un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poèmes du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Ven 29 Avr - 23:31

Oui , mais attends ma Sunny !! tu oublies de dire que ce petit chef -d'oeuvre est de toi !!!!!!!!

Vous l'aviez compris ??
Revenir en haut Aller en bas
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Ven 29 Avr - 23:37

Ben fallait le dire, sun' ! Maintenant que je le relis, je me dis que c'est bien trop astral pour être de quelqu'un d'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Ven 29 Avr - 23:39

Mj a écrit:
Oui , mais attends ma Sunny !! tu oublies de dire que ce petit chef -d'oeuvre est de toi !!!!!!!!

Vous l'aviez compris ??


Chuuut ma MJ ! L'important c'est le poème, pas celui ou celle qui est derrière Smile

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Ven 29 Avr - 23:41

Loeayn a écrit:
Ben fallait le dire, sun' ! Maintenant que je le relis, je me dis que c'est bien trop astral pour être de quelqu'un d'autre...


Sourire Loeayn ... astral ... c'est mimi ça Smile

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Sam 30 Avr - 0:03

sunny a écrit:

Chuuut ma MJ ! L'important c'est le poème, pas celui ou celle qui est derrière Smile

sunny

Voyez comme elle se cache ! Moi je lui trouve de très grandes qualités à ce petit poème !! Pas une rupture, pas une hesitation, c'est fluide et ça chante !!

(Stop : notre Sunny doit être tout rouge !)
Mj
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Dim 1 Mai - 13:53

sunny a écrit:

Chuuut ma MJ ! L'important c'est le poème, pas celui ou celle qui est derrière Smile

sunny

Il faut rendre à Sunny ce qui est à Sunny !
Merci pour cette promenade dans les étoiles, on s'y serait cru...
lapinou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 2 Juin - 21:56

Bonsoir à tous, ... j'aurais besoin d'un ptit coup de pouce poétique!
Pour mon Bac de francais je dois préparer un florilège personnel, et j'ai choisit le thème de la poésie tragique... je cherche donc un poème sur l'angoisse et la honte, un sur la vengeance, et un sur la maladie.. Non non je vous fais pas faire tout le boulot, je cherche aussi! Mais quelques propositions seraient les bienvenues! Merci beaucoup...

Et voilà l'axe central de mon florilège:

Reversibilité


Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse,
La honte, les remords, les sanglots, les ennuis,
Et les vagues terreurs de ces affreuses nuits
Qui compriment le coeur comme un papier qu'on froisse?
Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse?

Ange plein de bonté, connaissez-vous la haine,
Les poings crispés dans l'ombre et les larmes de fiel,
Quand la Vengeance bat son infernal rappel,
Et de nos facultés se fait le capitaine?
Ange plein de bonté connaissez-vous la haine?

Ange plein de santé, connaissez-vous les Fièvres,
Qui, le long des grands murs de l'hospice blafard,
Comme des exilés, s'en vont d'un pied traînard,
Cherchant le soleil rare et remuant les lèvres?
Ange plein de santé, connaissez-vous les Fièvres?

Ange plein de beauté, connaissez-vous les rides,
Et la peur de vieillir, et ce hideux tourment
De lire la secrète horreur du dévouement
Dans des yeux où longtemps burent nos yeux avide!
Ange plein de beauté, connaissez-vous les rides?

Ange plein de bonheur, de joie et de lumières,
David mourant aurait demandé la santé
Aux émanations de ton corps enchanté;
Mais de toi je n'implore, ange, que tes prières,
Ange plein de bonheur, de joie et de lumières!

Baudelaire, Les fleurs du mal
Revenir en haut Aller en bas
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 2 Juin - 22:15

J'ai conscience de ne pas répondre exactement à ta demande Chaani, mais je trouve quand même que ce poème de Theodore de Banville peut avoir sa place parmi des poèmes tragiques.

Les torts du cygne (Les Exilés)

Comme le Cygne allait nageant
Sur le lac au miroir d'argent,
Plein de fraîcheur et de silence,
Les Corbeaux noirs, d'un ton guerrier,
Se mirent à l'injurier
En volant avec turbulence.

Va te cacher, vilain oiseau !
S'écriaient-ils. Ce damoiseau
Est vêtu de lys et d'ivoire !
Il a de la neige à son flanc !
Il se montre couvert de blanc
Comme un paillasse de la foire!

Il va sur les eaux de saphir,
Laid comme une perle d'Ophir,
Blanc comme le marbre des tombes
Et comme l'aubépine en fleur !
Le fat arbore la couleur
Des boulangers et des colombes !

Pour briller sur ce promenoir,
Que n'a-t-il adopté le noir !
Un fait des plus élémentaires,
C'est que le noir est distingué.
C'est propre, c'est joli, c'est gai ;
C'est l'uniforme des notaires.

Cuisinier, garde ton couteau
Pour ce Gille, cher à Wateau !
Accours! et moi-même que n'ai-je
Le bec aigu comme un ciseau
Pour percer le vilain oiseau
Barbouillé de lys et de neige !

Tel fut leur langage. A son tour
Dans les cieux parut un Vautour
Qui s'en vint déchirer le Cygne
Ivre de joie et de soleil ;
Et sur l'onde son sang vermeil
Coula comme une pourpre insigne.

Alors, plus brillant que l'Oeta
Ceint de neige, l'oiseau chanta,
L'oiseau que sa blancheur décore ;
Il chanta la splendeur du jour,
Et tous les antres d'alentour
S'emplirent de sa voix sonore.

Et l'Alouette dans son vol,
Et la Rose et le Rossignol
Pleuraient le Cygne. Mais les Anes
S'écrièrent avec lenteur :
Que nous veut ce mauvais chanteur ?
Nous avons des airs bien plus crânes.

Il chantait toujours. Et les bois
Frissonnants écoutaient la voix
Pleine d'hymnes et de louanges.
Alors, d'autres êtres ailés
Traversèrent les cieux voilés
D'azur. Ceux-là, c'étaient des Anges.

Ces beaux voyageurs, sans pleurer,
Regardaient le Cygne expirer
Parmi sa pourpre funéraire,
Et, vers l'oiseau du flot obscur
Tournant leur prunelle d'azur,
Ils lui disaient : Bonsoir, mon frère.


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gothmog
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mar 14 Juin - 16:56

Les meilleurs poèmes étant les plus courts, en voici un qui devrai (j'espère) plaire :

Si celui qui s'apprête à faire un long voyage
Doit croire celui-là qui a déjà voyagé,
Et qui des flots marins longuement outragés,
Tout moite et dégouttant s'est sauvé du naufrage,

Tu me croiras, Ronsard, bien que tu sois plus sage,
Et quelque encor (ce crois-je) plus âgé,
Puisque j'ai devant toi en cette mer nagé,
Et que déjà ma nef découvre le rivage.

Donques je t'avertis que cette mer romaine,
De dangereux écueils et de bancs toute pleine,
Cache mille périls, et qu'ici bien souvent,

Trompé du chant pipeur des monstres de Sicile,
Pour Charybde éviter tu tomberas en Scylle,
Si tu ne sais nager d'une voile à tout vent.

Joachim Du Bellay, Regrets, 26
N.
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Ven 24 Juin - 22:22

(J'pense en relisant le poème précédent... pour quelqu'un qui a tellement apprécié Rome... enfin!)

Moi, ce sera cet extrait!

Waterloo ! Waterloo ! Waterloo ! morne plaine !
Comme une onde qui bout dans une urne trop pleine,
Dans ton cirque de bois, de coteaux, de vallons,
La pâle mort mêlait les sombres bataillons.
D'un côté c'est l'Europe et de l'autre la France.
Choc sanglant ! des héros Dieu trompait l'espérance ;
Tu désertais, victoire, et le sort était las.
O Waterloo ! je pleure et je m'arrête, hélas !
Car ces derniers soldats de la dernière guerre
Furent grands ; ils avaient vaincu toute la terre,
Chassé vingt rois, passé les Alpes et le Rhin,
Et leur âme chantait dans les clairons d'airain !

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Sam 25 Juin - 13:09

Mon humeur n'étant toujours pas trop remontée... voici celui-que je me récite... j'vous préviens, en réaction, après, quand je vais mieux, j'entamme des chants de luttes!

    Per me si va ne la città dolente,
    per me si va ne l'etterno dolore,
    per me si va tra la perduta gente.

    Giustizia mosse il mio alto fattore:
    fecemi la divina podestate,
    la somma sapienza e 'l primo amore.

    Dinanzi a me non fuor cose create
    se non etterne, e io etterno duro.
    Lasciate ogne speranza, voi ch'intrate

    L'inferno, Dante

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Sam 25 Juin - 16:13

lol... dès le premier vers, j'ai tilté... ca serait pas au chant 6 ? Il me semble que c'est quand ils arrivent en vue de Dité, non ?

(Moi, boulet passionné par l'enfer... en plus, j'ai bossé dessus... et croyez moi, la mise en relation Dante/Primo Levi est vraiment très sympa à faire, mais aussi assez déprimante)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Sam 25 Juin - 20:10

Loeayn a écrit:
lol... dès le premier vers, j'ai tilté... ca serait pas au chant 6 ? Il me semble que c'est quand ils arrivent en vue de Dité, non ?

(Moi, boulet passionné par l'enfer... en plus, j'ai bossé dessus... et croyez moi, la mise en relation Dante/Primo Levi est vraiment très sympa à faire, mais aussi assez déprimante)

Bene, bene assistant! Ottimo! :rock:

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Lun 27 Juin - 16:01

Barbara
Prévert

Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Epanouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle-toi quand même ce jour-là
N'oublie pas
Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j'aime
Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara
N'oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Cette pluie sur la mer
Sur l'arsenal
Sur le bateau d'Ouessant
Oh Barbara Quelle connerie la guerre
Qu'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n'est plus pareil et tout est abîmé
C'est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n'est même plus l'orage
De fer d'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l'eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien.



Je me souviens de ce poème... je me souviens plus de quand.

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
leeloo
Fantôme du forum
avatar

Nombre de messages : 498
Age : 435
Localisation : in my fucking dreams
Date d'inscription : 09/10/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Lun 27 Juin - 20:39

Ce poème de Prévert, je ne peux pas dire que c'est mon préféré, je ne peux pas dire que je le connais, par coeur.
Mais... - et je vais me permettre encore une fois d'être objective et mesurée...
Mais c'est l'une des plus belles choses qui existent sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mar 28 Juin - 20:23

Puis-je me permettre de dire des bêtises ?
Ce n'est pas juste, Marina. Maintenant mon clavier est plein de larmes.


...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mar 28 Juin - 21:59

Je suis sincérement désolée!!! Mais que voulez-vous, j'aime bien Prévert, et j'aime d'autant plus ce poème que je le trouve magnifique.... j'ai jamais lu quelquechose d'aussi beau sur la pluie, d'aussi triste sur la pluie...

Et c'est le seul poème dont , lorsqu'on a fait l'analyse en classe, j'ai compris...

Allez toujours Prévert, pour me faire pardonner:

Chanson des escargots qui vont à l'enterrement

A l'enterrement d'une feuille morte
Deux escargots s'en vont
Ils ont la coquille noire
Du crêpes autour des cornes
Ils s'en vont dans le soir
Un très beau soir d'automne
Hélas quand ils arrivent
C'est déjà le printemps
Les feuilles qui étaient mortes
Sont toutes ressuscitées
Et les deux escargots
Sont très désappointés
Mais voilà le soleil
Le soleil qui leur dit
Prenez prenez la peine
La peine de vous asseoir
Prenez un verre de bière
Si le cœur vous en dit
Prenez si ça vous plaît
L'autocar pour Paris
Il partira ce soir
Vous verrez du pays
Mais ne prenez pas le deuil
C'est moi qui vous le dis
Ca noircit le blanc de l'œil
Et puis ça enlaidit
Les histoires de cercueils
C'est triste et pas joli
Reprenez vos couleurs
Les couleurs de la vie


Alors toutes les bêtes
Les arbres et les plantes
Se mettent à chanter
A chanter à tue-tête
La vraie chanson vivante
La chanson de l'été
Et tout le monde de boire
Tout le monde de trinquer
C'est un très joli soir
Un joli soir d'été
Et les deux escargots
S'en retournent chez eux
Ils s'en vont très émus
Ils s'en vont très heureux
Comme ils ont beaucoup bu
Ils titubent un p'tit peu
Mais là-haut dans le ciel
La lune veille sur eux.

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mar 28 Juin - 23:25

Qand je ferai ma page Prévert je saurais où piocher ;-) vous voulez bien ?
Et moi celui qui me vient toujours à l'esprit c'est le bruit del' oeuf dur qu'on casse sur le zinc le matin, dans la tête de l'homme qui a faim..
la citation est très approximative mais le poème est bouleversant !!
Mj
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mar 28 Juin - 23:31

Mais vous connaissez celui-là sur la pluie du grand Fédérico ?
Pluie
La pluie a comme un vague secret de tendresse,
Plein de résignation, de somnolence aimable.
Discrète, une musique avec elle s'éveille
Qui fait vibrer l'âme lente du paysage.

C'est un baiser d'azur que la Terre reçoit,
Le mythe primitif accompli de nouveau,
Le contact d'une terre et d'un ciel déjà froids
Dans la douceur d'un soir qui n'en finit jamais.

C'est l'aurore du fruit, la porteuse de fleurs,
La purification du saint-esprit des mers.
C'est elle qui répand la vie sur les semailles
Et dans nos coeurs le sentiment de l'inconnu.

La nostalgie terrible d'une vie perdue,
Le sentiment fatal d'être arrivé trop tard,
L'espérance inquiète d'un futur impossible,
Et l'inquiétude, soeur des douleurs de la chair.

Elle éveille l'amour dans le gris de ses rythmes.
Notre ciel intérieur s'empourpre de triomphe;
mais bientôt nos espoirs en tristesse se changent
A contempler sur les carreaux ses gouttes mortes.

Ses gouttes sont les yeux de l'infini qui voient
Le blanc de l'infini qui leur donna naissance.


Chaque goutte de pluie en tremblant sur la vitre
Y fait, divine, une blessure de diamant,
Poétesses de l'eau qui a vu et médite
Ce qu'ignore la foule des ruisseaux et des fleuves

Sans orages ni vents, ô pluie silencieuse,
Douceur sereine de sonnaille et de lumière,
Pacifique bonté, la seule véritable,
Qui, amoureuse et triste, sur toute chose tombes,

Ô pluie franciscaine où chaque goutte porte
Une âme claire de fontaine et d'humble source,
Quand lentement sur la campagne tu descends,
Les roses de mon coeur à ta musique s'ouvrent.

Le psaume primitif que tu dis au silence,
Le conte mélodieux que tu dis aux ramées,
Mon coeur dans son désert le répète en pleurant
Sur les cinq lignes noires d'une portée sans clé.

J'ai la tristesse en moi de la pluie sereine,
Tristesse résignée de l'irréalisable
Je vois à l'horizon une étoile allumée
Mais mon coeur m'interdit de courir pour la voir.

Tu mets sur le piano une douceur troublante,
Ô pluie silencieuse, ô toi qu'aiment les arbres.
Tu donnes à mon coeur les vagues résonances
Qui vibrent dans l'âme lente du paysage.

Fédérico Garcia Lorca)
Revenir en haut Aller en bas
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mar 28 Juin - 23:41

Je connaissais pas ma Mj... bon, pour Prévert, on continue...

Les feuilles mortes, hyper connu... mais je ferais suivre aussi de la version de Gainsbourg, parce que c'est aussi un poème!

Les Feuilles mortes

Oh, je voudrais tant que tu te souviennes,
Des jours heureux quand nous étions amis,
Dans ce temps là, la vie était plus belle,
Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui.
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Tu vois je n'ai pas oublié.
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Les souvenirs et les regrets aussi,
Et le vent du nord les emporte,
Dans la nuit froide de l'oubli.
Tu vois, je n'ai pas oublié,
La chanson que tu me chantais...
C'est une chanson, qui nous ressemble,
Toi qui m'aimais, moi qui t'aimais.
Nous vivions, tous les deux ensemble,
Toi qui m'aimais, moi qui t'aimais.
Et la vie sépare ceux qui s'aiment,
Tout doucement, sans faire de bruit.
Et la mer efface sur le sable,
Les pas des amants désunis.
Nous vivions, tous les deux ensemble,
Toi qui m'aimais, moi qui t'aimais.
Et la vie sépare ceux qui s'aiment,
Tout doucement, sans faire de bruit.
Et la mer efface sur le sable
Les pas des amants désunis...

Les feuilles mortes (La chanson de Prévert)

Oh je voudrais tant que tu te souviennes
Cette chanson était la tienne
C'était ta préférée, je crois
Qu'elle est de Prévert et Kosma

Et chaque fois les feuilles mortes
Te rappellent à mon souvenir
Jour après jour les amours mortes
N'en finissent pas de mourir

Avec d'autres bien sûr je m'abandonne
Mais leur chanson est monotone
Et peu à peu je m'indiffère
A cela il n'est rien à faire

Car chaque fois les feuilles mortes
Te rappellent à mon souvenir
Jour après jour les amours mortes
N'en finissent pas de mourir

Peut-on jamais savoir par où commence
Et quand finit l'indifférence
Passe l'automne vienne l'hiver
Et que la chanson de Prévert

Cette chanson, Les Feuilles Mortes
S'efface de mon souvenir
Et ce jour là, mes amours mortes
En auront fini de mourir

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E


Dernière édition par le Mer 29 Juin - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 29 Juin - 2:35

Federico Garcia Lorca... J'ai même visité sa maison. J'adore !

(Dommage qu'il ait été fusillé...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O-ren Ishii
Général de la beuverie
Général de la beuverie
avatar

Nombre de messages : 250
Age : 45
Localisation : In the sky with diamonds...
Date d'inscription : 05/10/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 29 Juin - 8:09

Kusanagi a écrit:
Je suis sincérement désolée!!! Mais que voulez-vous, j'aime bien Prévert, et j'aime d'autant plus ce poème que je le trouve magnifique.... j'ai jamais lu quelquechose d'aussi beau sur la pluie, d'aussi triste sur la pluie...

Et c'est le seul poème dont , lorsqu'on a fait l'analyse en classe, j'ai compris...

Allez toujours Prévert, pour me faire pardonner:

Chanson des escargots qui vont à l'enterrement

A l'enterrement d'une feuille morte
Deux escargots s'en vont
Ils ont la coquille noire
Du crêpes autour des cornes
Ils s'en vont dans le soir
Un très beau soir d'automne
Hélas quand ils arrivent
C'est déjà le printemps
Les feuilles qui étaient mortes
Sont toutes ressuscitées
Et les deux escargots
Sont très désappointés
Mais voilà le soleil
Le soleil qui leur dit
Prenez prenez la peine
La peine de vous asseoir
Prenez un verre de bière
Si le cœur vous en dit
Prenez si ça vous plaît
L'autocar pour Paris
Il partira ce soir
Vous verrez du pays
Mais ne prenez pas le deuil
C'est moi qui vous le dis
Ca noircit le blanc de l'œil
Et puis ça enlaidit
Les histoires de cercueils
C'est triste et pas joli
Reprenez vos couleurs
Les couleurs de la vie


Alors toutes les bêtes
Les arbres et les plantes
Se mettent à chanter
A chanter à tue-tête
La vraie chanson vivante
La chanson de l'été
Et tout le monde de boire
Tout le monde de trinquer
C'est un très joli soir
Un joli soir d'été
Et les deux escargots
S'en retournent chez eux
Ils s'en vont très émus
Ils s'en vont très heureux
Comme ils ont beaucoup bu
Ils titubent un p'tit peu
Mais là-haut dans le ciel
La lune veille sur eux.


Cui-là, je l'ai étudié en classe quand j'avais huit ans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 29 Juin - 20:21

Je sais qu'Az adore Prévert, tout comme Marina et moi, alors celui ci qui parle si joliment de l'océan (et de l'amour), je le mets pour elle ...

Sables mouvants

Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déjà la mer s'est retirée
Démons et merveilles
Vents et marées
Et toi
Comme une algue doucement carressée par le vent
Dans les sables du lit tu remues en rêvant
Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déjà la mer s'est retirée
Mais dans tes yeux entrouverts
Deux petites vagues sont restées
Démons et merveilles
Vents et marées
Deux petites vagues pour me noyer.


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 40
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 29 Juin - 20:24

Love ma Sun!!! Ah làlà, Prévert!!!

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 29 Juin - 20:28

Et pour fêter mes 600 messages (sorry pour les nombreuses bêtises, qui les ont émaillés), je mettrai celui-ci, en cadeau personnel, car je le trouve beau à tomber par terre. Merci Monsieur Prévert ! I love you

Cet Amour

Cet amour
Si violent
Si fragile
Si tendre
Si désespéré
Cet amour
Beau comme le jour
Et mauvais comme le temps
Quand le temps est mauvais
Cet amour si vrai
Cet amour si beau
Si heureux
Si joyeux
Et si dérisoire
Tremblant de peur comme un enfant dans le noir
Et si sûr de lui
Comme un homme tranquille au milieu de la nuit
Cet amour qui faisait peur aux autres
Qui les faisait parler
Qui les faisait blémir
Cet amour guetté
Parce que nous le guettions
Traqué blessé piétiné achevé nié oublié
Parce que nous l'avons traqué blessé piétiné achevé nié oublié
Cet amour tout entier
Si vivant encore
Et tout ensoleillé
C'est le tien
C'est le mien
Celui qui a été
Cette chose toujours nouvelle
Et qui n'a pas changé
Aussi vraie qu'une plante
Aussi tremblante qu'un oiseau
Aussi chaude aussi vivante que l'été
Nous pouvons tous les deux
Aller et revenir
Nous pouvons oublier
Et puis nous rendormir
Nous réveiller souffrir vieillir
Nous endormir encore
Rêver à la mort
Nous éveiller sourire et rire
Et rajeunir
Notre amour reste là
Têtu comme une bourrique
Vivant comme le désir
Cruel comme la mémoire
Bête comme les regrets
Tendre comme le souvenir
Froid comme le marbre
Beau comme le jour
Fragile comme un enfant
Il nous regarde en souriant
Et il nous parle sans rien dire
Et moi j'écoute en tremblant
Et je crie
Je crie pour toi
Je crie pour moi
Je te supplie
Pour toi pour moi et pour tous ceux qui s'aiment
Et qui se sont aimés
Oui je lui crie
Pour toi pour moi et pour tous les autres
Que je ne connais pas
Reste là
Là où tu es
Là où tu étais autrefois
Reste là
Ne bouge pas
Ne t'en va pas
Nous qui sommes aimés
Nous t'avons oublié
Toi ne nous oublie pas
Nous n'avions que toi sur la terre
Ne nous laisse pas devenir froids
Beaucoup plus loin toujours
Et n'importe où
Donne-nous signe de vie
Beaucoup plus tard au coin d'un bois
Dans la forêt de la mémoire
Surgis soudain
Tends-nous la main
Et sauve-nous.



sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes du jour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes du jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jour exceptionnel
» Un jour je lui dirai
» Qui fête Noël ou le jour de l'an à Disney ?
» Offre voyage-prive.com séjour à -55% dès le 22/06
» Billet 1 jour/2 parcs à 19 euros pour 5 personnes grâce à Velouté !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: La Bibliothèque :: Section accueil-
Sauter vers: