humeur : MI FIGUE - MI BANANE
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Fiche acteur.   Jeu 16 Oct - 15:20

A l'occasion de la prochaine sortie de "l'instinct de mort" et de "L'ennemi public n°1", les deux films sur la vie et la mort de Jacques Mesrine, je voudrais vous parler d'un acteur (non, pas Vincent Cassel.... bien que je l'adore) mais de celui qui joue son complice québécois (Jean-Paul Mercier).

ROY DUPUIS


PS : Je revendique ce acteur....
lovejap






Acteur canadien (québécois, ontarien), Roy Dupuis est né le 21 avril 1963 à New Liskeard (Ontario) d’un père franco-ontarien et d'une mère québécoise. Il passe sa prime jeunesse à Amos (Abitibi-Témiscamingue, Québec) puis de 11 à 14 ans, il retourne vivre en Ontario, à Kapuskasing.

Lorsque ses parents divorcent, il part avec sa mère, sa sœur et son frère. La famille Dupuis part à Laval, et ils s’installent dans le quartier de Sainte-Rose. C’est là bas qu’il commence à étudier le Théâtre. Il obtient son diplôme de l'École nationale de théâtre du Canada, à Montréal en 1986. Pendant quatre ans il enchaînera des petits rôles au théâtre, à la télévision et au cinéma.

Ce n’est qu’en 1990, qu’il obtient la consécration grâce à son rôle dans la télésérie Les Filles de Caleb, énorme succès populaire dans tout le Québec (Fiction romanesque, cette série s’appuie sur une période historique importante du Québec et fut très populaire). Son interprétation d’Ovila Pronovost en fait une Star de la télévision québécoise.

Mais il doit attendre 1997, pour que sa carrière prenne une dimension internationale. Il est fait partie de la distribution de la série canadienne (anglophone) La Femme Nikita. Il gardera le rôle de Michael Sammuelle durant 4 ans. Cette série sera diffusée dans plus de 50 pays et permettra à Roy Dupuis de démarrer une carrière au cinéma.

Il est également très impliqué dans l'écologie et milite actuellement pour la sauvegarde des dernières rivières sauvage du Canada : Fondation rivières

Filmographie sélective:

Production Télévisuelles:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ladyofthetardis.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiche acteur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiche acteur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» FICHE ACTEUR - modèle
» Fiche technique de l'album avec le kit d'octobre de la Fée
» ciné cure rare du vieil acteur
» Comment faire une fiche de lecture
» Val Kilmer un acteur sous éstimé et oublié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: Tour Image et Son :: Cinéma-
Sauter vers: