un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poèmes du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Lun 4 Juil - 1:14

Merci pour Du Bellay, j'aime beaucoup sa façon grâcieuse d'écrire ....

Celui que je vous propose est (à mon avis), plein de charme aussi.

Daffodils

William Wordsworth

I wander’d lonely as a cloud
That floats on high o'er vales and hills,
When all at once I saw a crowd,
A host, of golden daffodils;
Beside the lake, beneath the trees,
Fluttering and dancing in the breeze.

Continuous as the stars that shine
And twinkle on the Milky Way,
They stretch'd in never-ending line
Along the margin of a bay:
Ten thousand saw I at a glance,
Tossing their heads in sprightly dance.

The waves beside them danced; but they
Out-did the sparkling waves in glee:
A poet could not but be gay,
In such a jocund company:
I gazed—and gazed—but little thought
What wealth the show to me had brought:

For oft, when on my couch I lie
In vacant or in pensive mood,
They flash upon that inward eye
Which is the bliss of solitude;
And then my heart with pleasure fills,
And dances with the daffodils.


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Lun 4 Juil - 12:11

Merci Sunny, pour tous ces jolis poèmes de Prévert... Je crois que je les avais mis sur feu mon blog, puisqu'ils sont parmi mes préférés.
Quant aux autres... Ouaou.
Ce sera une belle journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Lun 4 Juil - 21:20

Tous ces poèmes sont des merveilles, il faut bien l'avouer

Je suis pas un expert, mais je vais quand meme vous faire partager ceux que j'aime, ceux qui me touche.

Et je commence donc avec un 'classique', bcp d'entre vous le connaisse sûrement. Il est incontestablement mon poème en anglais préféré:

"If" By Rudyard Kipling

If you can keep your head when all about you
Are losing theirs and blaming it on you,
If you can trust yourself when all men doubt you
But make allowance for their doubting too,
If you can wait and not be tired by waiting,
Or being lied about, don't deal in lies,
Or being hated, don't give way to hating,
And yet don't look too good, nor talk too wise:

If you can dream--and not make dreams your master,
If you can think--and not make thoughts your aim;
If you can meet with Triumph and Disaster
And treat those two impostors just the same;
If you can bear to hear the truth you've spoken
Twisted by knaves to make a trap for fools,
Or watch the things you gave your life to, broken,
And stoop and build 'em up with worn-out tools:

If you can make one heap of all your winnings
And risk it all on one turn of pitch-and-toss,
And lose, and start again at your beginnings
And never breath a word about your loss;
If you can force your heart and nerve and sinew
To serve your turn long after they are gone,
And so hold on when there is nothing in you
Except the Will which says to them: "Hold on!"

If you can talk with crowds and keep your virtue,
Or walk with kings--nor lose the common touch,
If neither foes nor loving friends can hurt you;
If all men count with you, but none too much,
If you can fill the unforgiving minute
With sixty seconds' worth of distance run,
Yours is the Earth and everything that's in it,
And--which is more--you'll be a Man, my son!

--Rudyard Kipling

Je le connais presque par coeur, et il me donne encore et toujours des frissons. Il existe une traduction, si vous voulez, je peux la chercher
Revenir en haut Aller en bas
Meryt
Dieu-Serpent
avatar

Nombre de messages : 1356
Localisation : Dans le naos du temple sur son coussin
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Lun 4 Juil - 21:35

"Tu seras un Homme, mon fils" !

Tu penses si on connait. Très joli vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mar 5 Juil - 13:27

Oserai-je avouer comment j'ai connu ce poème? Ouais allé j'ose, même pas peur d'abord... Bridget Jones le lit quand elle est en taule en Thailande dans l'âge de raison *ouais nan ça va j'ai même pas trop honte marci*

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mar 5 Juil - 14:24

Valà la traduction... moi, je l'ai connue dans une anthologie poétique toute simple, ce poème... mais merci pour la version anglaise!!!

Si

Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;
Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre,
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d'un mot ;
Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frères,
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n'être que penseur ;
Si tu sais être dur, sans jamais être en rage,
Si tu sais être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral et pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,
Alors les Rois les Dieux la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,
Tu seras un homme mon fils !

Rudyard Kipling

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mar 5 Juil - 19:45

Hymne au soleil, Alphonse de Lamartine

Vous avez pris pitié de sa longue douleur !
Vous me rendez le jour, Dieu que l'amour implore !
Déjà mon front couvert d'une molle pâleur,
Des teintes de la vie à ses yeux se colore ;
Déjà dans tout mon être une douce chaleur
Circule avec mon sang, remonte dans mon coeur
Je renais pour aimer encore !

Mais la nature aussi se réveille en ce jour !
Au doux soleil de mai nous la voyons renaître ;
Les oiseaux de Vénus autour de ma fenêtre
Du plus chéri des mois proclament le retour !
Guidez mes premiers pas dans nos vertes campagnes !
Conduis-moi, chère Elvire, et soutiens ton amant :
Je veux voir le soleil s'élever lentement,
Précipiter son char du haut de nos montagnes,
Jusqu'à l'heure où dans l'onde il ira s'engloutir,
Et cédera les airs au nocturne zéphyr !
Viens ! Que crains-tu pour moi ? Le ciel est sans nuage !
Ce plus beau de nos jours passera sans orage ;
Et c'est l'heure où déjà sur les gazons en fleurs
Dorment près des troupeaux les paisibles pasteurs !

Dieu ! que les airs sont doux ! Que la lumière est pure !
Tu règnes en vainqueur sur toute la nature,
Ô soleil ! et des cieux, où ton char est porté,
Tu lui verses la vie et la fécondité !
Le jour où, séparant la nuit de la lumière,
L'éternel te lança dans ta vaste carrière,
L'univers tout entier te reconnut pour roi !
Et l'homme, en t'adorant, s'inclina devant toi !
De ce jour, poursuivant ta carrière enflammée,
Tu décris sans repos ta route accoutumée ;
L'éclat de tes rayons ne s'est point affaibli,
Et sous la main des temps ton front n'a point pâli !

Quand la voix du matin vient réveiller l'aurore,
L'Indien, prosterné, te bénit et t'adore !
Et moi, quand le midi de ses feux bienfaisants
Ranime par degrés mes membres languissants,
Il me semble qu'un Dieu, dans tes rayons de flamme,
En échauffant mon sein, pénètre dans mon âme !
Et je sens de ses fers mon esprit détaché,
Comme si du Très-Haut le bras m'avait touché !
Mais ton sublime auteur défend-il de le croire ?
N'es-tu point, ô soleil ! un rayon de sa gloire ?
Quand tu vas mesurant l'immensité des cieux,
Ô soleil ! n'es-tu point un regard de ses yeux ?

Ah ! si j'ai quelquefois, aux jours de l'infortune,
Blasphémé du soleil la lumière importune ;
Si j'ai maudit les dons que j'ai reçus de toi,
Dieu, qui lis dans les coeurs, ô Dieu ! pardonne-moi !
Je n'avais pas goûté la volupté suprême
De revoir la nature auprès de ce que j'aime,
De sentir dans mon coeur, aux rayons d'un beau jour,
Redescendre à la fois et la vie et l'amour !
Insensé ! j'ignorais tout le prix de la vie !
Mais ce jour me l'apprend, et je te glorifie !

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Séléné
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 895
Localisation : Béziers
Humeur : Je chante des génériques de dessins animés avec la bande de fous qui me sert de collègues !!!
Date d'inscription : 27/12/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mar 5 Juil - 20:20

Le Mot et la Chose
Madame quel est votre mot
Et sur le mot et sur la chose
On vous a dit souvent le mot
On vous a fait souvent la chose
Ainsi de la chose et du mot
Vous pouvez dire quelque chose
Et je gagerais que le mot
Vous plaît beaucoup moins que la chose
Pour moi voici quel est mon mot
Et sur le mot et sur la chose
J'avouerai que j'aime le mot
J'avouerai que j'aime la chose
Mais c'est la chose avec le mot
Mais c'est le mot avec la chose
Autrement la chose et le mot
A mes yeux seraient peu de chose
Je crois même en faveur du mot
Pouvoir ajouter quelque chose
Une chose qui donne au mot
Tout l'avantage sur la chose
C'est qu'on peut dire encore le mot
Alors qu'on ne fait plus la chose
Et pour peu que vaille le mot
Mon Dieu c'est toujours quelque chose
De là je conclus que le mot
Doit être mis avant la chose
Qu'il ne faut ajouter au mot
Qu'autant que l'on peut quelque chose
Et que pour le jour où le mot
Viendra seul hélas sans la chose
Il faut se réserver le mot
Pour se consoler de la chose
Pour vous je crois qu'avec le mot
Vous voyez toujours autre chose
Vous dites si gaiement le mot
Vous méritez si bien la chose
Que pour vous la chose et le mot
Doivent être la même chose
Et vous n'avez pas dit le mot
Qu'on est déjà prêt à la chose
Mais quand je vous dis que le mot
Doit être mis avant la chose
Vous devez me croire à ce mot
Bien peu connaisseur en la chose
Et bien voici mon dernier mot
Et sur le mot et sur la chose
Madame passez-moi le mot
Et je vous passerai la chose.


Quand on pense que c'est un abbé qui a écrit ce poème, au 18ème siècle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 895
Localisation : Béziers
Humeur : Je chante des génériques de dessins animés avec la bande de fous qui me sert de collègues !!!
Date d'inscription : 27/12/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mar 5 Juil - 21:17

Un poème beaucoup plus court, qui me touche toujours :

Rondeau: Sans cuer, dolens...

Sans cuer, dolens de vous departiray,
Et sans avoir joie jusque au retour.

Puis que mon corps dou vostre à partir ay,
Sans cuer, dolens de vous departiray.

Mais je ne sçay de quelle part iray,
Pour ce que pleins de doleur et de plour,
Sans cuer, dolens de vous departiray,
Et sans avoir joie jusqu'au retour.


Guillaume de Machaut


Christine de Pisan : Ballade



Seulette suis et seulette veux être,
Seulette m'a mon doux ami laissée,
Seulette suis, sans compagnon ni maître,
Seulette suis, dolente et courroucée,
Seulette suis en langueur mésaisée,
Seulette suis plus que nulle égarée,
Seulette suis sans ami demeurée.

Seulette suis à huis ou à fenêtre,
Seulette suis en un anglet muchée,
Seulette suis pour moi de pleurs repaître,
Seulette suis, dolente ou apaisée,
Seulette suis, rien n'est qui tant me siée,
Seulette suis en ma chambre enserrée,
Seulette suis sans ami demeurée.

Seulette suis partout et en tout être,
Seulette suis, où je vais où je siée,
Seulette suis plus qu'autre rien terrestre,
Seulette suis, de chacun délaissée,
Seulette suis, durement abaissée,
Seulette suis souvent toute épleurée,
Seulette suis sans ami demeurée.

Princes, or est ma douleur commencée :
Seulette suis de tout deuil menacée,
Seulette suis plus tainte que morée,
Seulette suis sans ami demeurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mar 5 Juil - 21:34

Pour moi ça sera de nouveau un énorme classique. En fait, le premier poème à m'avoir touché, j'avais 7 ans, j'avais fais plein de dessin, et je le connaissais par coeur et j'avais eu 20 à ma récitation (mon seul 20 en récitation lol, ca me rajeunit pas tout ca)

Le dormeur du val

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Arthur Rimbaud
Revenir en haut Aller en bas
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mar 5 Juil - 22:39

D'abord, merci pour ta gentillesse, ma Pando !!! I love you
Et merci à Selene et Palleas pour leurs poèmes ...

Encore un classique :


El Desdichado

Je suis le ténébreux, - le veuf, - l'inconsolé,
Le prince d'Aquitaine à la tour abolie :
Ma seule étoile est morte, - et mon luth constellé
Porte le soleil noir de la Mélancolie.

Dans la nuit du tombeau, toi qui m'as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et la mer d'Italie,
La fleur qui plaisait tant à mon cœur désolé,
Et la treille où le pampre à la rose s'allie.

Suis-je Amour ou Phébus ?... Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor du baiser de la reine;
J'ai rêvé dans la grotte où nage la sirène...

Et j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron :
Modulant tour à tour sur la lyre d'Orphée
Les soupirs de la sainte et les cris de la fée.

(Gérard de Nerval)


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 6 Juil - 1:44

Je ne me lasserai jamais des deux derniers !!

A mon tour : Un tout court d'un poète que je viens de découvrir et qui m'est d'autant plus cher que je le dois à un ami :

Plus loin

Plus profond plus profond la nuit et le silence
La nuit qui se tait le silence qui s'éteint

Aller aller plus loin Descendre encore descendre
On n'entend plus les pas des passagers du jour

Mais au fond de la nuit la nuit n'est plus la nuit
et l'écho du silence résonne dans le silence

Claude Roy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 6 Juil - 10:29

Rha, tu me l'as piqué sunny, j'allais pas tarder à le mettre!

Un de mes amis les plus proche a pris desdichado comme pseudo ^^
Revenir en haut Aller en bas
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 6 Juil - 14:57

Ma MJ, il est vraiment très beau le poème de Roy ...

Sourire Palleas, c'est que j'ai aussi un ami, qui a lui le début du poème en pseudo : Je suis le ténébreux ...

Voici un autre poème, que j'aime beaucoup et d'ailleurs, j'ai une affection particulière pour le poète aussi ... Paul Eluard ...

Je t'aime

Je t'aime pour toutes les femmes que je n'ai pas connues
Je t'aime pour tous les temps où je n'ai pas vécu
Pour l'odeur du grand large et l'odeur du pain chaud
Pour la neige qui fond pour les premières fleurs
Pour les animaux purs que l'homme n'effraie pas
Je t'aime pour aimer
Je t'aime pour toutes les femmes que je n'aime pas

Qui me reflète sinon toi-même je me vois si peu
Sans toi je ne vois rien qu'une étendue déserte
Entre autrefois et aujourd'hui
Il y a eu toutes ces morts que j'ai franchies sur de la paille
Je n'ai pas pu percer le mur de mon miroir
Il m'a fallu apprendre mot par mot la vie
Comme on oublie

Je t'aime pour ta sagesse qui n'est pas la mienne
Pour la santé
Je t'aime contre tout ce qui n'est qu'illusion
Pour ce coeur immortel que je ne détiens pas
Tu crois être le doute et tu n'es que raison
Tu es le grand soleil qui me monte à la tête
Quand je suis sûr de moi.


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 6 Juil - 15:29

Ooh ! Joli, Sunny ! Je ne connaissais pas ce poème d'Eluard, et il m'a tapé dans l'oeil, si l'on peut dire.
Quant à Claure Roy, je l'aime beaucoup, en particulier le recueil Sais-tu si nous sommes encore loin de la mer ?.
Voici un autre poème de mon enfance...

Sagesse II - III - VI

Le ciel est, par-dessus le toit,
Si bleu, si calme !
Un arbre, par-dessus le toit
Berce sa palme.

La cloche dans le ciel qu'on voit
Doucement tinte.
Un oiseau sur l'arbre qu'on voit
Chante sa plainte.

Mon Dieu, mon Dieu, la vie est là,
Simple et tranquille.
Cette paisible rumeur-là
Vient de la ville.

- Qu'as-tu fait, ô toi que voilà
Pleurant sans cesse,
Dis, qu'as-tu fait, toi que voilà,
De ta jeunesse ?

Paul Verlaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 895
Localisation : Béziers
Humeur : Je chante des génériques de dessins animés avec la bande de fous qui me sert de collègues !!!
Date d'inscription : 27/12/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 6 Juil - 18:59

Nerval, un grand classique :

Fantaisie
Il est un air pour qui je donnerais
Tout Rossini, tout Mozart et tout Weber,
Un air très-vieux, languissant et funèbre,
Qui pour moi seul a des charmes secrets.

Or, chaque fois que je viens à l'entendre,
De deux cents ans mon âme rajeunit :
C'est sous Louis treize; et je crois voir s'étendre
Un coteau vert, que le couchant jaunit,

Puis un château de brique à coins de pierre,
Aux vitraux teints de rougeâtres couleurs,
Ceint de grands parcs, avec une rivière
Baignant ses pieds, qui coule entre des fleurs ;

Puis une dame, à sa haute fenêtre,
Blonde aux yeux noirs, en ses habits anciens,
Que dans une autre existence peut-être,
J'ai déjà vue... et dont je me souviens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuor
Gardien de la citadelle
Gardien de la citadelle
avatar

Nombre de messages : 774
Age : 30
Localisation : Toujours dans la Lune...sinon officiellement c'est Lille
Humeur : Euh, ca va merci
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 13 Juil - 13:18

Tiens, nous on nous fait étudier Yves Bonnefoy l'année prochaine, et j'ai bien envie de mettre un trés court poème tiré des Planches courbes, et qui m'a vraiment ému. Il est intitulé Une pierre, comme beacoup de poème dans la partie "la pluie d'été":

Il se souvient
De quand deux mains terrestres attiraient
Sa tête, la pressait
Sur des genoux de chaleur éternelle.

Etale le désir ces jours, parmi ses rêves
Le peu de houle de sa vie,
les doigts illuminés gardaient clos ses yeux.

Mais le soleil du soir, la barque des morts
Touchait la vitre, et demandait rivage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Lun 18 Juil - 10:21

J'adore ce topic ! On y découvre ou redécouvre, tant de jolies choses.

Moi je suis en train de faire le ménage sur mon pc et voici ce quelques trouvailles dans des styles très différents :

Sur ses yeux

Que j’aime tes yeux où s’endort
Une chaude langueur voilée,
Tes yeux d’ombre où brûle de l’or,
Pareils à des nuits étoilées !

Embrasant d’eux tout l’univers,
Ils sont ma clarté coutumière ;
Je ne vois le ciel qu’à travers
Leur ardente et douce lumière.

Tantôt graves, tantôt rieurs,
Et baignés de tendresse humaine,
Dans mon royaume intérieur
Ils forment mon plus cher domaine ;

Ils me sont les miroirs sacrés
Où, m’allégeant de mes faiblesses,
Je m’apparais transfiguré,
Divin de force et de noblesse !

Je me plais à me perdre en eux
Comme en une forêt profonde
Au silence prodigieux,
Tout près de Dieu et loin du monde ;

Forêt où l’infini s’étend,
Et qui me fait songer à celle
Où vinrent Ysolde et Tristan
S’unir d’une étreinte éternelle !

Forêt d’ivre félicité
Où je me confonds en toi-même,
Où je meurs d’entendre monter
Le chant de ton âme qui m’aime...


Robert VALLERY-RADOT, Les Grains de Myrrhe.


Un jour

Un jour,
quand nous aurons maîtrisé les vents,
les vagues, les marées et la pesanteur,
nous exploiterons l'énergie de l'amour.

Alors, pour la seconde fois
dans l'histoire du monde,
l'homme aura
découvert le feu.

Pierre Teilhard de Chardin



Se voir le plus possible...

Se voir le plus possible et s'aimer seulement,
Sans ruse et sans détours, sans honte ni mensonge,
Sans qu'un désir nous trompe, ou qu'un remords nous ronge,
Vivre à deux et donner son coeur à tout moment ;

Respecter sa pensée aussi loin qu'on y plonge,
Faire de son amour un jour au lieu d'un songe,
Et dans cette clarté respirer librement -
Ainsi respirait Laure et chantait son amant.

Vous dont chaque pas touche à la grâce suprême,
C’est vous, la tête en fleurs, qu'on croirait sans souci,
C'est vous qui me disiez qu'il faut aimer ainsi.

Et c'est moi, vieil enfant du doute et du blasphème,
Qui vous écoute, et pense, et vous réponds ceci :
Oui, l'on vit autrement, mais c'est ainsi qu'on aime.

Alfred de MUSSET


La suite un autre jour ...

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 20 Juil - 15:31

Tu es … je suis …
Tu es tout sombre
Et je suis lumineuse.
Tu vis la nuit, à l’ombre,
Moi, la clarté me rend heureuse.
Des hommes du sud, tu as le charme ténébreux,
Ta voix envoûte
Tout comme le noir de tes yeux,
Et ta beauté sans doute.
Je ne sais que sourire
Et être bienveillante,
Je ne sais qu’offrir
Ma tendresse aimante.
Tu veux le succès,
L’admiration sans faille,
Je rêve de paix,
D’un bonheur sans grisaille.
Tu vis dans les cœurs profonds comme des grottes
Et tu hantes les vieux arbres,
Je m’épanouis, sans fausse note,
Loin des palais de marbre.
Ta présence impromptue
Me met en éveil,
Je doute des vertus
Que tu étales au soleil.
Tu joues au conquérant,
Tu collectionnes les cœurs,
Moi, j’ai l’amour patient,
Je suis tendresse et douceur.
Tu es le tentateur,
Tu provoques, tu te pavanes,
Je ne suis que pudeur,
Légèreté diaphane.
Mais toutes ces différences
Nous rendent complémentaires,
Tu es ma référence,
Mon ego alter.
Qu’importe le qu’en dira-t-on ?
J’aime les amours étranges
Tu es un démon …
Ca tombe bien … je suis un ange !


sunny

Edit de Loeayn : S'il te plaît, Sun, tu ne veux pas mettre tes textes dans un sujet spécial toi dans 'tous écrivains'??? Bon, d'accord, j'ai éventé ta petite feinte pour mettre un poème de toi incognito, mais quand même... lapinou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 20 Juil - 17:44

N'importe où que tu les mettes en tout cas ma Sunny, surtout, continue à les mettre tes poèmes ;-) C'est vraiment très joli popo

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 20 Juil - 21:17

Loeayn, ne fais plus jamais ça !!!! j'ai vraiment cru que je devenais schizo en voyant ton edit, juste sous le poème, dans le même post ... tu sais que je n'y connais rien à ces petits jeux informatiques !!!

Et franchement, je ne sais pas si c'est une bonne idée, de faire un sujet "moi" dans tous écrivains ... il faudrait peut être que j'en discute avec Marina ou toi. C'est pour me forcer à signer ???

Quant à toi, ma Pando, merci d'être aussi indulgente avec moi. I love you


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou
Nenupharo-jedi
Nenupharo-jedi
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 33
Localisation : Lyon, France, Terre, Système Solaire...
Humeur : Rude and not Ginger...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 20 Juil - 21:23

mais oui c'est une très bonne idée de te créer un sujet "toi" Wink... nous avons tous des sujets "nous" et tu es la bienvenue là bas cheers popo

_________________
Nanou's Touch
¤ Quintuplette ¤

Eat shit Jessica it's carrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluewaterlily.skyblog.com
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 20 Juil - 21:32

Bien, promis, je ne referai pas ça... mais je ne vois pas pourquoi tu ne l'aurais pas mis dans 'tous écrivains'... tu peux m'expliquer?

T'aurais pu le mettre dans le défouloir de Melhuiwen, n'est ce pas? ou alors créer ton sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Mer 20 Juil - 21:42

C'est pô de l'indulgence ma Sunny popo J'aime vraiment beaucoup ce que tu écris

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 21 Juil - 16:54

Tu vois bien ma Sunny ! Il te faudra renoncer à ta modestie !!
(Je n'arrete pas de lui dire qu'elle a beaucoup de talent !! :thumright: )
Mj.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes du jour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes du jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jour exceptionnel
» Un jour je lui dirai
» belle de jour poeme de jcl
» Qui fête Noël ou le jour de l'an à Disney ?
» Offre voyage-prive.com séjour à -55% dès le 22/06

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: La Bibliothèque :: Section accueil-
Sauter vers: