un forum sur tout et rien, pour enfin croiser nos sujets et nos points de vue
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GalerieGalerie  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poèmes du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Poèmes du jour   Dim 28 Nov - 0:47

Alors, aujourd'hui, en écoutant la radio... ai entendu un joli poème (et sur Oui.Fm, la radio rock sur Paris! Un poème sur la Fatigue...

La Fatigue

Vous me dites, Monsieur, que j'ai mauvaise mine
Qu'avec cette vie qu' je mène je me ruine
Que l'on ne gagne rien à trop se prodiguer.
Vous me dites enfin que je suis fatigué

Oui je suis fatigué, Monsieur, mais je m'en flatte
J'ai tout de fatigué, le cœur, la voix, la rate
Je m'endors épuisé je me réveille las
Mais grâce à Dieu, Monsieur, je ne m'en soucie pas

Et quand j'm'en soucie, je me ridiculise
La fatigue souvent n'est qu'une vantardise
On n'est jamais aussi fatigué qu'on le croit
Et quand cela serait, n'en a-t-on pas le droit ?

Je ne vous parle pas des tristes lassitudes
Qu'on a lorsque le corps harassé d'habitudes
N'a plus pour se mouvoir, que de pâles raisons
Lorsqu'on a fait de soi son unique horizon

Lorsqu'on n'a rien à perdre, à vaincre ou à défendre
Cette fatigue-là est mauvaise à entendre
Elle fait le front lourd, l’œil morne, le dos rond
Et vous donne l'aspect d'un vivant moribond

Mais se sentir plier sous le poids formidable
Des vies dont un beau jour on s'est fait responsable
Savoir qu'on a des joies ou des pleurs dans ses mains
Savoir qu'on est l'outil, qu'on est le lendemain

Savoir qu'on est le chef, savoir qu'on est la source
Aider une existence à continuer sa course
Et pour cela se battre à s'en user le coeur
Cette fatigue-là, Monsieur, c'est du bonheur

Et sûr, qu'à chaque pas à chaque assaut qu'on livre
On va aider un être à vivre ou à survivre
Et sûr qu'on est le port et la route et le guet
Où prendrait-on le droit d'être trop fatigué ?

Ceux qui font de leur vie une belle aventure
Marquent chaque victoire en creux sur leur figure
Et quand le malheur vient y mettre un creux de plus
Parmi tant d'autres creux, il passe inaperçu

La fatigue, Monsieur, c'est un prix toujours juste
C'est le prix d'une journée d'efforts et de luttes
C'est le prix d'un labour, d'un mur ou d'un exploit
Non pas le prix qu'on paie mais celui qu'on reçoit

C'est le prix d'un travail, d'une journée remplie
Et c'est la preuve aussi qu'on vit avec la vie

Quand je rentre la nuit et que ma maison dort
J'écoute mes sommeils, et là je me sens fort
Je me sens tout gonflé de mon humble souffrance
Et ma fatigue alors, c'est une récompense

Et vous me conseillez d'aller me reposer ?
Mais si j'acceptais là ce que vous proposez,
Si je m'abandonnais à votre douce intrigue,
Mais je mourrais Monsieur, tristement ... de Fatigue.

(Robert Lamoureux)

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E


Dernière édition par le Dim 15 Jan - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Dim 28 Nov - 12:47

Merci, Marina !
Je ne connaissais pas du tout ce poème de Robert Lamoureux et il m'a fait sourire tout du long ... Ouch :zzz:


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Ven 21 Jan - 2:31

Etre ange
C'est étrange
Dit l'ange
Etre âne
C'est étrâne
Dit l'âne
Cela ne veut rien dire
Dit l'ange en haussant les ailes
Pourtant
Si étrange veut dire quelque chose
Etrâne est plus étrange qu'étrange
Dit l'âne
Etrange est
Dit l'ange en tapant des pieds
Etranger vous-même
Dit l'âne
Et il s'envole.

Jacques PREVERT, Fatras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Ven 21 Jan - 15:37

J'espère que vous aimerez celui-ci. J'aime beaucoup Rilke. Un certain nombre de ses poèmes sont d'ailleurs écrits en français, dont celui ci. Jolie maîtrise de la langue française pour un germanophone, non ?


Beau papillon près du sol,
à l'attentive nature
montrant les enluminures
de son livre de vol.

Un autre se ferme au bord
de la fleur qu'on respire -:
ce n'est pas le moment de lire.
Et tant d'autres encor,

de menus bleus, s'éparpillent,
flottants et voletants,
comme de bleues brindilles
d'une lettre d'amour au vent,

d'une lettre déchirée
qu'on était en train de faire
pendant que la destinataire
hésitait à l'entrée.

Aus: Les Quatrain Valaisans
Rainer-Maria Rilke

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loeayn
Oracle assistant-chef de la Pythie
Oracle assistant-chef de la Pythie
avatar

Nombre de messages : 1742
Age : 31
Localisation : Ailleurs.
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 24/11/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Ven 21 Jan - 22:03

Oh oui Rilke et ses longs vers, si profondéments étranges... j'adore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryt
Dieu-Serpent
avatar

Nombre de messages : 1356
Localisation : Dans le naos du temple sur son coussin
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Ven 21 Jan - 23:29

sunny a écrit:
Merci, Marina !
Je ne connaissais pas du tout ce poème de Robert Lamoureux et il m'a fait sourire tout du long ... Ouch :zzz:


sunny

Moi il m'a impressionné ! je ne le connaissais pas non plus, et pourtant, j'en ai déjà entendu, de Robert Lamoureux....
A glisser subtilement entre les mains des maris et pères de famille qui se plaignent amèrement d'avoir à travailler pour faire vivre les leurs... (sisi, y en a des comme ça, et plus qu'on ne le croit) :face:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi
Senseï-Administratrice
Senseï-Administratrice
avatar

Nombre de messages : 5083
Age : 39
Localisation : sur le wired
Humeur : CHIEUSE...
Date d'inscription : 25/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Ven 21 Jan - 23:31

Meryt a écrit:
sunny a écrit:
Merci, Marina !
Je ne connaissais pas du tout ce poème de Robert Lamoureux et il m'a fait sourire tout du long ... Ouch :zzz:


sunny

Moi il m'a impressionné ! je ne le connaissais pas non plus, et pourtant, j'en ai déjà entendu, de Robert Lamoureux....
A glisser subtilement entre les mains des maris et pères de famille qui se plaignent amèrement d'avoir à travailler pour faire vivre les leurs... (sisi, y en a des comme ça, et plus qu'on ne le croit) :face:

Mici! Love

Ce que je préfère, c'est la musique de ce poème... j'trouve qu'il est vraiment fait pour être récité au théâtre...

_________________
Choose Life!
Tuplette.I love Wall.E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/Cho-sanNieA/
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Sam 22 Jan - 12:56

Baudelaire - Le poison ( nanou )

Le vin sait revêtir le plus sordide bouge
D'un luxe miraculeux,
Et fait surgir plus d'un portique fabuleux
Dans l'or de sa vapeur rouge,
Comme un soleil couchant dans un ciel nébuleux.

L'opium agrandit ce qui n'a pas de bornes,
Allonge l'illimité,
Approfondit le temps, creuse la volupté,
Et de plaisirs noirs et mornes
Remplit l'âme au delà de sa capacité.

Tout cela ne vaut pas le poison qui découle
De tes yeux, de tes yeux verts,
Lacs où mon âme tremble et se voit à l'envers...
Mes songes viennent en foule
Pour se désaltérer à ces gouffres amers.

Tout cela ne vaut pas le terrible prodige
De ta salive qui mord,
Qui plonge dans l'oubli mon âme sans remord,
Et, charriant le vertige,
La roule défaillante aux rives de la mort!

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Nanou
Nenupharo-jedi
Nenupharo-jedi
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 33
Localisation : Lyon, France, Terre, Système Solaire...
Humeur : Rude and not Ginger...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Sam 22 Jan - 13:27

Pandora a écrit:
Baudelaire - Le poison ( nanou )

quadruplette power !! j'avais envie de le mettre !!!

_________________
Nanou's Touch
¤ Quintuplette ¤

Eat shit Jessica it's carrot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bluewaterlily.skyblog.com
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Sam 22 Jan - 15:03

Un style et une langue différente ....


She weeps over Rahoon.

Rain on Rahoon falls softly, softly falling
Where my dark lover lies
Sad is his voice that calls me, sadly calling
At grey moonrise.

Love, hear thou
How soft, how sad his voice is ever calling
Ever unanswered and the dark rain falling
Then as now.

Dark too our hearts, O love, shall lie and cold
As his sad heart has lain
Under the moongrey nettles, the black mould
And muttering rain.

James Joyce.


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora
Vampiro-Jedi
Vampiro-Jedi
avatar

Nombre de messages : 3225
Age : 35
Localisation : Dans la pièce au sommet de la Tour Sombre
Humeur : Attend l'Illumination
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Sam 22 Jan - 23:45

Nanou a écrit:
Pandora a écrit:
Baudelaire - Le poison ( nanou )

quadruplette power !! j'avais envie de le mettre !!!

L'ais fait-n-esssssprès lapinou Savais ça te ferai plaisir nanou

_________________
*Quintuplette*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/profile/PandoraBlack
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Lun 24 Jan - 1:36

Qu'est-ce qu'ils sont beaux, ces poèmes !!!

"Adieu" - Alexandre Pouchkine (je l'ai pas trouvé en VO)

Je m’enhardis une dernière fois
À caresser en esprit ton image,
Usant toute ma force à raviver un songe,
Me complaisant, non sans chagrin ni craintes,
À évoquer ce qui fut notre amour.
Nos années fuient, nos années vont changeant
Et changent tout, et nous changent nous-mêmes.
Pour moi qui te chantais hier encore,
Tu es voilée d’une ombre sépulcrale,
Pour toi l'ami d'hier n'est plus qu'un feu éteint.
Accueille, ô ma compagne pour toujours distante,
Ces adieux que t'adresse mon cœur,
Comme ferait une épouse endeuillée
Ou un ami qui étreint son ami
Sans dire un mot au seuil d'une prison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 24 Fév - 18:16

Qui a laissé ce thread s'endormir et jouer à la Belle au Bois Dormant ?
Allez zou, on le réveille. Un poème sur ma soeur la lune (j'espère surtout qu'il plaira à Selene Like a Star @ heaven )

La Lune

Avec ses caprices, la Lune
Est comme une frivole amante ;
Elle sourit et se lamente,
Et vous fuit et vous importune.

La nuit, suivez-la sur la dune,
Elle vous raille et vous tourmente ;
Avec ses caprices, la Lune
Est comme une frivole amante.

Et souvent elle se met une
Nuée en manière de mante ;
Elle est absurde, elle est charmante ;
Il faut adorer sans rancune,
Avec ses caprices, la Lune.


(Théodore de Banville)



sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 24 Fév - 18:25

sunny a écrit:
Un poème sur ma soeur la lune

Alors comme ça Sunny, nous sommes soeurs ? Eh oui, la lune a toujours été mon astre préféré. C'est l'une de mes principales sources d'inspirations en poésie ! D'ailleurs, très joli, ce poème de Théodore de Banville...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 24 Fév - 18:55

Azertipi a écrit:
sunny a écrit:
Un poème sur ma soeur la lune

Alors comme ça Sunny, nous sommes soeurs ? Eh oui, la lune a toujours été mon astre préféré. C'est l'une de mes principales sources d'inspirations en poésie ! D'ailleurs, très joli, ce poème de Théodore de Banville...

Oui, il est joli ce poème bien que j'ai un peu de mal avec la poésie. Il faut dire qu'à l'école apprendre les poèmes par coeur m'énervaient grandement. J'ai du faire un rejet ensuite parce que je n'en lis plus.
Revenir en haut Aller en bas
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 24 Fév - 18:59

Oh mais dis donc, c'est dommage, ça ! Moi, au contraire, j'adorais apprendre des poèmes par coeur, pour pouvoir les illustrer après... Et le fait d'avoir aussi appris à écrire des poèmes rend encore plus agréable la lecture de poèmes réussis ! (Si vous voyiez la cata de mes premières "oeuvres"... lol J'ai toujours été un génie incompris ! ;-))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaza
Grand-Maître de la Parole
Grand-Maître de la Parole
avatar

Nombre de messages : 1812
Age : 29
Localisation : Marseille
Humeur : 1° année de droit
Date d'inscription : 08/10/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 24 Fév - 19:02

Quintuplette Power Pando,Baudelaire est mon poète préféré


Les Chats


les amoureux fervents et les savants austères
Aiment également,dans leur mûre saison
Les chats puissants et doux,orgueil de la maison
Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires

Amis de la science et de la volupté,
Ils cherchent le silence et l'horreur des ténèbres;
L'Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres,
S'ils pouvaient au servage incliner leur fierté

Ils prennent en songeant les nobles attitudes
Des grands sphinx allongès au fond des solitudes,
Qui semblent s'endormir dans un rêve sans fin;

Leurs reins féconds sont plein d'étincelles magiques
Et des parcelles d'or,ainsi qu'un sable fin,
Etoilent vaguement leurs prunelles mystiques


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marie-jean-luc.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 24 Fév - 19:04

Azertipi a écrit:
Oh mais dis donc, c'est dommage, ça ! Moi, au contraire, j'adorais apprendre des poèmes par coeur, pour pouvoir les illustrer après... Et le fait d'avoir aussi appris à écrire des poèmes rend encore plus agréable la lecture de poèmes réussis ! (Si vous voyiez la cata de mes premières "oeuvres"... lol J'ai toujours été un génie incompris ! ;-))

Ben, en fait je n'avais pas l'esprit aux poèmes à l'époque mais je pense que maintenant avec tous les poèmes que vous mettez, avoir changé d'avis sur la poésie. Je ne vais pas devenir un fan non plus du jour au lendemain mais bon je suis avec intéret. J'aimerais bien voir le génie incompris lol.
Revenir en haut Aller en bas
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 24 Fév - 19:04

Voici d'ailleurs l'un des premiers poèmes que j'ai appris, et je le connais toujours par coeur. J'aime beaucoup René-Guy Cadou, c'est l'un des rares poètes dont les mots m'ont émue aussi tôt, comme Baudelaire. La Fontaine, je trouvais ça amusant. Mais René-Guy Cadou, c'était déjà différent... Ce poème en particulier m'a inspiré pas mal de dessins quand j'avais sept ans, comme le héros.

AUTOMNE

Odeur des pluies de mon enfance,
Derniers soleils de la saison !
A sept ans comme il faisait bon,
Après d'ennuyeuses vacances,
Se retrouver dans sa maison !

La vieille classe de mon père,
Pleine de guêpes écrasées,
Sentait l'encre, le bois, la craie,
Et ces merveilleuses poussières
Amassées par tout un été.

O temps charmant des brumes douces,
Des gibiers, des longs vols d'oiseaux !
Le vent souffle sous le préau,
Mais je tiens entre paume et pouce
Une rouge pomme à couteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 24 Fév - 19:19

Azertipi a écrit:
Voici d'ailleurs l'un des premiers poèmes que j'ai appris, et je le connais toujours par coeur. J'aime beaucoup René-Guy Cadou, c'est l'un des rares poètes dont les mots m'ont émue aussi tôt, comme Baudelaire. La Fontaine, je trouvais ça amusant. Mais René-Guy Cadou, c'était déjà différent... Ce poème en particulier m'a inspiré pas mal de dessins quand j'avais sept ans, comme le héros.



Hé il me dit quelque chose ce poème!! Je me demande si je ne l'ai pas appris quand j'étais gamin.
encore un message inutile boulet du jour
Revenir en haut Aller en bas
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Lun 7 Mar - 20:43

J'ai eu ce poème dans la tête tout l'après-midi, étant donnée la météo du jour sur Brest... Et puis ça ne fait pas de mal de réviser ses classiques ! J'aime beaucoup ce poème, je trouve que l'atmosphère que Baudelaire décrit met des images très justes sur ce sentiment du spleen...

SPLEEN

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;

Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l'Espérance, comme une chauve-souris,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;

Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D'une vaste prison imite les barreaux,
Et qu'un peuple muet d'infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,

Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement.

- Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 10 Mar - 1:56

The Garden Of Love

(William Blake)

I laid me down upon a bank,
Where Love lay sleeping;
I heard among the rushes dank
Weeping, weeping.
Then I went to the heath and the wild,
To the thistles and thorns of the waste;
And they told me how they were beguiled,
Driven out, and compelled to the chaste.
I went to the Garden of Love,
And saw what I never had seen;
A Chapel was built in the midst,
Where I used to play on the green.
And the gates of this Chapel were shut
And "Thou shalt not," writ over the door;
So I turned to the Garden of Love
That so many sweet flowers bore.
And I saw it was filled with graves,
And tombstones where flowers should be;
And priests in black gowns were walking their rounds,
And binding with briars my joys and desires.


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno
Colle O'Neill saoûla ta bleue...
avatar

Nombre de messages : 562
Localisation : Feldkirch/Haut-Rhin
Humeur : Ouvrier
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 10 Mar - 10:49

Voir l'univers dans un grain de sable,

et un paradis dans une fleur sauvage.

Tenir l'infini dans la paume de la main

et l'éternité dans une heure.



William Blake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yapapire.blogg.org/
Azertipi
Modo-mélomane
avatar

Nombre de messages : 720
Age : 29
Localisation : Paris
Humeur : Moscovite...
Date d'inscription : 29/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 10 Mar - 12:39

Golden slumbers kiss your eyes.
Smiles awake you when you rise.
Sleep pretty darling, do not cry,
And I will sing you a lullaby.

- Thomas Dekker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunny
Soleil du forum
avatar

Nombre de messages : 1305
Age : 2015
Localisation : in the sky
Humeur : en lambeaux ...
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: Re: Poèmes du jour   Jeu 10 Mar - 15:13

Bruno a écrit:
Voir l'univers dans un grain de sable,

et un paradis dans une fleur sauvage.

Tenir l'infini dans la paume de la main

et l'éternité dans une heure.



William Blake


Oh merci, d'avoir retrouvé celui ci, Bruno ... je l'aime beaucoup !
D'ailleurs quelqu'un sur le forum SDA l'avait en signature pendant un moment, non ??? Pando, c'était toi ???


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes du jour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes du jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jour exceptionnel
» Un jour je lui dirai
» belle de jour poeme de jcl
» Qui fête Noël ou le jour de l'an à Disney ?
» Offre voyage-prive.com séjour à -55% dès le 22/06

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Citadelle :: La Bibliothèque :: Section accueil-
Sauter vers: